Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: [TERMINE] [20 octobre] Everybody's kung fu fighting Ft. Takeshi Lun 17 Sep - 15:48
takeshi kuribayashi
Plein de sueur après cet entraînement qu’il avait subit, le jeune Takeshi essuya son front avec un linge qui traînait à proximité et répondit à la remarque de Leïa avec un sourire...
- C’est le but de l’entraînement : repousser nos limites et s'améliorer. C’est comme ça qu’on devient plus fort.
Il se contentait de citer son père sur ce coup là… D’une manière générale, Takeshi n’avait jamais beaucoup eu l’habitude de parler, plus même de rester dans son coin et en fait, la chaleur et l’entrain avec lequel Leïa interagissait tout le temps avec lui le dérangeait toujours un peu, même si il avait appris au court de ces semaines que c'était lui qui avait un problème de timidité, pas Leïa qui était une grande gueule… Ou peut-être un peu des deux ? C’est ce qu’il se dit en tout cas en entendant sa question suivante. Un brin agacé et un peu sur la défensive, il répondit un peu sèchement.
- Tu dis cela comme si c'était négatif, mais c’est mon éducation, mon héritage. Mon père est un grand homme qui a toujours eu à cœur de faire de moi son héritier, je serais honoré de n’être que le quart du guerrier qu’il est.
Leïa réussi alors à détendre l’atmosphère avec son burger et arracha un sourire à Takeshi. Une chose était certaine : même si le garçon prenait vite la mouche, il oubliait aussi rapidement. Il répondit en riant.
- J’avoue que cette proposition est tentante. Et puisque tu es si intéressée par mon histoire, je vais te dire pourquoi je suis redevable à mon père pour la vie qu’il m’a donné. Tu as déjà entendu parlé des triades je suppose ? Hé bien je suis huitième dans la ligne de succession de la famille Wei, la famille reignante Sur Hong-Kong et sur toute la Chine du sud… Et en tant que potentiel futur chef de famille mon destin était tout tracé : devenir 438 et mener une déshonorante et méprisable carrière de mafieux. C’est à ce destin que mon père m’a arraché pour faire de moi un samouraï, un guerrier dans la plus grande tradition de sa propre famille Japonaise. Ça faisait huit ans qu’on se cachait lui et moi, d’abord au Brésil puis en Alaska, et les hommes qui m’ont kidnappés et dont tu m’a sauvé étaient Chinois, envoyés par mon oncle pour me ramener de force à Hong-Kong et y devenir l’un de ses lieutenants… Que je le veuille ou non.
Se doutant du petit effet qu’allait entraîner ces révélations sur lui même, le jeune Takeshi se retourna avec un sourire taquin jusqu’aux oreilles.
- Et voilà, toute l’histoire de ma vie. Ça tient toujours ce burger ?



avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [20 octobre] Everybody's kung fu fighting Ft. Takeshi Jeu 20 Sep - 20:06
Leïa Anderson
Si l'histoiiiiiiiire de sa viiiiiiie (désolé j'étais obligé #LionKing) est véritablement incroyable et que je cligne plusieurs fois des yeux avant de réaliser toutes les implications de ce qu'il m'explique, son air fier de lui comme si me voir bouche-bée était un véritable accomplissement est trop drôle et je ne peux rien faire qu'hocher la tête à plusieurs reprise, les lèvres en avant l'air de dire "wow, et t'as survécu!".

- Tu m'étonne qu'il tient ce burger! On vient juste de briser la glace, je veux en savoir plus!

Je résiste à l'envie de me frotter les mains tellement l'excitation d'en apprendre plus sur lui m'amuse. Et dire que je l'ai tiré d'un coffre de berline... C'est un ninja de la mafia le petit! Avec un grand sourire et un regard intrigué, je me permet de lui poser quelques questions de plus.

- Ne te méprends pas, tu es de toute évidence destiné à de grandes choses et ton éducation a un rôle important à jouer. Je pense seulement que ça a du être vraiment difficile à vivre, quelque soit le résultat.

Car la fin ne justifie pas toujours les moyens et il me semble que ce petit gars pas encore majeur ne devrait pas avoir des cicatrices partout sur le corps.

- Donc tu as vécu en Chine, au Brésil et en Alaska!? Des trois, je n'ai visité que l'Alaska...

C'est vrai, je n'ai jamais vu la Chine et le Brésil, eh bien... mon père en avait été banni pour avoir tenté de passer un joint dans une chaussette à la frontière dans les années 80 et c'est resté exclu des destinations de vacances de la famille Anderson pour toujours.

-  Qu'est-ce qu'un 438? Tu sais que tu n'auras probablement plus jamais à te soucier de ça maintenant? Changer de continent pendant l'apocalypse, c'est quand même loin d'être facile.
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
75/100  (75/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [20 octobre] Everybody's kung fu fighting Ft. Takeshi Mer 26 Sep - 14:47
takeshi kuribayashi
Intérieurement, Takeshi était habité de ce genre d’orgueil qu’il s'était toujours interdit de ressentir, mais l’effet que sa tirade avait laissé sur le visage de la jeune Leïa était vraiment trop drôle pour ne pas y prêter attention.
Quand la jeune fille manifesta son intention d’en savoir plus sur lui, il ne pu s’empêcher de lâcher un petit rire et lui sourit.

- Je n’aurais plus rien à te raconter après ! Mais soit, par contre ca te coûtera des frites de sweet potatoes en plus du burger. J’adore ça !
Dit-il en salivant à l’avance d’avoir un vrai bon repas maison, bien américain à souhait. Cependant la question qui le déconcertante fut celle sur la difficulté, il ne compris pas bien ce qu’elle venait faire là dedans et se permit de le faire remarquer.
- Je ne comprends pas cette remarque, pourquoi aurait-ce été difficile ? Mon père m’a simplement entraîné à devenir un guerrier, à être digne de mes ancêtres. Quelque soit la difficulté de mon entraînement, c'est un privilège et un honneur pour moi que d’honorer la mémoire de leur sacrifices. Côté Japonais, ma famille remonte jusqu’au clan Oda… Quand à mon arrière grand-père Tadamichi Kuribayashi… Eh bien… Je ne te dis rien si ce n’est que Clint Eastwood à fait un film sur lui, “lettres d’Iwo Jima”. Quand au côté Chinois de ma famille, je ne suis pas en reste même si la généalogie est moins précise. Donc oui, ce n’est pas facile mais je n’en m’en plaint pas. L’entraînement que j’ai subi n’est que le centième de ce que tout ces hommes dont je descend ont enduré.
Les yeux de Takeshi se perdirent dans le vague alors qu’il parlait. Il aspirait tellement à être un jour l’égal de ces gens qui avaient marqué l’histoire de sa famille. Un observateur attentif (ou une observatrice dans ce cas) pourrait remarquer qu’il n’avait pas une seule fois évoqué une femme dans son discours, mais à sa défense les concepts d'égalité des sexes étaient tellement étrangers à ses yeux qu’il ne s’en était même pas rendu compte.
La suite en revanche recentrant sur des sujets plus simples et ici aussi, Takeshi avait la langue bien pendue.

- Pardonnes moi, mais j’ai détesté l’Alaska. Il fait tellement froid là bas… Et de manière générale, je n’aime pas les USA. J’ai vraiment pas eu le choix, il fallait qu’on disparaisse alors mon père a choisi le coin le plus reculé possible. Et impossible de lui faire changer d’avis ! De toute façon même avec mon entrainement, tu ne veux pas te prendre une gifle ou un coup de ceinture de la part de mon père ! Donc j’ose pas ouvrir la bouche !
Répondit le garçon en riant à gorge déployée, sans se rendre compte de ce qu’il disait sous entendait en fait.

Mais une fois encore, le sujet changea rapidement quand ils vinrent évoquer le sujet epineux des triades. Takeshi expliqua.

- 438 c’est un lieutenant, un des rangs les plus élevés et honorables des triades… Enfin pour autant qu’une organisation criminelle puisse être honorable… Mais ce n’est pas la vie que j’ai choisi, mais mon oncle à une opinion différente, à penser que ce destin m'étais imposé. D’ailleurs voilà la plus grande révélation de toutes ! Mon nom de naissance ce n’est pas vraiment Takeshi Kuribayashi, c’est Wei Jian-Shu, citoyen chinois Hong-kongais… j’y tiens au Hong-kongais, la rétrocession de la ville aux chiens communistes est certainement la pire chose de l’histoire de ma patrie de naissance. Et avant que tu me demandes, je préfère que tu continues à m’appeler Takeshi, ça veut dire guerrier et c’est le nom que j’aurai du porter si mon père avait eu le droit de me nommer. D’ailleurs officiellement, même si mon cœur est au Japon, je suis Brésilien, pas Japonais.
Finalement pour répondre à sa remarque sur la Chine, Tak déclara alors :
- Ça tombe bien, j'ai pas envie de retourner à Hong-Kong, enfin pas pour devenir 438. Sumimasen… Quand je dis ça tombe bien… Enfin tu me comprends ?
Demanda l’adolescent, inquiet, en s’inclinant en avant pour s’excuser. Il essaya de continuer son explication sans être maladroit cette fois.
- Ce que je voulais dire c'est que… Je suis…. Content, que vous m'aillez sorti de ce coffre. J’ai une dette de vie envers toi et ta sœur, je n’aurai de répit tant que je l’aurai remboursée. J’espère cependant que mon père finira par me retrouver… Un jour peut-être…
Takeshi se perdit dans ses pensées et après un bref silence, il se tourna vers Leïa avec une sincérité incroyable dans le regard.
- Waouh… Ca fait du bien en fait… Je te remercie de ton attention. On m’a toujours interdit de parler de quoi que ce soit de ma vie, pour me protéger… Mais maintenant que ça n’a plus d’importance, tu es la première personne à qui je raconte l’histoire de ma vie… Je sais pas, ça me fait me sentir plus léger. Peut-être devrais-je ouvrir ma bouche plus souvent maintenant !
Répondit alors le garçon avec un grand sourire.
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [20 octobre] Everybody's kung fu fighting Ft. Takeshi Sam 29 Sep - 12:58
Leïa Anderson
Je ne peux m'empêcher de sourire de toutes mes dents en voyant Tak' devenir une vraie pipelette si bien que j'ai du mal à suivre tellement son flot d'informations est important. Il obtient cependant un thumb's up en réclamant des frites de patate douce. Ces machines se conservent assez bien et je devrais pouvoir lui en trouver assez facilement.

Si le fait qu'il me dise que son entraînement n'était pas difficile me surprend, je comprends ensuite que c'est parce que la tolérance de ce garçon est juste énorme quand il me dit que son père avait l'habitude de le matraquer dès qu'il ouvrait le bouche. Même si le garçon est fier de ce qu'il a subi et ne voit pas le mal, je ne peux m'empêcher d'ahir ce type qui lui a pris beaucoup de son innocence pour une fierté familiale qui était plus la sienne que celle de son fils.

L'hilarité manque de me prendre lorsqu'il s'excuse à nouveau sans grand besoin, juste parce qu'il a dit que l'apocalypse tombait bien pour lui. Qu'il est gentil ce petit brésilien... Mon sourcil grimpe cependant lorsqu'il m'annonce qu'il va parler comme ça plus souvent et mon sourire se fait terriblement rieur.

- Tu va devoir si tu tiens à ton burger-frites! Tu as un parcours incroyable, et ne t'en veux pas, c'est vrai que l'épidémie tombe assez bien pour toi et te libère de pas mal de choses. J'espère que tu resteras longtemps avec nous, tu verras, les U.S.A ça craint, mais au moins, on est pas loin du Canada.

Toujours rieuse, je l'attrape par le cou amicalement en prenant la direction de la sortie, je l'aime bien ce gamin.

- Tu vas faire de grandes choses Tak'. T'es taillé pour ça.

Après tout, il a été formé pour combattre et diriger, on va avoir besoin de gens comme lui.

- Ah! Et Jess' n'est pas ma sœur, c'est ma meilleure amie. Ahahah Allez viens, on va s'occuper de ce repas.

Bien déterminée à lui montrer à quoi ressemble un vrai bon repas américain, je pense demander à Charlie de m'aider à chopper un boeuf pour ramener le steak. Le pain ne devrait pas poser trop de problèmes vu la quantité astronomique de conservateurs qu'ils mettent là-dedans et on a tous les légumes nécessaires au marché.
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
75/100  (75/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [20 octobre] Everybody's kung fu fighting Ft. Takeshi
Contenu sponsorisé
[TERMINE] [20 octobre] Everybody's kung fu fighting Ft. Takeshi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» L'ouragan en Bretagne octobre 1987
» Hastings,14 octobre 1066- Pierre Bouet
» lundi 24 octobre
» Muret 6 et 7 Octobre
» salon nature et bien étre - 14 octobre 2012 - saint andré le gaz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Centre-ville-
Sauter vers: