Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Jeu 12 Juil - 15:07
le Passeur
Ravitaillement aérien

Citation :
C'est courant pour les gens de voir des avions cargo survoler la région de Burlington arrivant souvent par le sud mais aussi parfois par l'est ou l'ouest. Il s'agit en fait de cargos de ravitaillement militaires et les survivants les plus aguerris ont vite fait le lien entre l'aéroport devenu militarisé au possible. En effet, malgré l'interdiction de quitter le territoire, le Canada ayant de toute manière fermé ses frontières, l'aéroport est un point stratégique de la survie de la collectivité de Jericho.

Cependant, même les énormes cargos militaires transportant vivres, médicaments, munitions, véhicules et parfois même des soldats peuvent subir les aléas du mauvais temps ou d'une coordonation passable. C'est ce qui arrive en ce moment au-dessus de vous alors que le Sgt. Chesterfield coure partout dans la soute pour chercher quelle partie de la cargaison il peut balancer par dessus bord tandis que le capitaine de bord hurle qu'il faut lâcher du leste sous peine de s'écraser en territoire somme tout hostile.

Il court donc, notre sergent, lisant à la va-vite les fiches d'inventaire attachées aux cartons liés par des sangles et du film plastique à des palettes pour plus d'efficacité quand soudainement, il s'arrête, fronçant les sourcils et jetant un regard en direction de la cabine de pilotage d'où provient l'écho de plusieurs alarmes.

- Porridge, corned beef, riz, médicaments, café... Ok, on va larguer ça on s'en fout.

Sans prendre le temps de détacher les médicaments du reste de l'ensemble, notre bon soldat attrape le seul tire-palette de la soute et amène rapidement la cargaison au bord de la porte.

- LARGAGE IMMINENT!

D'un geste sec, il presse le gros bouton de sécurité rouge permettant d'enfreindre les conditions requises de sécurité pour une telle manoeuvre et la grande porte à l'arrière de l'avion s'ouvre, l'exposant au vent qui manque de le faire tomber à la renverse tandis qu'il pousse la palette grâce à son accessoire avant de la laisser tomber dans le vide.
Il n'en faut pas plus pour que des exclamations soulagées en provenance de la cabine de pilotage se fassent entendre tandis que l'avion remonte le nez, gagnant la force nécéssaire pour un atterrissage sûr.

Sous le regard de Chesterfield, la palette blindée de ressources file donc droit sur le sol avant de s'écraser dans un bâtiment. Tant pis, l'armée n'est pas non plus accrochée à son porridge et en jetant un regard au stock de munitions, aux deux jeeps garées au fond et les piles de médicaments, il sait qu'il a fait le bon choix.

Du coup, pour vous c'est le jackpot, bien que la majorité de la palette soit explosée au contact, le fait qu'elle soit attachée et tombe d'un seul morceau, traversant le toit puis le sol du second étage du bâtiment administratif de l'université ralentissent sa chute et permettent de conserver un peu ce qui se trouvait au centre, un peu de tout donc.

Tombée dans une relative discrétion, seuls les zombies déjà présents dans le bâtiment seront en éveil mais attention, non seulement, la structure du bâtiment a été endommagée mais ça serait con de glisser sur du boeuf gélifié.

Quoi qu'il en soit, je vous demanderai un minimum de 30 postes (2 pages), vous pouvez interagir entre vous comme vous le souhaitez. Les zombies rencontrés seront frais à 15/20%, les autres ralentis seront des marcheurs normaux. Vous pouvez faire intervenir des PNJ extérieur si ça vous chante mais comme d'hab (chacun part de son côté à la fin, les PNJ non référencés sur le forum peuvent surtout servir de chair à canon ou de décors).

Loot par personne : 3 rations, 2 snacks, 1 café et 1 boîte de méthadone

Tour de jeu :
- Jamie
- Charlie
- Jessica
- Deborha

Il est possible que je fasse une intervention surprise, mais ce n'est pas obligatoire, vous n'avez donc pas à m'attendre entre les tours.

Bon jeu!
avatar
Messages : 257
Date d'inscription : 12/11/2017
Crédit Avatar : G.U.E.R.L.A.I.N

Feuille de personnage
Vie:
0/50  (0/50)
Santé mentale:
0/90  (0/90)
Inventaire:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Lun 16 Juil - 11:47
Jamie Matheson
    - Holy fuck!

Nez collés aux fenêtres du vieux marché, une dizaine de survivants observait la manœuvre de l’avion. Jamie aux premières loges, au deuxième étage, siffla doucement en voyant le piqué de l’appareil… S’ils ne trouvaient pas une solution bien vite, ils risquaient fort de finir en bouilli carbonisé ceux-là. Cyniquement, la jeune femme se disait qu’au moins, avec le barouf, ça allait attirer tous les Zacks loin de là.
Alors forcément, quand la solution choisie par l’équipage se fit voir, l’exclamation de surprise qui s’échappa des lèvres de Jamie n’en fut que plus grande. Elle vit la caisse chuter et s’enfoncer violemment dans elle ne savait quel bâtiment, et se retourna au quart de tour. Dévalant quatre à quatre les marches, elle prit ses affaires médicales, un gros sac à dos, et rejoignit le petit groupe qui s’était évidemment rapidement formé pour récupérer les affaires larguées par l’armée. Malgré le choc de la chute, il était fort probable que bien des ressources soient encore récupérables, et il serait fort dommage que le marché n’ait pas le droit à sa part du gâteau.

Ils sortirent du bâtiment, et se mirent en route vers le point de chute de la caisse. Jamie pouvait sentir deux trois regards un peu lourds en sa direction, agrémentés de quelques ricanements, mais elle commençait à avoir l’habitude, et n’éprouvait aucune honte. Les rieurs n’étaient pas forcément les derniers à venir se réconforter dans ses bras.
De toute façon, ils étaient dehors, et ça n’était pas trop le moment de créer des conflits : il fallait qu’ils restent soudés, et qu’ils évitent un maximum de faire du bruit...
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Mer 18 Juil - 9:42
Charlie Murphy
Ravitaillement aérien
AAujourd’hui je suis de garde sur le toit du refuge de mes amies. Jessica et Leïa sont les seuls raisons que je ne suis pas réfugier dans les bois à attendre l’arrivée de plus en plus improbable de mon grand-père. Elles occupent une part immense dans mon cœur vierge d’affection et d’amour autre que celui de ma défunte famille et de papy naturellement. Dans le ciel un avion-cargo vole paresseusement comme une bernache qui se dirige vers le sud pour l’hiver. Je me tourne un peu le visage et comme d’habitude j’essaie de camoufler mon profil ingrat à la vue de Jessica. Celle-ci est à tomber, une des plus belles femmes qui m’a été donné de voir. En fait les femmes m’évitent car j’ai des cicatrices immondes sur mon visage et heureusement que je porte des gants, car une de mes mains ressemblent à un méchoui oublier sur le feu. On rajoute plus de 70% de mon corps qui ressemble à une bougie à demi fondu et mon mutisme et j’ai la totale pour finir seul et vierge. Pourquoi des femmes vont jeter leur dévolu sur un con de muet qui est en plus un ermite et couvert d’immondes stigmates? Pourquoi perdre du temps avec moi alors que plein d’hommes qui ressemble à des dieux grecques et pouvant parler font la queue devant elle? Je n‘oserais jamais demander une danse, un câlin ou un truc trop personnelle à une dame de peur de me faire classé comme le type louche à éviter. Non je vais rester le solitaire qui se met en danger pour les autres simplement parce que je suis inutile. Les gens savent la médecine, l’informatique, conduire même. Moi je ne sais pas grand-chose qui peut aider la communauté. Du coin de mon regard d’azur troublant je surveille celle que je surnomme mon étoile et lui fait des petits sourires timides. Surement que si la fin du monde ne sera à nos portes, Jessica ne porterait pas un regard sur moi. Non elle sera une actrice ou un mannequin sur le net j’en suis sûr. Je fais signe à la sourde la direction de l’avion et pour ma part je regarde en contrebas pour noter le mouvement erratique des charognards. Comme à mon habitude je sculpte un morceau de bois. Une rose commence à prendre forme sous mes coups de couteau. Comme le tatouage que ma compagne de garde possède dans son cou.

Une petite tape dans mon dos et je fais attention de ne pas choquer mon étoile avec mon côté du visage qui ressemble un peu à celui d’un mort-vivant. Elle m’indique l’avion qui semble éprouver des difficultés et j’entends les moteurs rugirent comme un animal blessé. Une palette tombe alors subitement du ventre de l’appareil qui semble regagner subitement de l’altitude. Je plonge mon regard d’Azur troublant et doux dans celui envoutant de la sourde. Je sens qu’elle veut aller voir et comme d’habitude je vais l’aider. Je ne veux pas la perdre ni elle, ni Leïa. J’ai noté approximativement le lieu d’impact et aussitôt j’enlève ce qui est superflu de mon sac à dos. Je demande par signe si je peux laisser mes maigres possessions chez elle et je l’accompagne vers la sortie. Déjà j’entends des remarques et des rires mauvais dans mon dos. Je ne pourrais jamais m’habituer à être considérer comme le monstre de foire. Je regarde le sol de honte en essayant de cacher ma laideur. Deux autres personnes semblent sur le point de partir. Une jeune femme blonde magnifique et un homme costaud qui semble faire le macho m’as-tu-vu auprès d’elle. Quand il nous voit arriver il décroche un sourire ravageur vers mon amie. Déjà je hais ce type quand il dit à la blague qu’il est capable de protéger les deux femmes sans avoir besoin de mon aide. Je passe près de lui et il me bouscule en s’excusant. Mais tout bas il me traite d’erreur de la nature. Je serre les dents. Heureusement que Papy n’est pas là car sinon il aura broyé les testicules du type à main nue. Je signale mon mutisme et la surdité de mon amie à eux deux. C’est une information vitale

Une pierre jetée au loin pour détourner l’attention des charognards et nous filons vers la zone de largage. Comme à mon habitude je prends les devants, m’assurant que Jessica me voit toujours pour signer avec elle en cas de besoin. Elle est en sécurité avec la grande gueule et la belle femme blonde et en plus elle peut les faire agir selon mes gestes que je lui fais. Sur le chemin je deviens une ombre, un esprit frappeur qui se déplace en voulant à peine le sol. Je leur indique de rester cacher quand un groupe d’infectés passe en une sorte de parade morbide dans la rue et leurs indiquent les meilleurs cachettes. Le chasseur à prit le dominion et je me fous de mes cicatrices. Je dois protéger Jessica qui fait partie de ma meute. La blonde est sympa et l’autre type un con fini. Mais chaque vie est importante. J’écris rapidement les informations pour nos deux compagnons et essuie aux passages des remarques de mauvais goût de l’homme. Je m’arrête devant lui et  je lui fais un sourire de mauvais augure. Le chasseur voudrait juste lui planter ma lame dans sa gorge ou bien le pousser dans un groupe de charognard pour faire diversion. Je retiens mon alter-ego de faire une sottise pareille. Je dois utiliser mon arc à quelques reprises pour libérer la voie et je dois m’occuper au couteau d’un charognard qui venait de se relever subitement d’un tas de détritus. Bientôt nous arrivons au campus ou la cargaison est tombée. Je signe alors une question pour mon amie.

Charlie- Tu as étudié ici pas vrai? Tu peux nous montrer le chemin? Je vais rester près de toi Étoile.

J’écris une note rapide pour nos compagnons. Je les avertis que l’endroit va bientôt se remplir de charognards à cause du bruit et que Jessica connait bien les lieux.

Le mec qui accompagne:
 

Fouilles:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 413
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Mer 18 Juil - 19:34
Jessica Adams
J’ai besoin de prendre l’air, de voir la lumière du jour. Voilà plusieurs jours que je dors mal et que je dois me réfugier dans les bras de ma sœur de cœur pour pouvoir dormir un minimum. Sinon c’est les crises de larmes, les angoisses et j’en passe. En regardant dans le miroir ce matin j’avais comme l’aurais dit Leia une sale gueule. Je grimpe les marche en acier qui même au toit. Je me demande qui se trouve là-haut. C’est Charlie que je voie en premier. Pour une fois. Ce garçon est un modèle de discrétion et de débrouillardise … Rien à voir avec moi. Je lui fais signe en souriant. Mon masque de bien être posé sur mon visage, Je me serai bien posée à l’opposé pour être seule mais ça n’aurait pas été logique et on aurait pu se poser des questions. Je m’assieds non loin de lui. Et m’appuie sur le bord métallique de la prise d’air. Je signe pour savoir comment il va, les banalités en sommes. Il sculpte un morceau de bois. II est douer on dirait une rose. Il me montre après quelque instant ce qui semble être la curiosité de ceux présents sur le toit. Dans le ciel un avion vol assez bas, à relative basse vitesse pour un avion. Comme si il cherchait un endroit ou se poser. Probablement un des avions de ravitaillement qui va se poser à l’aéroport. Charlie me regarde de temps à autre en souriant. Il n’a visiblement rien a fiche de l’avion. Il est focalise sur sa sculpture. Et moi visiblement mais franchement vu mon état actuelle je ne suis pas vraiment de bonne mentalité. Je me contente juste de paraître et d’agir comme les autres voudraient.

Soudain alors que mon regard se perd à suivre l’oiseau de métal, je remarque qu’il semble avoir des difficultés. Je me relève alors sur les genoux et m’approche de Charlie un peu dans son dos. Et tapote son dos pour lui montrer ce qui semble être un futur crash. Mais finalement quelque chose est largué et l’avion semble reprendre une certaine stabilité. J’ai envie d’y allez mais plus par curiosité morbide. Si seulement … Mais Charlie va me suivre je le lie à l’instant dans ses yeux. Alors cette partie de moi qui m’a envahi se ferme et laisse pace au pantin Jessica que je suis devenue. Je lui réponds qu’il peut bien sur laisser ses affaires chez nous. De tout façon je vais allez chercher mon sac et ma hachette. Je redescends donc et rejoint notre chez nous pour m’équiper. Lui indiquant en même temps l’endroit où poser ses affaires. Puis on rejoint la sortie. Jack est là avec une autre fille que je n’ai jamais pu approcher, timidité oblige. Par contre Je suis incapable de dire qui elle est et ce qu’elle fait, juste qu’elle est plutôt jolie. Je souris amusée en voyant le regard noir de Charlie vis-à-vis de Jack. Je ne sais pas ce qu’il a dit mais à mon avis Jack a encore fait le beau pour impressionner.

Charlie a rapidement pris les devants. Il est agile et discret comme un chat. Je l’admire. Il est tellement doué. Et puis, plus je le voie et passe du temps avec, plus je comprends pourquoi Leia a un petit faible pour lui. Il m’indique ce qu’il fait et je retranscris rapidement à l’écrit pour les deux autres. Ainsi je leur indique d’attendre quand il s’apprête à décocher une flèche et reprends le chemin quand il me fait signe. On arrive alors assez vite sur le campus universitaire. J’observe d’où proviens les restes du nuage de poussière. J’écris ensuite ma réponse à Charlie afin que les deux autres se rendent compte de ce que je lui dis.

- « On dirait que c’est tomber sur le bâtiment administratif. »

Je prends alors les devant et me dirige vers le petit parc qui borde les bâtiments des sciences et les labos. Un bruit retentit, surement un coup de feu. Mais je ne l’entends pas. En plus étant en tête de groupe pour leur montrer le chemin je ne peux voir leur réaction mais je continue et finit par tomber sur le corps d’un putréfier dont la poitrine a complétement éclatée. Un trou béant orne son thorax et m’arrache un haut le cœur.

Spoiler:
 
avatar
Messages : 366
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Jeu 26 Juil - 9:02
Deborha Madrigal
Une fois encore l'ombre de la Hyène planait sur cette ville en ruine, ville qu'elle n'avait cessée de parcourir à la recherche de nourriture, d'arme et d'objet utiles. Hache sur l'épaule la pillarde avançait silencieusement dans le plus grand des calmes, scrutant son environnement avec attention afin de ne pas ce faire surprendre pas un éventuel zombie ou un fils de pute trop con pour savoir à qui il avait à faire.
Cela faisait une bonne heure et demi que la femme arpentait les ruelles et autres bâtiment à l’abandon, trouvant que rarement des choses utiles, les autres survivants du coins ayant très clairement eux aussi eu la même idée qu'elle. Mais voilà... Alors qu'elle vint à s’arrêter au milieux d'une rue passante pour s'allumer une cigarette, la hyène vint à entendre un barouffle de tout les diable retentir dans le ciel et, quand elle leva les yeux, elle put constater qu'un avions semblant en difficulté ce mit à lâcher une lourde caisse de matériel à quelque centaines de mètres de sa position. Une aubaine pour une solitaire qui commençait à lentement puiser sur ses réserves de nourriture.

La femme haussa alors un sourcils en ce tournant brièvement pour regarder autour d'elle puis, tout en tirant une lourde taff sur sa clope, elle s'en allât d'un pas plus rapide vers la zone du « crash »
Toutefois arrivée à mis parcours, elle entendit un coup de feu retentir au loin, la faisait brièvement ralentir afin d'observer les environs avec prudence, son objectif était à présent en visu' et elle ne comptait clairement pas en rester là et beaucoup plus furtivement cette fois, la pillarde continua d'avancer vers son butin, en espérant que personne ne viendrait l'emmerder.
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Ven 27 Juil - 4:55
Jamie Matheson
La route est plus tranquille que Jamie ne l'aurait espéré, du point de vue des non-vivants en tout cas. Elle ne savait pas signer, et le seul avec qui elle pouvait communiquer efficacement dans ce cas c'était ce trou du cul de Jack, qui se croyait probablement tout permis parce qu'il avait déjà usé de ses services. Eh, mon gars, première nouvelle, je te dois rien de plus que la boulangère qui t'a filé ton croissant...
Jamie essaya tout de même de rester à bonne distance de lui, et de se concentrer plutôt sur les interactions entre Charlie et Jessica, d'observer les gestes et d'essayer de comprendre. Ça allait un peu vite pour elle, mais il valait mieux qu'elle commence à apprendre au moins les rudiments de cette langue, parce que s'ils multipliaient les sorties, ça serait bien utile.

Un coup de feu retentit soudain, faisant sursauter Jamie. D'où est-ce que ça vient ? Merde, comme s'ils avaient besoin d'attirer encore plus les zacks... Tous les sens en alerte, la blonde tient fermement son couteau entre ses doigts ; il faut qu'elle se dégotte autre chose, c'est pas possible de sortir en étant tellement à poil putain. Qu'est-ce qu'elle va faire contre une horde, avec un couteau à beurre pareil... Elle fait pitié face à ses camarades – même si elle sait que ça n'est pas pour ça qu'elle est là au départ, elle ne peut pas se permettre de mettre les autres en danger face à son manque de préparation et d'armement.
Surtout quand ils tombent face à l'horreur qui avance vers un. Encore un de ces macchabées, qui malgré des dégâts importants – c'est quoi ce trou dans sa poitrine ? C'est ça le sniper qui vient de tirer ? Mais quelle bille de pas avoir touché la tête merde !! - continuait à grogner en leur direction. Jamie étouffe un cri dans sa gorge, et se tourne en paniquant vers les autres. Si elle avait été seule, elle aurait pris les jambes à son coup, se serait trouvé une planque, comme à son habitude. C'est comme ça qu'elle gérait les zombies, et à vrai dire, ça marchait plutôt bien pour elle. Mais ça n'était pas possible quand on est en groupe. Pas quand on a pas de plan sur quoi faire dans ce genre de situation, pas quand on est incapables de communiquer pour se retrouver par la suite.

La jeune femme recula d'un pas, les pommettes blanchies par le stress.
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Lun 30 Juil - 19:38
Charlie Murphy
Ravitaillement aérien
Ce qui s’annonça comme une récupération des plus faciles prit une tournure dramatique. Un coup de feu mis les sens en éveil du Chasseur. Un charognard arriva avec un immense trou dans l’abdomen, on pouvait voir les fluides noirâtres qui remplaçaient le sang de ces zombies s’écouler comme une fontaine. Je vois Jessica tout près du charognard, Jamie qui recule d’un pas et Jack qui se planquait derrière les femmes. Le chasseur grogna de colère et de mépris, lui ayant décidé que les deux femelles étaient de sa meute. Pivotant ma flèche de sorti de mon carquois comme d’une arme improviser, je m’interpose entre mon amie et ma proie. Je bloque mon avant-bras sous sa mâchoire claquante du zombie. Ma flèche pénètre dans l’orbite de ma proie et la hampe en aluminium casse sous cet assaut maladroit de ma part. Mais au moins le chasseur est satisfait. Sa meute est sauve. Lançant un regard mauvais à l’homme aux gros  bras qui s’amusait à me rabaisser, je ramène Jessica près du duo. J’essaie de les rassurer du mieux que je peux, mais j’ai autant de charisme d’une poignée de porte et elle au moins elle est utile contrairement à moi. Un nouveau claquement de coup de feu retentit et de nouveau je regarde autour de moi. Le bruit voyage bizarrement en ville, mais voir un charognard tomber m’indique selon sa chute où est le tireur. Merde de hell il est près du point de chute du colis! Je signe alors en vitesse quelques mots pour Jessica.

Charlie- Je vais devoir aller m’occuper du tireur. Je ne veux pas que tu sois blessée ni la demoiselle. Vous êtes importantes pour des gens. Suivez-moi à distance.

Alors le chasseur devint un esprit frappeur, un être immatériel dont personne ne se soucie. Mon pas est furtif et je passe d’un couvert à l’autre. Heureusement le tireur semble attirer par un mouvement en contrebas. Sûrement un charognard. Je désigne des endroits où une goule est coincer dont les ergots essaient d’agripper les survivants. Quand le déplacement est impossible, je poignarde le zombie pour écarter le danger. Rendu près de la zone dangereuse, je fais signe d’attendre et alors je pénètre dans la pièce avec mon couteau. Le chasseur se cache dans l’ombre. Un homme bedonnant, avec une couronne de cheveux  gris et les reste d’un costume trois-pièce déchirer, fais des prières au Tout puissant tout en alignant ce qui bouge en bas. J’entends un cri de terreur et je peux m’approcher de la fenêtre. Un soldat essaie de trainer un civil au sol. Un nouveau tir et le soldat tombe au les bras en croix. Des charognards s’approchent des survivants blessés et bientôt la curée est annoncée. Le tireur ricane comme un dément, s’autoproclamant l’ange de la mort.  J’en ai assez entendu. Ce type croit que c’est Dieu qui lui envoie des provisions pour continuer de semer la mort et de nettoyer les légions du diable et les infidèles pour le Jugement dernier. Il est très concentré par l’extérieur donc je vais lui faire sa fête. Le chasseur ricane dans mon esprit, heureux du sang qui va couler…

Le mec qui accompagne:
 

Fouilles:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 413
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Mar 31 Juil - 10:49
Jessica Adams
Je reste figée sur place ravalant mon envie de vomir. Charlie me passe devant et gere la situation comme un chef. Je me retourne vers Jamie et vers Jack. L’une a l’air stressée parce qu’on vient d’échapper à un truc horrible car si s’était pas le mordeur s’était moi. Je ravale ma salive a cette pensée. Pourtant une partie au fond de moi dit dommage. Jack par contre semble nerveux. Je ne sais pas si c’est la peur de se faire tirer dessus ou celle de tomber nez à nez avec des mordeurs. Charlie me fait signe qu’il va s’occuper du tireur. Que lui semble avoir repéré. Je tourne la tête en tous sens pour voir quelque chose mais je ne voie rien lui en revanche a déjà focaliser sa cible et si j’en juge par son attitude un possible chemin jusqu’à elle. Je suis sur le cul. Il m’impressionne. Je réponds d’un signe de tête à Charlie que je suis d’accord alors j’écris rapidement ses instructions sur un papier pour les donner à Jamie.

- « Le coli est tomber là-bas sur le bâtiments administratif devant nous. D’après Charlie le tireur est probablement au niveau du secrétariat du préfet le bâtiment qui fait l’angle. Donc tout près de notre but. Il nous demande de le suivre à distance. »

Jack semble émettre des réserve quand à l’intelligence de Charlie ou si pas celle la celle de liquider un être vivant. Pas qu’il remette en cause son intelligence en elle-même mais plus la dangerosité de l’opération avec un groupe d’inexpérimenté, lui compris. J’ai confiance en Charlie. Mais c’est vrai que c’est somme toute vachement dangereux comme manœuvre. Je vais me retourner pour en avisé mon ami mais il a déjà pris les devants. Après réflexion il y a une autre méthode pour aller jusque-là mais je ne sais pas l’état ni si il y a du monde. Je réécris rapidement un nouveau mot que je leur tend à nouveau.

- « Moi personnellement je le suis. Mais si vous voulez passer par ailleur,s il y a une possibilité le bâtiment des premières année en sciences, à gauche. Il jouxte le bâtiment administratif et y a une passerelle qui donne dans la salle des profs au premier étage du bâtiment admin. Mais je ne sais pas ce qu’il en est du bâtiment ni de la fréquentation par les mordeurs. »

Je prends une profonde respiration pour prendre le peu de courage que j‘ai encore à deux mains et je me lance à la suite de Charlie. Je le suis comme une ombre tentant comme je peux de reproduire ses mouvements. Quand il demande ou on est je lui indique rapidement par signe et il semble vite re-visualiser là à il doit allez, reprenant cette position d’éclaireur. Lorsqu’il estime qu’on doit s’arrêter il fait signe. J’obéis. Je le voie se pencher par la fenêtre. Il se crispe. Ça se voit a la tension que je remarque sur les quelques zone visible de son corps. Je croise son regard une seconde. Ce n’est plus le gentils garçon charmant timide c’est un chasseur dont la proie vient de se livré à lui. On dirait papa au moment de l’hallali. Je me plaque contre un mur et attend qu’il ait finit moi je ne veux pas voir ça. L’idée de tuer un humain laisse des larmes voiler mes yeux et doucement s’écouler le long de mes joues.

Je prends un papier et y écrit pour après.

- « on doit encore traverser le reste du bâtiment puis entrer dans celui administratif j’espère juste que les porte ne sont pas fermée. Sinon faudra faire demi-tour et passer par le bâtiment des premières années en science. »
avatar
Messages : 366
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Jeu 16 Aoû - 11:02
Kali Dourga
[Note MJ]

Je vous laisse répondre et passer outre le post de Déborah continuer la mission entre vous trois. Déborah étant dans le coin mais pas avec vous elle pourra toujours intervenir a son retour masi ça vous permet aussi de continuer.

Bon jeu à vous

Kali
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 17/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Ven 17 Aoû - 4:39
Jamie Matheson
Hochement de tête. Suivre ceux qui ont l’air de savoir ce qu’ils font, voilà une bonne idée. Par contre, se séparer et rester avec l’autre crétin sur un chemin qu’elle ne connaissait pas, et qui n’était peut-être pas sécurisé ? Mauvaise idée. Dans les films d’horreur, les gens se font toujours avoir parce qu’ils se séparent ; après, si Jack avait envie d’aller gambader tout seul et de faire les gros bras, elle ne serait pas contre. Les événements d’il y avait quatre jours étaient encore dans sa mémoire, et les mecs comme lui la débectaient un peu pour l’instant.
Comme le tireur d’ailleurs. Elle le mettait dans le même panier que l’autre trou du cul ; Jamie avait passé des heures à se laver à l’eau glacée après qu’ils soient rentré, pour oublier ce qui s’était passé. Alors une joie féroce envahit ses yeux quand elle vit ce que Charlie s’apprêtait à faire ; la vie de certains hommes n’avaient pas plus de valeur que celle des zombies.
Mais l’empathie de la jeune femme reprit le dessus en voyant les larmes de Jessica. Elle se permit alors de poser sa main sur son bras et de le serrer légèrement, pour lui signifier qu’elle était là pour elle. Jack, qui avait bien évidemment par son grand courage décidé de les accompagner, commença à ouvrir la bouche pour sortir une connerie, et Jamie lui envoya son coude dans le ventre, avant de le fusiller du regard. C’était pas le moment, merde ! Il lui rendit son regard, mais se tut, massant son ventre en grommelant.

Traverser le reste du bâtiment ? Humpf, ça ne serait pas une mince affaire, mais rien d’irréalisable, non ? Jamie hocha la tête, et une fois que le chasseur eut réglé son compte à sa proie, ils se remirent tous en route. Sur leurs gardes, le petit groupe avançait prudemment. Jamie observait les environs, lorsqu’un présentoir attira son attention. La plupart des feuilles et des prospectus s’étaient envolés, mais quelques uns traînaient encore là… Et parmi eux, une carte de la région ! Ravie, Jamie la fourra dans sa poche ; elle qui se plaignait de ne pas être du coin, elle allait pouvoir potasser. Aussi, à côté de ce présentoir, un distributeur automatique trônait, pas (encore ?) explosé… Et avec une barre de céréales qui semblait coincée, sur le point de tomber. Souriant comme une gamine de 15 ans, des souvenirs de lycée où on donnait des coups de pieds dans les machines, Jamie donna un grand coup dans celle-ci… Ce qui fit tomber la barre. Satisfaction.
Au trot, elle rejoignit à nouveau le groupe. Ils arrivaient près des portes du bâtiment administratif…

loot:
 
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Mar 21 Aoû - 10:25
Charlie Murphy
Ravitaillement aérien
Ce tireur fou semble prendre un plaisir immense à se qualifier d’envoyer de Dieu, de récolter son âme en son Nom. Après l’avoir vu tuer deux personnes vivantes et surtout d’essayer de tuer mon amie, je me dis que ce sera bien que ce lunatique rencontre le Créateur face-à-face pour un petit jugement et surement de descendre vers les Cercles Infernaux pour purger sa peine. Je pourrais lui tirer un trait d’ici, silencieux comme la mort elle-même. Mais je sens à cet instant que le Chasseur prend le contrôle du dominion de mon corps en ricanant. Mon côté obscure, monstrueux veut s’amuser et je me sens glisser. Aussitôt mon regard d’azur troublant devient féroce et je range mon arc. Je me place alors sournoisement dans son dos alors qu’il semble viser un autre survivant car je l’entends murmurer que le démon est rapide et semble esquiver la Punition Divine. Le Chasseur aime bien être sadique avec ses proies et j’attends donc qu’il tire et commence à ouvrir le verrou de la culasse pour éjecter la douille vide. Je commence donc à courir, à prendre un bon élan et à la dernière seconde je fais du bruit pour qu’il se retourne. Le gros homme est surpris et je le plaque avec mes bras en croix au niveau du torse. Il perd l’équilibre et tombe par la fenêtre. Il gueule sa frayeur un bon coup avant de s’écraser tête première sur le bitume. Dommage le Chasseur aurait bien aimé le tuer une seconde fois pendant sa transformation en charognard. Je me relève et je ne me rends pas compte que mon bras portant les stigmates de mon accident est lacéré. Le problème c’est que cette zone est considérer comme morte. Donc je ne ressens aucune douleur, rien du tout. Ce qui est bien dans un sens et catastrophique dans l’autre.

Je reviens donc sur mes pas pour retrouver mon amie et le reste du groupe. Je suis heureux de les voir en sécurité et sans rien dire je me place près de Jessica pour guider le groupe. Tout va bien, à part un charognard piéger sous un meuble que Jack s’occupe en faisant une pose victorieuse. Crétin de macho fini qui se croit tellement supérieur. Rendu près du point d’impact je sens une main me toucher l’épaule et on m’indique alors le petit filet de sang qui coule de mon biceps. Je soulève les épaules et je regarde par la fenêtre. Merde de hell il y a une dizaine de charognards qui tournent en rond autour du gros colis largué du ciel. Surement attirer ici par le bruit. Je fais quelques signes pour qu’on se replie dans une classe sécuritaire et j’écris mes observations.

Charlie- Il y a dix zombies dans la salle avec le colis. Soit on entre les éliminer ou on passe par le trou du haut pour récupérer ce qui a été éjecté.


Le mec qui accompagne:
 

Fouilles:
 

Points de vie:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 413
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Mer 22 Aoû - 10:33
Jessica Adams
Je voie mon ami faire. Je serre les dents au vu de la manière de faire. Sa me dégoute. Et je ne comprends pas comment il peut. Je sais qu’il a raison. Quand les autres passent dans la pièce je fais de même. Jack s’occupe d’un mort qui était coincé dans une armoire. Il pose fier de sa victoire. Je lui souris en levant mon pouce en signe d’acquiescement de sa victoire. J’en profite pour regarder la pièce. Il y a dans une boite près de là ou se trouvait le tireur, trois chargeur de 9mm. Sa irait bien pour mon glock. Je les mets dans mon sac et lie le message que Charlie écrit à l’intention de Jack et Jamie. D’après lui il y a une dizaine de mordeur près du colis. Je grimace. Je n’ai pas envie de me retrouver avec eux. Charlie propose de se rendre dessus par l’étage du haut.

- « Je préfèrerais qu’on passe par en haut moi. »

Je leur indique comment se rendre à l’étage. Je sors de la salle de classe et reprends le couloir dans l’autre sens pour rejoindre le hall et les escaliers. Je me rends donc à l’étage et reprends le couloir. Mais je suis vite arrêtée. Il y a les restes de la chute du colis. Le couloir est en partie effondré. Je m’avance dedans pour me glisser parmi les décombre. Je ne me rends pas compte de la dangerosité du truc car je n’entends pas les éléments des décombres qui grincent et risque de bouger voir de s’effondrer encore plus. Je passe et me retrouve pratiquement au-dessus du vide et du colis. Il y a un homme écrasé dessous. Mais il est encore vivant. Par contre, à voir comment il est placé, il doit avoir toute la partie bassin, jambes et ventre écrasée. Je ne sais pas quoi faire. Du peu que j’en sais, il va mourir de cela. Je ne sais vraiment pas comment réagir. Alors je fais comme si je ne l’avais pas entendu. Ce qui est vrai. Vu comme il semble appeler à l’aide lui m’a remarqué. Mais je réagi comme si il était déjà zombifié et je me dégage de le voir pour reporter mon attention sur le colis et la façon dont je vais me laisser descendre en bas.

Je me laisse glisser le long d’une poutre en métal et une fois à son bout je me laisse tombée sur le colis. Les mordeurs m’ont entendue et remarquée. Je déglutis. Mais je suis contente, ils ne m’atteignent pas. Je commence alors à fouiller ce que c’est que ce coli. C’est du ravitaillement. Super. J’ouvre mon sac et commence à le remplir. Lorsque les autres arrivent, je coince une feuille avec un message écrit dessus sur une boite de conserve. Je l’envoie à Jack qui est le plus proche il leur lie mon message.

- « C’est du ravitaillement. Donner moi vos sacs je vous les rempli. »

Jack est le premier à m’envoyer le sien. Je l’ouvre et le charge de denrée avant de le refermer et de lui tendre. Je fais pareil avec les sacs des autres. Puis je tends la main pour que Jack me hisse vers eux. Ce qu’il fait. Heureusement qu’il a de la force dans les bras et que je ne suis pas trop lourde non plus. Je le remercie et attends la décision des autres. Voir si on rentre ou pas.

Jet de dés:
 
avatar
Messages : 366
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Jeu 23 Aoû - 7:00
Deborha Madrigal
Finalement, après quelque minutes de marche, la pillarde fini par atteindre le grand bâtiment administratif mais, alors qu'elle s’apprêter à rentrer, un cris vint à retentir, suivie d'un bruit sourd et ce, en provenance d'un autre bâtiments ce trouvant non loin de là. Un bref coup d’œil lui permis alors de voir plus loin, à plusieurs mètres de là, le cadavre d'un type étalé sur le sol et, lorsqu'elle levât les yeux vers l'étage du bâtiment, elle pue entrevoir une deuxième silhouette disparaître dans l'ombre, ce qui la fit froncer les sourcils. Comme prévus, les charognards était déjà là et on ne parle pas là des morts, mais bel et bien des autres survivant, c'était à prévoir, burlington grouillait encore de la pire vermine que le saint père ais jamais eu la salope d'idée de créer : l'être humain. Prudente, la femme continua alors sa route, entrant alors dans le bâtiment à pas de loups afin de ne pas alerter les possible autres fils de putes présent ici bas. Furtivement, la Hyène déambulât au travers des couloirs et des bureaux en prenant garde à ne pas faire de bruit, sa sinistre silhouette glissant au travers des décombres avec aisance.

Mais alors qu'elle atteignait petit à petit l'endroit o la caisse était tombé, la pillarde vint à entendre d'autre gens parler, ce qui la fit aussitôt ce mettre a couvert dans un coin sombre, sous un gros vestiaire qui ce trouvait en porte-à-faux contre un mur. Cet là qu'elle vit alors un petit groupe de fils de pute : deux nanas d’on une qu'elle avait déjà vus, et deux type dont là encore, un qu'elle avait croisé, le même jour d'ailleurs que ladite nana au cheveux platine.

Elle laissât passer le petit cortège avant de resserrer sa prise autour de son arme avant de laisser passer quelques minutes avant de finalement prendre le même chemin que ce ramassis de sac à merde en devenir, sûrement tous affilié au même groupe que la nana au cheveux bouclé et à la batte qu'elle avait croisé l'autre jour... Pas la moitiée d'une grosse conne celle là aussi. Une fois arrivée à l'étage de la caisse, notre pillarde pue entrevoir son butin toutefois, ce dernier semblait farouchement gardé par une meute de mordeurs, ce qui la fit grommeler légèrement mais... Bien vite, notre sinistre vagabonde pue de nouveau entendre des voix et, cet ainsi qu'elle pue voir le petit groupe de survivants au travers du trou laisser par la chute de la caisse, ces derniers ayant vraisemblablement réussi a trouver un moyen pour récupérer les précieuse provisions contenue dans ce largage foiré. L'espace de quelque seconde, la hyène pue observer la jeune demoiselle au cheveux platine descendre gracieusement d'une poutre afin de passer le contenue de la caisse a ses camarade, une nana qui, dans d'autre circonstance aurait beaucoup plus a la hyène... Dans le sens sexuel du terme, notre pillarde étant clairement plus broutage de gazon qu'épluchage de banane.

Sans un mot et toujours très furtivement, la hyène fini par grimper a l'étage ou la clic de survivant ce trouvant et, sans un bruit, elle s’approchât donc de sa cible,fusil au niveau du bassin et canon pointé vers les trois connards.

Une fois à bonne distance (cet a dire à distance létal pour un tir de shotgun) la femme vint à actionner le chien de son winchester dans « clic » bien sonore.

« Un seul faux mouvement, un seul mot de travers et c'est un aller simple et sans retour pour l'enfer. » dit elle alors en toisant les survivants de son regard froid et vide d'émotion.
Une fois sa tirade dite, elle crachat un glaviot sur le sol, toisant un à un les trois fils de putes.
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Jeu 23 Aoû - 9:17
Jamie Matheson
Jamie jetait des coups d’œil nerveux alentours, mais fini par se concentrer uniquement sur la tâche la plus délicate qui les occupait : remplir les sacs sans les faire tomber, et le tout sans tomber eux-mêmes. La jeune femme admirait le courage de Jessica, qui avait pris l’initiative et était descendu sur le colis pour leur permettre de remplir leurs sacs. Et en voyant ce qui entrait dedans, Jamie était plus que ravie. Ils n’étaient pas sortis pour rien ! Et en plus, jusqu’ici, tout s’était déroulé sans trop d’encombres… Du moins, pas autant qu’ils auraient pu en avoir au vu de leur mission.
Évidemment, il était de ce genre de chose qu’il valait mieux éviter de penser, au risque d’invoquer la fameuse Loi de Murphy – aussi connue sous le nom « Loi de l’emmerdement maximum ». Cette loi stipule que tout ce qui est capable de mal se passer, se passera mal quoi qu’il arrive, surtout si on évoque le fait que tout se passera bien ; c’était vrai pour les files d’attente et les sets de vaisselle complets, par exemple. Et c’était apparemment vrai pour les emmerdes pendant les missions de récupération. Jamie fit volte-face, son sac bien chargée sur le dos, et ouvrit de grands yeux effrayés. Elle n’était armée que d’un petit couteau, et à cette distance et avec ce chargement, elle n’avait aucune chance. Comme par automatisme, elle leva ses mains au niveau de ses épaules, comme pour montrer son peu d’intérêt. Elle recula aussi d’un pas, sans s’en rendre compte.
Jetant un coup d’œil paniqué vers ses camarades, ignorant quelle pouvait être leur réaction, Jamie se permit de balbutier, oubliant les mots de leur agresseuse tant elle était terrifiée par l’arme que celle-ci avait en main :


    - Il… Il y en a assez pour tout le monde. On n’a pas besoin de s’entre-tuer…

Elle doutait d’avoir été convaincante, mais elle avait essayé, non ? Dieu qu’elle se sentait inutile dans cette position !
avatar
Messages : 159
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre Jeu 23 Aoû - 22:35
Kali Dourga
Alors que Jamie intervient verbalement pour tenter de calmer la situation ou du moins essayer. Du bruit se faire entendre. Mais celui-ci n'est pas du à des morts, pas plus que des pillards. Non c'est plus le bruit malsain d'une construction se désagrégeant.

En effet, les lézardes dans le sol et le mur déjà bien visible suite a l'impacte de la caisse renforcée avec l’établissement semblent se faire plus forte et s'agrandirent. Il ne faut pas longtemps pour que la petite surface ou Jessica, Jamie, Charlie, Déborah et Jack se trouve commence a se désagrégée et à se disloquer sous leur pied. Les réflexes de survie de la hyène lui firent faire un bond en arrière lâchant de ce fait le brûler muet. Qui en contre partie se retrouva projeter sur ses camarades. Le sol du bâtiment s'écroula faisant chuter en contre bas les 4 membre du Vieux Marché.

Heureusement pour eux ils se retrouvent hors de portées des morts, ... pour le moment. Mais ils ne leur faudra pas longtemps pour qu'ils les atteignent. Cependant la chute les place momentanément hors de vue de la hyène qui va devoir s'avancer sur une plateforme devenue dangereuse pour les voir a nouveau.

-----------

Intervention MJ

Deborah je me permet d'intervenir car ta réponse est assez illogique. Tu n'as en discrétion QUE 20 dans ce groupe un des personnage a 50 en vigilance pour cette acte la moindre des chose était de faire un jet de des en discrétion que tu te devais de réussir; Hors je ne voie aucun jet de dé de discrétion réussi pour cette tache. Ou alors avoir prévu avec les autre cette intervention
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 17/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre
Contenu sponsorisé
[TERMINE] [Mission] Ravitaillement aérien - 20 octobre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [TERMINE] Mission spéciale "Fourbe Prospect"
» [Émission #1] Who's that voice ? - TERMINÉ
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Quartier est :: Université d'état-
Sauter vers: