Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Mar 17 Juil - 19:03
Jessica Adams
Voilà plusieurs jours que Takeshi m’avais enseigné un petit morceau de Bushido. Lorsqu’on l’avait ramené à la maison, au vieux marché, il avait trouvé un pistolet. Leia m’avait demandé de lui montrer ce que je savais pour ne pas qu’il se tir dans le pied. Mais j’ai reporté cette date le plus possible. D’abord parce qu’elle n’aime pas les armes. Ensuite parce que je ne suis pas très partisane de donner court. En fait apprendre ne me dérange pas, j’aime bien. J’ai toujours aimé les cours sauf au collège a cause des autres élèves. Puis Leia est entrée dans ma vie. On est devenue amie et elle m’a donné gout à tout ça, et depuis j’adore apprendre. Surtout que j’ai d’excellentes capacités d’apprentissage. Par contre enseigné j’ai jamais été très douée. Takeshi lui avais su se montrer un excellent prof lors de la leçon de bushido. Il m’avait montré certaine chose et je m’étais auto impressionné par mes capacités. Mais lui apprendre à utiliser une arme à feu est une tout autre expérience et je stress un peu à ça. J’avais une tout autre idée de ce à quoi me servirait mon pistolet. Mais je ne pouvais pas lui apprendre ça. En plus je n’avais aucune idée de par quoi commencer.

J’ai passé ma nuit à dessiner des schémas de pistolet avec des annotations je pense les lui donner sa sera plus simple et m’évitera de lui expliquer et de me perdre dans mes explications. Je traine un moment dans le Vieux Marché à la recherche de Takeshi. Ne le trouvant pas je suis finalement contente je n’aurais pas à lui donner ce cours dont l’idée même me stress. Mais lorsque je fais volte-face je le voie en train de discuter avec quelqu’un. Je serre les dents. Et file vers la sortie. Une fois dehors mon ange d’épaule à l’allure de Leia se met à me parler. Elle me pousse à lui montrer ce que je sais pour le remercier de ce que lui m’a appris. Je soupire et finalement me décide. Mais je vais avoir besoin de mon glock je connais mieux cet arme-là qu’une autre. Je vais à la planque ou on a laissé la jeep et je récupère mon glock. Je soupire. Une idée noire traversant mon esprit sur le moment où je serre la main sur le manche de l’arme. Je déglutis bruyamment alors que mon regard est posé sur l’arme dans ma main. Je ferme les yeux laissant échapper une larme. Je fixe le pistolet avec une espèce de fantasme morbide dans le regard. Mais je suis sortie de ma torpeur glauque et sinistre par le frottement d’une bête contre mon mollet. Bagheera, mon chat. Je glisse le glock a ma ceinture dans mon dos et prends le matou dans mes bras pour le caresser. Je sens qu’il ronronne au vibration que je ressens dans ma main.

Je retourne au Vieux Marché et retourne voir après Takeshi. Je me place face à lui pour qu’il me voie bien et lui fait signe de la main avec un grand sourire. Il n’y a plus trace sur mon visage de ce moment glauque et sombre dans lequel je viens de plonger quelque instant au par avant.

- « Salut Takeshi-sensei. Je suis venu pour t’offrir mon aide pour l’arme que tu as trouvé le jour où on s’est rencontré. Je suis désolée de ne pas être venue plus tôt. »

Je lui donne le papier j’ai écrit « Takeshi-sensei » mais je ne suis pas sûr que ce soit la bonne orthographe ou le bon mot. J’espère qu’il me pardonnera si je me suis trompée. J’ai repéré une maison ou il y a un garage ou la porte est condamnée par une voiture renversée devant. Le garage nous servira pour un champ de tir d’essais si besoin et la maison en elle-même est safe je m’en suis assurée. Enfin j’ai suivi un jour Charlie qui la vidée. Je sais donc qu’elle est vide.

- « Si tu le souhaite je connais un lieu où on pourra être à l’aise pour faire ça. et aussi tirer pour t’assurer un peu de maitrise. Prends ton revolver avec toi. Enfin si l’idée t’intéresse bien sur.»
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Jeu 26 Juil - 10:50
takeshi kuribayashi
Même s’il était très solitaire depuis son arrivée au marché (Takeshi n’avait de toute façon jamais été très à l’aise avec des étrangers, sans doute une raison de son acculturation malgré sa vie de globe-trotter), ce n’était pas pour autant que le jeune garçon échappait à sa charge de travail ! Bien au contraire puisqu’il ne passait pas de temps à se sociabiliser ou se faire connaître de personnes qui pourraient vouloir le voir rester, Takeshi redoublait d’efforts dans le travail, se portant volontaire dès que qui que ce soit avait besoin d’une aide quelconque pour un travail où autre chose qui ne nécessitait pas une spécialisation dans un domaine qu’il ne maîtrisait pas.

Aujourd’hui, c’était une vieille dame d’environ 60/70 ans qu’il aidait à organiser son potager. Le jardinage c’était une activité reposante qui le changeait de son quotidien tantôt effréné, tantôt monotone. De son côté, la vieille Sarah n’était pas le genre de compagnie qui déplaisait à Takeshi : C’était une dame calme, gentille et peu bavarde, qui malheureusement était seule dans ce monde depuis bien longtemps… Sans aller jusqu’à partager une complicité, les deux survivants aimaient passer du temps ensemble, à bichonner les fruits et légumes du jardinnet, profitant du silence et se lançant quelques sourires de temps en temps.

C’était alors qu’il était en train de désherber un plan de courgettes que le jeune Takeshi aperçu Jessica qui, au bord du jardin, lui faisait signe comme si elle avait quelque chose à lui dire (ou plutôt à lui écrire). Au bout de quinze jours, Takeshi commençait à connaître un minimum la demoiselle sourde et il vit à une légère crispation de ses traits que quelque chose l’avait troublée il y a peu… Mais puisqu’elle choisi d’en faire fit, il ferait de même lui également. La saluant en inclinant sa tête, le jeune garçon prit le mot de papier et écarquilla les yeux avant de ricaner. Il corrigea ensuite le mot “sensei” en “kun ou san” avant de fournir une explication.

- C’est trop d’honneur pour moi ! Sensei voudrait dire que j’ai atteint la sagesse d’un maître, san est moins révérencieux et me convient mieux, ou bien même kun puisque je ne suis pas encore adulte après tout !
Écrivit-il en toute modestie tout en s’inclinant de nouveau. Il reprit ensuite ce qu’il disait.
- Je ne t’en tiens pas rigueur. Je l’avais oublié pour être honnête. Je te remercie d’y avoir pensé et je serais honoré que nous inversions les rôles !
Répondit Takeshi, enthousiaste à l’idée de toucher de nouveau une arme à feu (la seule et unique fois qu’il l’avait fait était il y a 8 ans). En fait, si son père était un fervent défenseur des armes traditionnelles, Takeshi s’opposait à lui sur ce point et pour lui le samouraï devait aussi s’adapter à son époque. Bien entendu, leurs argumentaires sur le sujet se terminaient souvent par une gifle dans son visage, mais Takeshi n’avait pas pour autant renoncé à sa théorie et à son sens, son entraînement au combat ne serait jamais complet tant qu’il n’avait pas touché à ces instruments modernes.

Le jeune homme s’en retourna vers Sarah et prit congé d’elle en s’excusant au moins une bonne demi-douzaine de fois, ce qui fit beaucoup rire la vieille dame, commentant au passage qu’il était bien le premier jeune homme qu’elle voyait qui était aussi poli. La réponse de Takeshi ? Il rougit comme une pivoine, remerciant son aînée et s’en alla avant de devenir cramoisi. Mignon non ?

Une fois avec Jessica, il la suivit avce un sourire avant de s’interroger tandis qu’elle sortait le glock. Il essaya de répondre dans une très sommaire langue des signes.

- Beaucoup bruit non ? Plus petit ?
Au pire pour un entraînement un peu plus doux, moins bruyant (et ne gâchant pas d’aussi bonnes munitions que le 9mm), Takeshi irait chercher son Ruger LCR ou, mieux encore, irait demander à l’armurerie s’ils n’avaient pas un 22LR d’entraînement ou bien même un pistolet à billes qu’il pourrait utiliser. C’est donc en quête d’une arme plus adaptée à ses mains de débutant que Tak et Jessica se mirent en route. En chemin, le garçon demanda par un signe et un sourire :
- Comment ça va ?

hrp : désolé de l'attente ! Sad j'avais pas vu le RP
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Ven 27 Juil - 13:56
Jessica Adams
Takeshi est occupé avec une vieille dame. Je ne la connais pas plus que ça je l’ai déjà croisée c’est vrai, mais pour le moment je suis du genre a restée dans mon trou. Je remplace ce masque de Jessica allant bien et lui sourit. Il semble amuse par ce que j’ai écrit. Il répond en me rendant le papier. Je suis confuse. Mais en même temps je trouve que j’ai raison. Il est le seul pratiquant de bushido que je connaisse et moi je ne suis rien dans le domaine. Sinon une jeune élève à sa suite. De ce fait il en devient un maitre. J’ai envie de le lui faire remarquer mais je m’abstiens. Je ne souhaite pas froisser le jeune homme. Je note juste :

- « Ok alors va pour Takeshi-San

Je le laisse prendre congé de la vieille dame que je salue au passage d’un geste de la main. Il revient vers moi les joues légèrement rougie. Je souris il est mignon quand il est un peu gêné. Mais j’évite de penser à ça et de lui faire remarquer.
Je sors mon glock et y glisse le chargeur. Je voie alors Takeshi-San tenter de signer quelque chose. Je comprends ce qu’il dit. Je glisse le Glock a ma ceinture et répète ce qu’il m’a dit en lui montrant plus lentement pour corriger la petite erreur. Puis j’écris ma réponse.

- « Tu à raison. Mais je ne connais que cette arme-là. Mon père lui il en connaissait plusieurs. Mais moi je ne connais et n’ai jamais tiré qu’avec mon glock. Mais tu as raison si on peut trouver plus silencieux… pour toi parce que pour moi … Sinon faudra tirer dans une zone close. Et dans ce cas je sais où aller.

Mais il a raison. Alors essayons de nous mettre en quête d’un pistolet à bille ou à plombs. Il y a bien dans le vieux marché un membre qui aurait un pistolet à bille. Personnellement, je préférerais à plomb. Je ne sais pas trop à qui demander en réalité. Mais les balle de 9mm sont des balles assez communes. Par contre je m’en fou d’utiliser toute les balles du moment qu’il m’en reste une… pour moi … au cas où.  

Je me dirige vers le seul avec qui j’ai un peu de feeling dans le vieux marché Theo. J’échange un mot écrit avec lui. Mais il semble perplexe et interloqué. Un second pour lui expliquer que je veux montrer à Tak’ comment se servir d’une arme à feu mais sans risque. Et il m’indique Annie une ado de l’âge de Takeshi. Devant mon air ennuyé, il écrit sa réponse. Puis il s’en va. Je lis son message et fais signe à Takeshi d’attendre. Entre temps je lui montre encore quelque signe pour apprendre à signer.
Theo revient après quelque minute avec un pistolet berreta ressemblant un peu au mien mais a plomb. Son mot avec me demande de le ramener intact. Je le remercie. Puis je me retourne vers Takeshi un peu triomphante.

- « Ca devrait faire l’affaire on va pouvoir passer à notre petit entrainement. On va allez a un endroit tranquille en dehors de la zone ok ?.

Je prends la direction de la sortie du vieux marcher pour me rendre dans la maison que j’avais vue être nettoyer par mon ange gardien Charlie. Je n’ai besoin que du garage pour en faire un stand de tir
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Dim 29 Juil - 7:19
takeshi kuribayashi
Bien qu’il soit peut-être un peu prématuré de se faire appeler « san », le jeune Japonais autoproclamé accepta la désignation d’un sourire et d’un signe de tête. Après cela, et après ses au revoir à la vieille Sarah, il suivit Jessica dans sa quête pour trouver une arme moins puissante et violente que le glock 9mm, certainement capable de faire un trou dans un mur sur lequel on tire. Après une brève enquête, ils finirent par trouver un Beretta en 4,5mm et la boite de plombs qui allait avec.
Quand bien même il n’en avait aucune idée, Takeshi n’aurait en vrai pas pu rêver mieux comme arme pour démarrer son entraînement : Une arme ayant la forme d’une vraie, fonctionnant comme une vraie mais sans le recul et le bruit (et la rareté des balles !) qui allait avec serait parfait ! D’autant que comme le faisait remarquer Jessica, tirer sans bouchons d’oreilles pour lui ne serait pas vraiment une partie de plaisir, même en espace libre alors autant se trouver un endroit où ils ne seraient pas limités par ce "détail" (qui l’était déjà moins pour Takeshi.

L’endroit qui fut donc choisi pour l’entraînement, Takeshi le découvrirai, était un garage, plutôt bien nettoyé par les gens qui y étaient passés avant et que Jessica semblait connaître. La maison en question était un peu à l’écart, mais elle semblait être en relativement bon état, et surtout entretenue ce qui signifiait qu’ils allaient devoir faire attention à la rendre en bon état si c’était là qu’ils allaient s’entraîner !
Takeshi ramassa donc quelques boîtes de conserve vides dans une poubelle non loin de là et commença à les poser en équilibre précaire sur une table avant de s’en retourner vers Jessica. Il écarta lors les bras et désigna le pistolet du bout du doigt.

- Bon… Alors et maintenant donc ? Comment ça marche ?
Au-delà du simple fonctionnement de l’arme, Takeshi espérait aussi sincèrement qu’elle allait lui montrer comment procéder pour se mettre en position de tir par exemple… Mais peut-être surestimait-il sans le savoir les capacités de son professeur.
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Dim 29 Juil - 15:15
Jessica Adams
Une fois dans le garage. On est tranquille. Je pose le beretta à plomb sur l’établi de travail ou devait surement avant reposer des outils et autre. Puis c’est le tour de mon glock. Et je sors de ma poche les croquis que j’ai fait avec les annotations. Puis j’écris rapidement un mot que je lui tant.

- « Avant de passer à la pratique. Je pense que je vais te donner ça. C’est des croquis de mon pistolet. Avec des annotations sur les différentes pièces. En gros tout ce que je sais un récapitulatif de ce que je vais te montrer. Comme ça si besoin tu pourras les relire après pour étudier et t’assurer de ce que tu as entre les mains. Je ne connais pas vraiment les armes. Juste ce genre la et encore. »

Je lui sors donc en premier les croquis avec les différentes parties de l’arme : le chargeur, les balles, la gâchette, le cran de sécurité, la détente et le chien.
Je prends mon glock puisque l’autre est a plomb. Il servira plus tard pour les essais de tir. Je pense que c’est le basique et qu’il connait mais au pire sa lui confirmera. Je sors donc le chargeur du pistolet, et met l’arme en sécurité glissière rabattue vers l’arrière pour bien vérifier qu’il est en position de sécurité et qu’il n’y a pas de balle dans le canon. Je lui montre comment faire pour avoir une arme safe dans les mains. Chargeur retiré, canon vide. Puis je rabats la glissière en position normale. Je remets le chien en position standard. Le tout le plus lentement possible pour qu’il intègre les mouvements. Je vide mon chargeur de toute ses balle et le remet en place. Puis lui tend l’arme pour qu’il refasse les mouvements. Au moins comme ça il saura comment avoir une arme à feu en station non létale dans les mains. Et donc se balader dans le Vieux Marché avec celle-ci a la ceinture, sans risque. Je lui écris la suite.

- « Voilà ça c’est la façon de t’assurer que l’arme est vide. Et que tu peux te balader dans le Vieux Marché avec sans crainte. Essaye. »

Je le laisse essayer et se familiariser avec la mise en place d’une arme safe. Puis je lui montre le chargeur et les balle c’est le plus simple. Ainsi que la façon de charger le chargeur. Je retire les balles et le laisse faire à nouveau. Puis une fois fait je place le chargeur dans l’arme et tire la glissière pour l’armer. Je lui montre en retirant vers l’arrière la glissière qu’il y a une balle dans le canon. Je remets celle-ci en place et place la sécurité. Je rabats le chien et repose l’arme. Je vire tout le chargeur, les balles du chargeur, et tout le reste. Je pose l’ensemble devant lui et le laisse faire. Les schémas que j’ai dessiné sont devant lui de toute façon. Je le laisse se familiarisé avec tout ça.
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Mar 31 Juil - 3:33
takeshi kuribayashi
Takeshi reçu le papier de la part de Jessica avec un remerciement appuyé. Elle avait prit un peu de temps pour préparer ce cours et cela se voyait, aussi se sentait-il un peu honteux de ne pas en avoir fait de même pour elle les jours précédents quand il vaut fallut lui enseigner quelques techniques de combat au corps à corps.
Il prit donc le papier et étudia les mouvements de Jessica pour les comparer aux instructions. Bien sur, ses instructions eurent des limites d’exactitude puisqu’en tant d’arme double action uniquement, le Glock ne possédait aucun système de sécurité manuelle ni chien apparent… Mais cela Takeshi n’en avait aucune idée et Jessica peut-être pas non plus (au quel cas elle changerait certainement d’arme pour sa démonstration afin de lui illustrer le beretta.

Au final l’essentiel du message passa et même si ne pas se ballade avec une balle dans la chambre n'était pas forcément obligatoire avec des armes modernes (tant leur fiabilité est élevée), cela constituait néanmoins une bonne pratique. Takeshi s'exerça donc quelques fois à manipuler la brique de plastique noir qu’était le Glock avant de prendre en main le beretta, une arme plus longue, mais à son humble avis plus élégante aussi que le Glock. Pendant un instant, Takeshi repensa aux films de john Woo tournés dans son Hong Kong d’origine, se disant avec un sourire que ce serait quand même classe de plonger au ralenti avec une arme de ce type dans chaque main.

Après cela, l'exercice gagna en intensité avec l'intégration d’une balle active. A juste titre, Takeshi commença un peu à transpirer à l'idée de jouer comme ça avec une arme chargée, mais il prit toutes les précautions possibles afin de ne pas faire de bêtises et ce n’est que quand il n’y avait pas de cartouche dans la chambre qu’il essayait d'appuyer sur la détente (constatant au passage la différence entre le Glock et le beretta, le premier n’ayant pas de sécurité à proprement parler).

Après cette petite séance, les idées de Takeshi étaient mitigées… Au moins il avait appris comment à peu près manipuler un flingue, mais il ne se sentait pas vraiment encore rassuré… cela viendrait certainement de son étude personnelle à posteriori… Maintenant, la pratique ! Et pour cela le jeune Japonais laisserai une fois de plus la main à Jessica, sans oublier cependant de la remercier une énième fois tandis qu’ils commençaient l’exercice.

avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Mar 31 Juil - 9:11
Jessica Adams
En Laissant Takeshi-San faire et manipuler mon glock, je remarque que les schémas, que je lui ai laissé et avec lesquelles je lui ai montré les différentes pièces de l’arme, sont basé sur les schémas que je connais et que j’ai vu dans les livres et au stand à l’époque. Et ne correspondent pour certain pas à mon glock. Je grimace un peu en remarquant mon erreur. Mais Takeshi semble avoir compris. Après plusieurs manipulations il maitrise mon arme. Je lui souris et applaudit pour le féliciter.

Il est temps de passer à autre chose à savoir la position de tir. Je ne suis pas policière, ou militaire ou ni même tireuse sportif. Je connais car je pratiquais de façon sporadique et surtout beaucoup moins depuis que Leia et moi vivions ensemble sur le campus, vu son aversion pour les armes à feu. Là, par contre aucune préparation de ma part c’est du feeling complet. Je ferme les yeux et essaye de me rappeler. La position de tir dans le stand je la connais. Mais comment expliquer ? Comment faire pour indiquer. Les yeux clos je repense à la première fois où j’ai tiré avec un pistolet de papa. Il avait mis une balle à blanc histoire qu’il n’y ait aucun risque pour moi. Je me rappelle Papa qui m’indiquait la position bien campée sur mes pieds. Contrôler mon centre de gravité pour ne pas être désarçonnée en cas de recul trop puissant. Apres je sais que le glock est moins puissant que le lourd SW1911 cal45 de papa. Je voie la position la main serrant fermement la crosse l’index le long du pistolet au-dessus de la zone de gâchette. Pour ne pas tirer. Puis l’autre main qui se positionne pour soutenir. Les coudes légèrement plier pour le recule à nouveau. Mais là aussi le glock a pas la même puissance que celui de papa. Ok je pense que je ne visualise pas trop mal la chose. J’écris donc une note à l’intention de Takeshi.

- « Ok Takeshi-San. Je vais te montrer la position à prendre pour du tir. Par contre c’est pour du tir sportif. Je suis désolée je n’ai jamais fait que ça. Ce que je sais par contre c’est qu’une arme à feu a plus ou moins de recul en fonction de son genre. »

Je n’en dis pas plus parce que je risque de dire des conneries si je dois venir parler des différents calibres, puissance de feu, et autre. Je n’y connais rien du tout. Le plus importante de toute façon est qu’il ne se tire pas dans le pied ou ailleurs en manipulant son arme. Je prends donc la position comme au stand. Et lui montre à plusieurs reprise. Puis en regardant mon arme comme si je visais je réalise que je ne lui ai pas indiqué et expliquer le viseur. Je reviens à lui et lui montre le viser et comment faire pour aligner la cible et l’arme en elle-même afin de toucher. Puis je lui passe l’arme. Il a le choix entre la mienne déchargée et le Beretta pour se familiarisé avec la position et la façon de viser. Pendant ce temps je vais voir si je peux trouver de quoi créer des cibles sur lesquelles tirer avec les plombs. Si je pouvais trouver des cartons pour les entasser sa permettrait de ne pas trop gâcher de plomb j’aurais juste à dessiner une cible dessus.
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Mar 31 Juil - 10:51
takeshi kuribayashi
Une fois le maniement de l’arme à peu près avalé, Takeshi laissa sa professeur du jour enchaîner sur la position de tir. Il approuva ce choix de sujet d’un geste de tête et d’un sourire : même si tirer avec une bille de plomb ne nécessitait pas vraiment de position spéciale pour absorber le recul, ce n’était certainement pas un luxe de commencer à acquérir les bons réflexes dès maintenant !
Takeshi laissa donc à Jessica le temps de récupérer ses souvenirs mais quand elle s’excusa de n’avoir que des mouvements fortifs à lui proposer, il se fendit d’un sourire et inclina sa tête.

- Je n’en suis pas moins heureux ! Mes propres mouvements n’ont jamais vraiment vu le combat, je suis heureux de toute l’aide que vous puissiez m’apporter qu’importe son application.
Il avait dit ça en oubliant presque que Jessica était sourde, aussi termina-t-il avec le papier sur lequel il écrivit la chose suivante :
- Et entre nous, ça me rassure que vous ayez que des techniques sportives à me montrer, sinon je me barrerai en courant !
Takeshi se permit de rire doucement à cette remarque avant de reprendre son sérieux. Mettant toute son application dans l’entraînement, il tenta de reproduire aussi bien qu’il le pouvait les mouvements et postures de tir de Jessica. Tenant fermement le Beretta entre ses mains, il commença même à viser une canette et châtouilla lentement la détente, mais sans la presser. Il finit par redonner l’arme à Jessica tout en souriant.
- C’est grisant quand même...
Dit-il avec son habituel sourire dont il semblait ne jamais se départir. Après cela cependant, ce fut le moment où il fut confus puisque Jessica commençait à rechercher quelque chose par terre. Ne comprenant pas vraiment de quoi il s’agissait, il se pencha tout de même et essaya de demander si il pouvait l’aider… Mais avant même qu’il n’en aie l’occasion, elle revenait triomphante avec un grand bout de carton, et c’est là qu’il comprit ce qu’elle voulait faire. Une recherche supplémentaire finit par leur permettre de trouver un marqueur et les deux compères dessinèrent une belle cible dessus. Une fois cette dernière parée, il ne restait qu’à l'accrocher, après quoi Takeshi revînt vers Jessica pour lui tendre el Beretta à plombs.
- Démonstration sensei ?
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Mar 31 Juil - 11:47
Jessica Adams
Je lui souris et le remerciait par signe. Afin de voir s’il comprenait maintenant le signe merci. Je ne pus que m’amusé de sa blague écrite comme de quoi si j’avais été vrai tireuse autre que sportive il serait partis en courant. J’aurais pu chasser comme papa, ou être policière, ou convoyeuse de fond, garde-chasse, ou armurière. Ou comme maman milicienne privé. Je souris à se souvenir. Mais il avait raison je pense que jamais je n’aurais pu être un seul de ces métiers. Je suis une incapable pour ça. J’expire rapidement et me remet dans ma quete.

Il ne fallut pas longtemps pour trouver du carton. Takeshi trouvais le fait de se préparer à tirer grisant. Je lui avouais en réponse écrite que c’est aussi une sensation que j’aimais bien à l’époque. Sentir la vibration parcourir l’ensemble de mes bras la chaleur de l’arme la force d’éjection tout ça. C’est grisant pour reprendre ses mots. Il me trouve un gros feutre noir et je dessine une cible avec une forme pour le délire et pour éviter le cote trop « humain » des cibles de l’extérieur mon dessin ressemble rapidement et brièvement a un de ces aliens du film « mars attaque ». Puis je prends mon dessin et regarde le mur du fond. Il s’y trouve un angle de métal. Probablement une ancienne fixation d’une étagère. J’enfonce mon carton dessus et recule. Ça fera l’affaire.

Je prends le Beretta j’y mets les plombs. Et m’installe à l’oppose de la pièce. Apres une profonde inspiration je fais feu à plusieurs reprises sur la cible. Quand j’ai finis je pose sur l’ex établi l’arme en position de sécurité et vais voir mon résultat. Bon je crois qu’il va falloir que je m’y remette moi. J’entour mes impacts et les signes ensuite. J’ai touché deux fois à la tête une fois à l’épaule et le reste dans le carton mais à coté. Sa fait très longtemps que j’ai plus tiré. Tirer avec celui-là est facile alors avec le glock ou avec une autre je suis bonne pour me mettre moi-même une balle dans le pied. Il va se fiche de moi.

- «Tu voies. Je suis pas douée. Mais bon au moins ça t’auras donné les bases. Tiens à ton tour
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Dim 5 Aoû - 9:36
takeshi kuribayashi
Finalement, leur entraînement allait donc se faire sur d’autres cibles que les canettes que les deux compères avaient posé en équilibre précaire sur le rebord de la table… Qu’à cela ne tienne, que ce soit sur du carton ou des canettes, ce qui comptait après tout, c’était l’entraînement !
Le gamin aida donc à dessiner une cible tout en révisant par le même fait son langage des signes : après avoir interprété comme un merci le signe que Jessica lui lança, il s’inclina respectueusement vers l’avant avec son habituel sourire un peu gêné mais poli.

- J’essaie de m’améliorer !
Lui dit-il en ricanant avant de se replonger dans leur non moins sérieux entraînement au pistolet à plombs. La phase de tir de Jessica fut au final pas aussi brillante qu’il ne le pensait et, sachant d’autant plus qu’elle était sourde, il ne put se départir d’un petit rire moqueur en la voyant tirer, se disant qu’il pourrait probablement faire mieux dès son premier tir !

Dès qu’elle s’était retournée bien sûr, il se composa une mine d’étudiant studieux et respectueux de son professeur, mais pas sans un petit sourire de merdeux en coin qui se départissait de celui qu’il arborait d’habitude. Quand elle eu enfin terminé, il joua le faux compatissant et répondit.

- Non, ça va ! C’est déjà certainement mieux que ce que je vais faire !
Dit-il certain de e performance à venir, et quelle performance ! Le premier tir, droit dans le mur, le deuxième et le troisième aussi ! Le quatrième termina dans l’espace vide du carton et le dernier percuta le cadre d’un vélo posé contre un mur, creusant dedans une légère cavité.
Autant dire qu’après cette action d’éclat, l’orgueil de l’asiatique en avait pris un coup. Décidé à redorer son blason, il se rapprocha de la cible et tira, énervé, à trois reprises sur cette dernière… Tout ça pour que les trous soient de nouveau dans la zone vide du carton.

Excédé par l’attitude rebelle de ce morceau de carton, Takeshi s’en rapprocha et, à bout portant, il pressa plusieurs fois la détente jusqu’à ce que l’arme soit à court de plombs…

Un seul…

Un seul plomb avait fini par toucher la cible sur son dernier tir, ce qui signifiait que de la demi-douzaine de coups qu’il avait tiré à bout portant, un seul avait atteint la cible. Alors qu’il lui semblait presque entendre la cible rire de manière moqueuse, l’asiatique asséna un coup de pied à la cible pour la faire tomber et reposa le pistolet sur la table. Vexé comme un poux, les mains rentrés dans les poches de son hoodie et la tête renfrognée, il donna un coup de pied dans un pauvre canette innocente qui traînait et commença à faire les cent pas en grommelant. Saleté !

avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Lun 6 Aoû - 18:39
Jessica Adams
Apres moi, Takeshi prit le pistolet factice et se mit en position de tir. Bien que le recul n’était pas aussi puissant voire inexistant par rapport à une vrai, ses tirs n’étaient absolument pas précis. Mais c’est normal il faut de l’entrainement et de la concentration.

Je le voie alors changer de posture et de place. Il se rapproche et je sens autre chose. A l’observer ce n’est plus le jeune homme impassible que je connais. Ce n’est plus le professeur cachant ses émotions. Non c’est un adolescent comme les autres frustrés de ne pas avoir réussis ses tirs et qui s’énerve. Il s’énerve au point qu’il se rapproche à bout portant pour toucher la cible de carton. La suite est une réaction assez violente s’il en est. J’ai connu plus violent avec mon premier copain ici. Mais non ici c’est juste la frustration évacuée par une petite colère de ne pas avoir su parvenir a touché la cible. Si j’avais été garce je me serai moquée. Mais pas le moins du monde ce n’est pas facile comme acte. Réussir à aligner le pour de mire avec la visée et la cible. Et tenir cette ligne le temps que le projectile s’échappe. Et encore une fois qu’il y aura un peu de recul sa sera encore plus compliquer. La cible est envoya promenée au loin. Suivie d’une canette dans laquelle il shoot. Celle-ci rebondit et vient s’écraser contre mon bras. Je me le masse rapidement puis sors de mon sac mon thermos. Je l’ouvre et lui sert dans la tasse qui sert de capuchon une bonne tasse de thé vert. Je l’accompagne d’un mot.

- «Tiens Takeshi-San. Ne t’en fais pas pour ça. Si tu penses que c’est comme dans les jeux vidéo, alors tu te trompes. Tu sais mon papa m’a appris à tirer. J’allais à la chasse avec lui j’avais 8ans. J’ai arrêté quand je suis venue ici avec Leia j’ai juste gardé mon pistolet avec moi mais elle n’aime pas ça. C’est la première fois que je le ressors depuis qu’on est ici en fait. Une arme a feu ça demande beaucoup de concentration et de discipline, mais aussi précision. Un peu comme ce que tu m’avais indiqué dans ton cours de bushido. Et du respect aussi. Parce que ce genre d’arme même si inutile comme ça, entre les mains de quelqu’un c’est un engin de mort. Donc sans self contrôle vaut mieux ne pas avoir d’arme tout court. »

Je le laisse boire le thé et se calmer. Autant ne pas en rajouter. Je ne suis pas la plus intelligente ni la plus responsable. Je lui souris quand histoire de le rassurer. Et écrit une suite à mon mot.

- « Et puis t’as vu j’ai beau te donner cours, et t’expliquer le maniement, je suis loin d’être douée. En fait vaut mieux même que mon père ne le sache pas ça … Si un jour je le revois. Lui qui espérait que je devienne une super tireuse. Le pauvre. Il serait déçu. Mais je préfère ce que tu m’as montré. La voie du Bushido, et ce cours de casse avec une barre de fer. C’est bête, mais je préfère ça. C’est plus mon style. Alors dis toi que utiliser une arme à feu c’est bien mais tout comme ton entrainement que tu m’as donner il faut persévérer et s’entrainer souvent pour etre un bon tireur »
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Mer 8 Aoû - 14:00
takeshi kuribayashi
Enervé comme tout, Takeshi n’avait pas été conscient de sa force quand il shoota dans la canette qui traînait par terre et seul le fait de la voir rebondir contre le mur et atteindre au bras Jessica le sorti instantanément de son énervement. Paniqué, il se précipita vers elle et s’inclina à plusieurs reprises, l’air paniqué.
- Sumimasen ! Sumimasen deshita ! Je ne voulais pas te faire mal. Je te demande pardon !
Le temps qu’elle puisse lui répondre par écrit, le jeune garçon profita du silence pour se calmer et reprendre le contrôle de ses nerfs : ce qui venait de se passer était intolérable ! Indigne de sa formation et de son éducation. Si son père avait été là, il n’aurait certainement pas manqué de lui signifier sa déception, et l’aurait sanctionné aussi sans le moindre doute.
Quand le mot fut terminé, Takeshi le lit en silence et répondit immédiatement en écrivant et en passant le mot à Jessica, d’un air très consterné et en colère contre lui même.

- Tu as parfaitement raison. Mon père m’a toujours dit que les armes à distance étaient déshonorables, mais j’ai toujours été curieux d’elles quand même… Sans vraiment savoir ce que ça voulait dire… Je n’ai pas respecté ce pistolet comme j’aurais respecté une autre arme et ma performance en a pâtit.
Après un bref instant et alors qu’il allait porter la petite tasse de thé à ses lèvres, le garçon sourit et la reposa pour reprendre un papier et griffonner un mot.
- Cela va peut-être te surprendre venant d’une jeune de mon âge, mais je n’ai que rarement touché à un jeu vidéo ! En fait mon père me l’interdisait, il disait que c’était du temps gâché alors que je pouvais m’entraîner, je n’ai jamais osé le contredire. Quand aux armes à feu… Comme j’ai dit plus tôt… Au final, c’est comme le tiens, il faudrait mieux qu’il me revoit pas parce que c’est pas déçu qu’il serait ! Il me collerait une de ces roustes !
Il attendit qu’elle n’arrive à la dernière ligne pour accompagner son commentaire d’un rire, à mille lieues de s’inquiéter de savoir si aux yeux de la jeune fille ce commentaire sur son éducation aurait passé pour de la maltraitance ou non. Pour Takeshi de toute façon, c’était tout ce qu’il avait toujours connu et la sévérité de son père n’était même rien par rapport à celle de son grand-père qui aurait voulu faire de lui un brave lieutenant des triades… Au moins son père lui avait appris le sens de l’honneur et la voie du guerrier, pour Takeshi ça suffisait à en faire le meilleur père du monde, tant qu’il ne se posait pas de questions…
- Mais tu as raison en tout cas, mon entraînement n’est jamais fini. J’ai été prétentieux et vaniteux, ma fierté en a payé le prix. Je serais plus assidu. Aujourd'hui, tu es le sensei et je suis ton élève.
Dit-il en reprenant confiance, finissant son thé et se préparant à se remettre en position de tir. Avant de reprendre, il fit tout de même un dernier commentaire.
- Mais je suis ravi tout de même que tu dois intéressée par le Bushido. Je continuerai à t’apprendre ce que je peux autant que je le peux !
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Jeu 9 Aoû - 6:20
Jessica Adams
Je souris lorsqu’il vient respectueusement s’excuser avec son naturel de japonais traditionnel. C’est peu courant. Et je trouve ça adorable. Je le rassure rapidement. Et je m’assieds en face de lui pour notre petite discussion. Je reste un peu pantoise sur les propos qu’il me donne. Son père considère les arme à distance comme déshonorable ? Pourtant j’avais l’impression que le tir à l’arc était une pratique samouraï. D’ailleurs ça lui serai peut-être plus intéressant que l’arme à feu. Car c’est, que je sache, silencieux et demande une sacrée maitrise de soi. Mais je comprends aussi son besoin d’apprendre les armes à feu. Car plus rapide et plus puissant. Enfin tout dépend du type d’arc qu’on utilise. Un copain de papa chassais avec un arc à poulie et je pense que c’est le même que Charlie. Ça a une puissance de fou.
Il me rend le papier ou il a inscrit autre chose. Jamais jouer au jeu video ? Enfin très peu ? Je relève les yeux complètement sidérée sur lui. Je dois avoir des soucoupes a la place des yeux tant sa me parait étrange. Moi qui me faisais le cliche du japonais respectueux qui a une vie très carrée et régulée mais ultra badass au jeu vidéo. Voilà qu’il me casse tous mes clichés. Pourtant je suis certaine qu’à nos jeu en ligne Leia et moi on se faisait écrasée par des asiatiques, au vu des drapeaux. Mais voilà j’ai devant moi l’idée inverse du japonais. Peut-être que j’avais en face de moi le prototype du japonais traditionaliste pour qui les traditions prévale sur les acte moderne. Mais si j’en jugeais sur son comportement et qu’il m’avait dit, ça s’était son père. Puisque lui, Tak’, voulait s’essayer au tir et a d’autre chose. Je suis par contre interrogative au sujet des roustes. Plaisante-t-il ? Prenait-il vraiment des punitions ? Où était-ce pire et était-il corrigé physiquement ? Son rire me rassure et m’indique plus une plaisanterie. Après je en connais que très mal la culture asiatique sinon au travers de manga et des jeux vidéo ce qu’il n’est pas du tout une référence. Donc je ne peux pas vraiment jugé. Même si pour moi une correction serait du domaine de la violence sur enfant et répressible.

Je rougis à l’évocation que j’étais la sensei. Si encore on avait été dans un domaine qui me correspondait plus, la mode, le relooking, le graphisme, … Mais là c’est plus des petits trucs et astuces perso qu’un vrai cours. Je bois tranquillement mon thé aussi. Ça fait du bien. Buvant mon thé je lis son dernier commentaire et le regarde avec un grand sourire. Puis je signe un « Merci beaucoup Takeshi-San. Ce sera avec plaisir que je redeviendrais ton élève. J’avais vraiment apprécié ton cours » lentement pour qu’il comprenne ce que je dis. Comme ça je lui enseigne deux choses en même temps. Puis je reprends un papier et note :

- « Pour te rassurer enfin si sa peut te rassurer. Je pense que connaitre els arme de notre époque et leur usage fait partie intégrante de la voit du guerrier que tu m’expliquais l’autre fois. Les gens évoluent, les armes aussi. Je ne connais pas la culture japonaise sinon ce qu’on en lie dans les livres, ou dans les films. Mais j’ai vu des films de yakuza ou les personnages se battaient avec des sabres mais faisait aussi usage d’arme à feu. Donc connaitre leur usage et savoir tirer et au vu de ce que devient notre monde nécessaire. »

Je prends une bonne gorgée de thé. Et me pose un peu. Je cherche un moyen de lui permettre de s’amélioré rapidement en visée. Du moins pour aujourd’hui. J’ai une idée. Je lui tends l’arme déchargée chargeur dedans et les plombs à part à lui de l’a rechargée et de l’armée. Sa sera déjà un bon récapitulatif. Puis je tire le carton cible a moi et le retourne. Avec le feutre je redessine une cible. Je ne suis pas fan des cibles humaines. Mais bon, si il doit déverser sa haine autant qu’il le fasse pour une bonne raison. J’ai pour moi la grande chance d’avoir une mémoire visuel pas trop mauvaise quand je ne suis pas prise de stress ou d’angoisse. Là je suis plutôt posée et détendue compte tenu du lieu safe ou on est. Je dessine alors une silhouette humaine tenant une arme. Le visage est de ce que je me rappel approchant d’un des deux asiatique que Leia et moi, plus Leia que moi, avions éteint autour de la voiture ou il se trouvait. Un de ses ravisseurs en somme. J’ai un dessin très graphique et comics donc pas ultra réaliste mais je pense on le reconnait un peu. Je vais raccroche la cible avec cette version de tir visible et je viens lui tendre un nouveau message.

- « Voilà si ça peut t’aider. Déverse ta colère dessus. Par contre imagine que tu ne puisses pas dépasser cette ligne-là. Parce que je suis blessée, ou que tu as la cheville entravée dans un piège, ou que c’est simplement toi qui est blesser et que combattre au corps a corps c’est impossible. Donc pas le choix tu dois l’abattre. »
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Dim 12 Aoû - 5:18
takeshi kuribayashi
En fait, le rire que Jessica avait prit pour une tentative de dédramatiser la situation, c’était en fait un véritable rire de soulagement de la part de Takeshi ! Son père était une personne très spéciale car même si le jeune garçon ne doutait pas un seul instant de son amour pour sa progéniture, il avait en revanche inculqué à Takeshi une éducation très particulière, basée sur l’honneur, les traditions et notamment un code du guerrier vieux de près de cinq siècles… Une éducation donc dans laquelle les mandales dans la tronche étaient monnaie courante dès que l’enfant sortait de sa “place”. Mais ce que craignait en particulier Takeshi, même encore aujourd’hui, c’était les entraînements, les moments où son père cessait d’être son père et devenait son bourreau, n'hésitant pas à infliger à son enfant une correction qui aurait très certainement passé pour de la maltraitance criminelle dans n’importe quel pays du monde…
Mais malgré son envie de parfois s'échapper, Takeshi n’avait jamais osé remettre en question cette éducation… Déjà par crainte, mais aussi par respect car c’était l’éducation que son père lui même avait reçu, et son père avant lui… Le tout descendant d’une longue et honorable lignée remontant jusqu’à Tokugawa Ieyasu… Même si il était absent, Takeshi savait que au moins tout ses ancêtres avaient les yeux rivés sur lui en permanence pour qu’il honore leur héritage, c’était un poids lourd à traîner que parfois, Takeshi se sentait difficilement préparé à endosser.
Ce n’était d’ailleurs pas pour rien qu’il avait demandé à Jessica de l’entraîner au tir… Malgré tous ses grands discours, son père n’avait jamais combattu, et son grand-père non plus. Lui, Takeshi Kuribayashi, serait le premier de la famille à devoir véritablement se battre pour sa vie depuis son arrière grand-père mort à Iwo-Jima, et pas à se battre sur un bête tatami. Et pour cela, malgré tout ce que son père lui avait enseigné, savoir manier une arme lui apparaissait comme une évidence pure.

Pour toutes ces raisons, le fait que Jessica aie l’air de se trouver gênée dans le rôle du professeur (et il savait parfaitement que c’était ça ! Il l’avait lui aussi expérimenté…), tout comme lui aussi avait d’ailleurs le rouge aux joues quand elle évoqua ses “talents” de professeur. Il remercia la jeune demoiselle avant de la prendre à éprouver la même sensation que lui quand elle parlait de son propre enseignement ! Il secoua sa tête et essaya d’adopter un sourire bienveillant et encourageant.

- Tu as raison, il est capital de savoir tirer de nos jours afin de savoir combattre de manière efficace, mais si c’est de la gêne que je sens en toi, tu vas me faire le plaisir d’arrêter tout de suite ! J’apprécie grandement le travail de professeur que tu réalises et je suis certain que ce va un jour me sauver la vie !
L’action suivante fut simple : siroter la tasse de thé chaud préparé par Jessica et se délecter de voir que même dans un monde partit en sucette comme le leur, certaines choses telles que le thé avaient survécu. Tandis qu’il terminait, il vit Jessica se lever pour commencer à dessiner quelque chose sur le morceau de carton. Il la laissa faire mes fronça les sourcils, surpris en voyant qu’elle avait faire une reproduction (assez bien faite en plus) de l’un des hommes qui l’avaient enlevé quelques jours plus tôt à Anchorage.

Machinalement, le jeune homme leva le pistolet et commença à tirer en direction de la cible, plutôt maladroitement comme à son habitude, mais après quelques plombs tirés, il baissa son arme. Un bref instant de silence suivit puis il se tourna vers Jessica.

- Je ne suis pas sûr d’être prêt à ça…. Même envers quelqu’un qui m’a fait du mal, je sais pas si je pourrais tirer de sang froid… Et puis après tout… Cet homme ne faisait que son travail… Je sais que c’est difficile de l’imaginer mais, dans le milieu d’où je viens, quand on a une mission, on l’exécute ou on meurt… Je n’ai pas de ressentiment envers lui.
Tandis qu’il tendait l’arme vers Jessica, il compléta.
- Je préfererais tirer sur des canettes… S’il te plaît...
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing] Lun 13 Aoû - 16:27
Jessica Adams
Je termine mon dessin il est plutôt réussis si on excepte le cote super graphique et les ombrages comics. La réaction de Takeshi ne se fait pas attendre. Il tire et vide un demi-chargeur sur le dessin. Je me planque rapidement derrière lui en souriant fière de mon acte. Mais ce qu’il dit, enfin écrit, me laisse pantoise. Il préfèrerait tirer sur des canettes car l’homme de l’autre fois était un homme. Et un homme qui faisait son travail. C’est d’autant plus louable, surtout que de ce que j’ai compris l’homme devait être un truand puisqu’il l’a enlevé. Par contre j’ai peur de comprendre quand il me parle du milieu d’où il vient. D’autant que si je comprends ce que j’ai lu, sur ses lèvres, et sur les papiers qu’il me tend, les dits truands ont un rapport avec le milieu où il vivait. Aurait-il été on fils de truands aussi. Il a pourtant l’air d’un garçon super adorable. Mais bon je ne vais pas continuer à me tracasser pour ça. Je lui souris. Je comprends par contre sa réticence à tirer sur un être humain. Je lui souris et lui écrit ma réponse et la signe en même temps pour lui permettre d’apprendre quelques mots supplémentaires en langue des signes.

- « Pas de problème Takeshi-San. On va tirer sur des cannettes. Je comprends ton apriori. Et sa sera avec plaisir que je reviendrais prendre des cours auprès de toi. »

Ça c’est vrai. Je serai ravie de reprendre un cours de plus auprès de lui. Je reprends l’arme et la recharge. Je la lui donne en souriant. J’ai confiance, il ne me tirera pas dessus avec ça. Il ne me tirera pas dessus tout court. … Enfin j’espère.

Je vais chercher des canettes. Par contre, j’en trouve que deux directement dans le garage et des pleine. Et c’est d’un truc que je n’aime pas alors je les laisses là. Je vais voir dans la cuisine ou dans les pièces de la maison. C’est dans la cuisine que je trouve ce qui m’intéresse. Dans la poubelle il y a des canettes de soda. Je plonge la main dans la poubelle et en sors plusieurs cannette, et tétra-packs. Je reviens avec dans le garage.
Après avoir dégagé une étagère des crasses dessus, j’y place mes canettes et les tétra-packs. Je reviens vers lui et lui écrit.

- « Voila je pense que c’est mieux comme ça. A toi. Apres si on trouve des pommes-de-terre on pourra tirer sur des mordeur si on en voit un. C’est un truc que j’ai vu dans un film. »
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing]
Contenu sponsorisé
[TERMINE][17 octobre 2018]Guns, girl and takeshi - Jessica ft Takeshi [Entrainement arme de poing]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» L.A Girl
» L'ouragan en Bretagne octobre 1987
» Hastings,14 octobre 1066- Pierre Bouet
» [BASE DE DONNEES] She ra & Golden Girl
» MAC Look in a Box: Girl Next Door Set

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Centre-ville-
Sauter vers: