Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Mar 17 Juil - 19:43
Jessica Adams
Ce soir je n’avais pas dormit dans notre chambre j’avais passé la soirée avec trois autre du groupe dans la cafeteria. Ils étaient venu m’abordée parce que je dessinais et à cause de mes piercing et de mes tatouage. Ils avaient trouvé mes dessins de crane, de démons macabres et autre imagerie lugubre fun et cool. Moi ça me vidait l’esprit. Le genre de dessin que j’évitais de laissera  portée de Leia. D’après eux en tatouage sa rendrais super bien. Un d’entre eux avait même dit que si il y avait encore quelqu’un capable de tatouer il se ferait surement faire un démon mangeur de zombie sur le bras un peu comme pour conjurer le sort ou pour se protéger. J’avais écrit que je savais le faire mais que je n’avais pas de matériel pour. Et la conversation avait été lancée comme ça. A grands coup de lecture de parole sur leurs lèvres et de papiers griffonner. Je n’avais absolument pas vu passé l’heure. Surtout quand Théo est venu nous rejoindre avec une bouteille de vodka et les joints. Alors là, la soirée s’est passé super bien et cool. Je suis allée  prendre l’air dehors. Théo m’a rejointe et m’a proposer par écrit de venir lui tenir compagnie pendant sa garde de fin de nuit. J’ai acceptée et je me suis endormie sur le toit la tête posée sur l’épaule de Théo qui finalement n’était vraiment pas un mauvais gars. Il a des vue sur ma sœur enfin il aurait aimé mais je pense qu’il a un faible pour toutes les deux en fait.

Je suis réveillée par la lumière du soleil et me rend compte que j’ai dormit dans ses bras. Je rougis et lui éclate de rire. Il me rassure qu’il a été un parfais gentleman. En vérité je le crois car si il avait tenté un truc je l’aurais sentit j’ai le toucher plus sensible de par mon manque d’ouïe. Mais une chose est sûr depuis plusieurs jours je n’arrive plus à dormir si je suis seule. Et là j’ai dormi. Je le quitte gênée mais le remercie quand même pour m’avoir permise de dormir comme ça. Sa réponse me fait encore plus rougir « avec plaisir si tu as pu dormir un peu ».

Je redescends voir après Leia. Mais avant je passe au réfectoire nous prendre à manger. J’ai envie de m’occuper un peu d’elle aujourd’hui. J’ai remarqué qu’elle se laissait un peu allez depuis qu’on était là. C’est une fille superbe j’ai envie de lui prouver. Mais j’ai surtout envie de m’occuper d’elle pour la remerciée d’être là.

Je rejoints donc notre coin à nous et remarque la porte entre-ouverte et Bagheera assis sur mes affaire qui me regarde de ses yeux inquisiteur. Je souris j’adore ce chat, même si hier il m’a empêché de faire une connerie.

Je pose le plateau de petit déjeuner a cote de son lit et nous sert un peu de thé chaud à chacune. Puis doucement je m’approche d’elle et lui embrasse la joue, lui caresse ses beaux cheveux que j‘ai raccourcis. Je cherche a la réveillée lentement et doucement. Quand elle émerge de son sommeil je signe.

- « Bonjour jolie princesse, il est l’heure de se réveiller »
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Mer 18 Juil - 0:58
Leïa Anderson
Je suis en train de courir autours de ma maison d'enfance comme une dératée quand mon père m'attrape et me soulève à bouts de bras. J'ai quoi? Six ans, peut-être sept et tout ce qu'il faut pour être heureuse. Sans faire attention à mes cris et mes rires, il me transporte comme ça en courant et fait lui-même un tour de terrain en me faisant me sentir comme un oiseau avant de me déposer dans le salon où ma mère est en train de lire. Je grimpe rapidement sur le canapé est suis accueillie chaleureusement avant que mon père ne nous saute dessus afin de bien s'assurer que ma mère a arrêté de lire.

- Ça va? Il est pas trop faible ton papa?
- Mon papa c'est le plus fort du monde!

Je sens qu'on me secoue mais c'est étrange comme sensation. Mes deux parents me regardent comme figés dans le temps et je répète afin de débloquer la situation.

- Gna... fort du monde...

Avant d'ouvrir légèrement un œil pour me prendre dans la tronche un grand rayon de soleil avant de voir le visage de Jessica tout aussi lumineux qui me sourit. Un oeil toujours fermé, l'autre la regardant d'un air endormi, il me faut trois bonnes minutes pour abandonner le voile rêveur qui trouble ma vision avant de refermer les yeux pour savourer les petites attentions de ma sœur spirituelle. C'est vrai qu'on est en 2017, j'espère que j'ai pas trop bougonné dans mon sommeil...

Avec un sourire toujours aussi éclatant, je penche la tête en arrière pour lui faire signe de continuer et me réveil peu à peu jusqu'à ce que ma soirée d'hier me revienne en tête, je ne l'ai pas vue et me suis couchée seule, j'étais toujours seule cette nuit quand je me suis levée pour ramasser une couverture supplémentaire et c'était une grosse surprise vu qu'elle est un peu devenue mon doudou quand elle a besoin d'être consolée.

- T'étais passée où? Qui est l'heureux élu?

Car si je ne l'ai pas vu hier, elle a forcément passé la soirée quelque part quand même. Je remarque qu'elle sent la weed et l'alcool et fronce un coup le nez le temps de m'habituer à l'odeur. En tous cas, elle a l'air de s'être bien amusée et d'être quand même plutôt fatiguée.
J'entre-ouvre l'oeil droit un instant en sentant l'odeur de citron et remarque le thé qu'elle tient dans sa main avant de refermer les yeux et de lever les mains au dessus de ma tête pour signer, n'étant pas sûre d'être très lisible sur les lèvres au réveil.

« Ok je me lève. »

Ça me fait un peu bizarre de me réveiller comme ça alors que j'ai passé la nuit toute seule mais si elle s'est faite des amis dans le marché, ça en fait au moins une et je ne peux pas trop lui reprocher, personnellement, j'ai très envie d'en décalquer deux trois à grands coups de battes à chaque fois qu'ils me reluquent mais il paraît que c'est pas civique, c'est le vieux qui dirige qui me l'a dit donc...

Mettant finalement fin aux caresses dans mes cheveux sous peine de me rendormir avec un large sourire béat sur le visage, je me redresse dans mon lit et la contemple un instant sans trop faire attention à ce qu'il se passe avant de tapoter son tatouage de rose avec l'air de demander si elle tient toujours à moi. Pas que je n'en sois pas certaine mais j'ai toujours été terriblement jalouse et Jessica est devenue vraiment centrale dans mon univers alors il faut bien l'avouer, ça me ferait chier qu'elle dorme toujours ailleurs maintenant ou qu'elle me laisse pour passer du temps avec quelqu'un. On a eu beau avoir du bon temps chacune de notre côté, j'ai ce besoin d'être rassurée dans mes relations alors je la regarde, prenant en mains le thé bien chaud, les yeux redevenus un peu rêveur, voir laiteux à mesure que je me réveille.
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Ven 20 Juil - 9:34
Jessica Adams
Elle se réveil doucement. Et me demande ou j’étais, puis qui est l’heureux élu. En fait elle me passe au détecteur. C’est vrai que je n’ai pas pris le temps de me doucher, ni de me changer. Je dois donc sentir la weed et la vodka. Pas grave. Par contre la question de savoir qui est l’heureux élu me fait monter le rouge aux joues et j’ai tendance à éviter son regard. C’est vrai que j’ai passé la soirée avec d’autre mais surtout en compagnie de Théo. Depuis la première excursion ou j’ai chuté de la voiture qu’il conduisait il est devenu assez prévenant à mon égard. Je sais qu’il a un faible pour ma sœur de cœur, mais il est vachement attentionner avec moi. Mais j’évite de lui répondre que j’étais occupée à me morfondre sur moi-même à dessiner des choses morbides et horribles et à penser à une « solution » quand les autres sont venus me voir.

Elle finit par se lever, enfin se réveiller et se redresser plutôt. Elle a les yeux embrumés par le sommeil qui semble difficile à partir. Ah si seulement je pouvais moi aussi avoir un sommeil aussi profond et long… très long voir ultra long. Je soupire. En fait je l’ai réveillé parce que j’avais besoin de la voir d’être avec elle et de me sentir aimée et utile. Il n’y a vraiment qu’avec elle que je me sente encore bien. Je m’assieds par terre contre son lit. Alors que je bois ma tasse de thé je sens sa main se posé dans mon coup sur ma rose tatouée. Sans la regardée je pose ma tête sur sa cuisse en soupirant. Un peu comme la dernière fois que je me suis faite larguée. Elle avait laissé ses potes pour rester avec moi. Et j’avais passé la soirée couchée dans ses bras à me faire câliner en regardant un bête film. Je lui avais signé qu’il n’y avait qu’elle qui contait vraiment pour moi. Posé ma tête sur sa cuisse me rappel ce moment. Je reste comme ça un instant. Vu notre position, je ne sais pas si elle peut voir mon visage ou une certaine triste et mélancolie c’est maintenant installée. Je chasse mes idées noires et me redresse pour terminer mon thé. Ça fait du bien un bon thé chaud. Je me relève et m’étire. Je suis naze aujourd’hui je n’ai pas vraiment envie de faire quelque chose d’important, juste passer du temps avec elle et hors du Vieux Marché.

Je me tourne vers elle, elle me fait sourire avec son air tout naturel de sortie de lit. Quand je regarde ses fringues puis elle, je ne peux pas m’empêcher de sourire amusée par le fait qu’elle ne cherche pas plus que ça à garder et a affiché son côté mignonne et badass en même temps. Ça me donne une idée.

- « Dit moi ma belle ça te dirais que je m’occupe de toi aujourd’hui ? Je n’ai pas envie de faire grand-chose. … sinon te faire plaisir et m’occuper de toi. »

Je ne sais pas trop ou on pourrait allez pour ça. Je réfléchis ou on pourrait trouver ce qui me serait utile pour ça et en même temps avoir tout et n’importe quoi a disposition.

avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Sam 21 Juil - 0:59
Leïa Anderson
En sentant sa tête appuyée contre ma cuisse, j'ai presque envie de m'abandonner à nouveau à mon sommeil quitte à la laisser grimper vers moi pour rattraper les heures de sommeil qu'elle a dû perdre. Je la regarde du coin de l'oeil, elle est quand même loin d'avoir l'air d'avoir passé la nuit de ses rêves et je me demande quand même si tout s'est bien passé avant de décider de faire comme à mon habitude, ne rien dire et voir si elle veut se confier. Je suis une éponge à sentiments de toute manière et me tient prête à recevoir les explications qui finalement ne viennent pas.

Elle semble avoir été tirée de ses pensées en me regardant me débattre pour retirer la couverture de sur moi afin de laisser l'air glacial filer sur ma peau pour me réveiller un peu. Contrairement à elle, je suis loin d'être frileuse et supporte très bien de rester un moment en sous-vêtements dans à l'air libre en plein mois d'octobre, par contre je suis incapable d'ouvrir les yeux de manière permanente.

Je lis avec l'oeil droit qui est le seul acceptant de s'ouvrir ce qu'elle veut me dire à propos de... s'occuper de moi et me faire rire. S'occuper de moi? Me faire plaisir, un grand sourire s'affiche sur mon visage, qui refuserait une telle proposition? Ce n'est en tous cas pas mon genre et je prends un malin plaisir à sourire de toutes mes dents à sa proposition avant de rouler sur le ventre, lui laissant un peu plus de place à côté de moi tandis que je frotte les yeux contre mon oreiller avant de lever les mains au dessus de ma tête pour signer.

« Ok! On pourrait aller dans les beaux quartiers comme l'autre fois? Tu sais, au sud? »

Bon, c'est aussi là-bas qu'on a fait la malencontreuse rencontre de son chat nommé Bagherra ou quelque chose du genre mais j'en fais abstraction, bien heureuse de me faire chouchouter un moment. J'ai vraiment l'impression d'être sa gamine des fois, où sa nana.
C'est quand l'air frais commence finalement à me donner la chair de poule que je me décide à me lever, ou plutôt à rouler jusqu'à atterrir par-terre, allongée sur le sol froid qui me gèle au sang tandis que je me débat contre mon sommeil, me tordant au sol pour toucher le moins possible les pavés avec ma peau. Après quelques secondes, j'arrête mes idioties pour finalement me relever devant elle pour attraper des fringues à moi et me changer.

« Je suis prête, tu veux m'emmener là-bas alors? C'est pas mal loin, je peux conduire si tu préfères... »

Une proposition honnête puisqu'elle a quand même proposé de s'occuper de moi, chose qu'elle fait régulièrement : elle me coupait les cheveux il n'y a pas une semaine et je commence à me sentir un peu comme une mauvaise amie, c'est vrai qu'à part la laisser dormir avec moi, ce que n'importe qui accepterait à mon avis, je ne fais pas grand chose pour elle si ce n'est écouter. Est-ce que c'est pour ça qu'elle a couché ailleurs cette nuit? Elle ne me supporte plus? Je ne sais pas c'est bizarre comme réaction et il y a quelque chose qui cloche dans tout ça.

Finalement habillée d'un jean un peu large et d'un pull bien chaud, je me signe avec l'air inquiète.

« Tu me le dirais si quelque chose n'allait pas? »

avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Sam 21 Juil - 18:54
Jessica Adams
Elle me propose de nous rendre dans les beaux quartiers. C’est vrai que se serai pas mal. Il y a plein de superbes choses que ce soit dans les garde-robes, mais aussi des accessoires : bijoux, ou babioles. Oui ça serait une super bonne idée. En plus, il y a des affaires de beautés en général : maquillages, parfum, etc… C’est une excellente idée. Je la regarde s’habiller. Ok y a surement une petite note d’envie à la voir se vêtir. Etrangement à ce moment-là, l’odeur de Théo me parvient alors que je la reluque pendant qu’elle s’habille. Bon, c’est vrai que les fringues qu’on a récupéré sont du genre pratique, mais question charme pardon. Si elle veut plaire à Charlie faut un peu plus que ça. Même si notre ange gardien muet est du genre timide, même en notre compagnie. Je pense qu’il va falloir que ma sœur sorte un peu plus ses charmes et les mette plus en valeur. On va s’occuper de ça. Je souris en pensant à ça. Quand je la voie mettre son pantalon je ne peux que constater que ses jambes sont juste magnifiques, musclées à souhait mais pas à l’accès. J’ai même une idée sur le moment pour les mettre en valeur. Lorsqu’elle est prête, elle propose de nous conduire dans les beaux quartiers. Je signe

- « Ok. Je te suis. J’ai une idée de ce que je vais te faire. »

Je vais me diriger vers la sortie quand elle m’arrête et me demande si tout va bien. Ou plutôt si je lui dirais si quelque chose n’allait pas. Je marque un moment d’arrêt mon visage crispé par la mélancolie qui vient de me prendre. Le souvenir de tous ses moments où j’étais triste et ou je me confiai à elle pour qu’elle me réconforte, le nombre de fois où elle a dit qu’elle tabasserait mon ex (homme ou femme) pour m‘avoir larguée. Ou comme le premier mec que j’ai eu sur le campus, Mike, qui me frappait. Elle lui avait refait le portrait se prenant au passage une amande et une nuit au poste pour coup et blessure. Mais elle avait eu les circonstances atténuantes pour m’avoir défendue. Et mon père avait payé l’amande pour elle en lui faisant un gros cadeau en plus, tout son matos de camping plus une partie de son matériel photo. C’est con mais machinalement en pensant à ça, je repasse ma main sur mon bras ou s’était trouver les marques qu’elle avait vue et lui avait donné l’explication des quelques douleurs que j’avais à cette période. Elle a toujours été là pour moi c’est vrai et elle a toujours été là pour m’aider. Mais moi, je n’ai jamais rien fait pour elle, jamais en fait. A part lui servir de boulet à longueur de temps, et la mettre dans les ennuis, parce que je ne suis qu’une pauvre sourde incapable de comprendre et de se défendre seule. J’ai comme une sensation d’être sale, inutile, d’avoir un poids sur les épaules. Je prends une profonde inspiration afin de remettre ce masque que je porte maintenant tous les jours pour ne pas l’inquiéter. Ce masque sobre de neutralité que j’ai porté cette nuit en présence des autres et quand j’ai dormis contre Théo. Il me faut plusieurs respirations pour calmer mon cœur qui bat la chamade. Avant de lui signer.

- « Bien sûr. T’es ma sœur. »

Je la prends dans mes bras comme pour lui confirmer. Mais en réalité j’en suis incapable. Incapable de le lui dire. Incapable de lui montrer car je ne peux pas qu’elle s’inquiète plus que ça. Je ne peux pas lui dire que cela fait une semaine que j’ai peur, peur qu’elle m’abandonne, peur qu’elle ne meurt, … et tout ça à cause de moi. Je ne peux pas lui dire que cela fait un moment que je pense à une solution radicale qui la libèrerait de ce poids que je suis. Alors comme une conne je lui mens. Je viens de lui mentir avec mon visage le plus rassurant possible. Je la relâche et lui souris à nouveau, avant de lui signer.

- « Bon on y va, … chauffeur ? Emmener moi à la maison et appeler moi madame la baronne. »

Oui l’humour pour cacher mon mal être. J’avais déjà fait ça lors de l’affaire de Mike. Mais à l’époque ça avait été plus gros c’est pour ça qu’elle avait compris. Et avait fini par entrer dans la salle de bain alors que je prenais ma douche découvrant les bleus sur mon bras, mon torse, et dos. Mais là je suis plus soft.
Je prends la direction de notre planque pour la jeep.


avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Dim 22 Juil - 8:32
Leïa Anderson
Finalement, elle me prend dans ses bras et je l'enlace avec toute la force que je me sens de mettre dans ma prise sans risquer de la désarticuler même si je ne suis pas sûr qu'on risque grand chose en me remémorant tous les moments passés. Ça fait du bien de la sentir même si elle pue l'alcool et la weed et je blottis ma tête contre son épaule un instant avant de me déloger lorsqu'elle se recule pour signer avant que je ne réponde de la même manière.

« Très bien Madame la baronne! »

Je réponds avec un grand sourire avant de la suivre vers la sortie puis vers le garage où est garée la magnifique Jeep qu'elle m'a offerte. J'adore ce véhicule qui incarne toute la puissance que peut avoir une conductrice. Avec ça, je suis capable d'aller partout, j'ai la place pour emmener Jessica où elle veut et encore mieux, le levier de vitesse est à droite du volant et pas entre les deux sièges comme dans ces voitures de citadins que les autres jeunes apprécient tant. Après m'être tournée vers ma soeur spirituelle toutes dents sorties comme à mon habitude, je me signe avec un peu plus de manières que d'habitudes.

« Sa seigneurie désire-t-elle une destination particulière? »

Prenant mon rôle de chauffeuse très au sérieux, je prends la direction des beaux quartiers comme promis en me tenant prête à rejoindre une adresse précise à sa demande ou à choisir une maison selon mes préférences personnelles dans le cas où elle demanderait à être surprise.
Tout en conduisant, je m'abstiens de lancer la radio, ne pouvant pas m'empêcher de penser à la fois où on a ramassé Charlie qui courrait en direction du crash d'avion. C'était quand même drôle de le voir aller sur le site à pieds...
Je sors finalement de mes pensées pour regarder Jessica et signer avec difficulté puisque je ne peux me permettre d'utiliser qu'une seule main.

« J'ai vraiment trop hâte que ça s'arrête et qu'on rentre à la maison. J'en ai ma claque de Burlington! Heureusement que je t'ai! »

Ayant l'habitude, je continue de surveiller du coin de l'oeil sa possible volonté de me parler et me concentre lorsqu'elle le fait, mes yeux passant de ses mains à son visage. Je ne lui ai pas dit mais sans son soutien psychologique, je me serais probablement déjà pendue à un arbre dans une forêt du coin afin d'être sûre de ne pas finir en claqueuse à essayer de bouffer les gens. Nous arrivons finalement à destination et je pose ma main sur son bras en lui faisant signe de rester là avant de courir lui ouvrir la porte dans une révérence, riant à ma propre connerie. Je vais ensuite sortir les sacs de rando et lui tend le sien avant d'attraper ma batte de baseball. J'aimerais bien trouver des clous pour y fixer la chaîne que je me trimballe pour le moment sans grande utilité mais je ne suis pas sûre que ça améliore vraiment ma survie et j'ai pas envie de massacrer ma belle batte en acajou pour des prunes.

Finalement, je la guide jusqu'à la porte d'entrée avant de toquer trois fois du bout de la batte contre la porte qui ne se met pas à trembler. Il semble donc que la demeure soit vide lorsque je tourne la poignée qui n'est pas verrouillée comme la plupart des maisons dans les beaux quartiers où les agences privées assuraient la sécurité en plus de la police.
Tout en évaluant mon nouvel environnement qui me plaît particulièrement, je tourne sur moi-même pour admirer tout l'espace à disposition dans le salon avec des yeux un peu rêveur avant de me tourner vers Jessica, des étoiles dans les yeux.

« Qu'est-ce qu'on fait? »

Elle a dit qu'elle allait s'occuper de moi et même si ça m'a beaucoup rappelé une ex qui me disait toujours ça avant le sexe ce qui rendait souvent la situation plus comique qu'autre chose, je me doute quand même qu'elle ne va pas me proposer ça et attend donc de savoir si je vais avoir droit à un massage ce qui ne serait pas de refus vu la qualité du sommier sur lequel je dors ou autre chose, après tout, c'est elle le canon et elle a toujours mieux su s'habiller. Moi, le jean/t-shirt est ma tenue de tous les jours même si on m'a déjà dit que ça ne me mettait pas forcément en valeur, je n'ai jamais eu l'habitude de porter des jupes ou des shorts, à la limite si des shorts pour les randos en été...
Je suppose donc qu'elle pourrait probablement me donner de précieux conseils bien que je n'en ai pas encore eu particulièrement besoin, la seule personne autre qu'elle avec qui le courant soit passé depuis le début de l'épidémie étant Charlie qui, sans vouloir me vanter, semble me trouver particulièrement à son goût quelque soit la situation, même en sueur après un entraînement alors... Je sais pas. C'est toujours plaisant de se faire chouchouter.
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Dim 22 Juil - 12:12
Jessica Adams
Elle ne semble pas avoir remarqué mon énorme malaise et mon mal être, tant mieux. Et elle rentre dans mon jeu quand je lui demande de m’appeler madame la baronne je rie doucement amusée. Et je la suis signant un simple

- « Merci Alfreda »

En référence à Alfred de Batman mais en version féminine. Une fois dans la jeep sa question sur la destination précise me laisse un peu perplexe je n’ai aucune idée alors je lui laisse le choix. Un choix pour le moins agréable si j’en juge par la demeure qu’elle a choisie. Un jardin entouré de grande grille en acier fichée sur un muret qui m’arrive à hauteur de hanche. Autant dire que s’il y a du mort vivant dehors, ici au moins on sera tranquille pour nous éclater un max. Le jardin est vaste mais pas trop et fait le tour du bâtiment. Quant à la maison elle est plus grande que celle que j’ai déjà connue. C’est grand, je me demande si il y a de l’infecté dans la maison.
Leia frappe avec sa batte sur la porte mais celle-ci ne semble pas vibrée. Elle ouvre la porte et je me tiens derrière elle avec ma hachette à la main. La porte s’ouvre lentement et on entre. La maison est vide. Par contre c’est du classieux a mort la dedans. J’ai les yeux qui s’illuminent à regarder tout ça. C’est beau… Bon par contre ce n’est clairement pas trop mon truc. A voir sur le moment c’est très jolis, mais vivre dedans je pense que je me lasserai vite. Je pense qu’on va être tranquille. Je ressors dehors et vais refermer la lourde grille en acier histoire que la jeep soit protégée des mordeurs et que nous ne soyons pas emmerdé par eux non plus. Puis je ferme la porte d’entrée. Je grimpe quatre a quatre els escalier en marbre avec un tapis dessus et rejoints l’étage. Les chambres sont super spacieuse et la salle de bain… Wouaw. Je redescends. Et elle me demande ce qu’on fait. Du haut de la troisième marche (non pas de la troisième corde je ne suis pas dans un match de la WWE). Je la regarde de haut en bas. Puis avec un large sourire dévoilant mes dents je lui signe.

- « Je vais m’occuper de toi. Faire de toi une reine. Faire ressortir ton coté glamour et ton coté guerrière en même temps. Mais comme en sculpture faut commencer par le commencement ma chérie. Alors … A poil, … et direction la salle de bain. »

Je descends les dernière marche et m’amuse de la voir un peu surprise par mon indication je prends mon sac de rando l’ouvre et je regarde ce qu’il y a dedans qui pourrais être utile. En réalité pas grand-chose. Je la rejoints et commence à la déshabillée en bas des escaliers. Elle ne redescendra qu’en reine amazone ou alors je me serai plantée. Je la laisse terminer de se dévêtir et monte en premier vers la salle de bain. La baignoire est grande et en plus c’est un bain à bulle. Merde on est vraiment chez des richards. Je fais couler l’eau elle est tiède. A mon avis la chaudière ne va plus et se sera le reste de l’eau chaude pour le bain. Tiède mais à tendance chaude. Parfais. Je cherche comment faire en sorte d’avoir les bulles.

- « Le bain de madame la duchesse est prêt. Si Madame la duchesse veut se donner la peine d’y entrer. »

Je pose mes mains sur ses épaules en souriant et l’invite à entrer dans l’eau. Elle est belle. Je ne me lasserai jamais de la regardée. Mais franchement, c’est ma sœur, il ne me viendrait pas à l’idée de faire quoique ce soit de déplacée avec elle. Pendant qu’elle prend ses aises dans le bain je cherche après des sels de bain parfumé que je plonge dedans pour avoir une bonne odeur. Mais en guise d’odeur la mienne parfumée a la vodka et à la weed me vient. Bon ben je suis bonne pour l’y rejoindre. Après tout ça ne me fera pas de mal. Je me déshabille à mon tour et rentre dans l’eau. Pour la rejoindre. Je me glisse dans son dos et l’invite à prendre ses aises pour se détendre un maximum. Je commence à réfléchir à comment la mettre en valeur et en même temps mettre son côté guerrière en avant.



avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Lun 23 Juil - 13:23
Leïa Anderson
Jessica qui redescend les escaliers quatre à quatre m'annonce avec un grand sourire qu'elle va faire de moi une reine et sur le coup, je la regarde avec un air franchement stupide, pas vraiment sûre de ce que tout ça implique. Ok, une guerrière, ouais je vois le délire mais je ne me suis jamais trop imaginée en gladiatrice... Ah? Se déshabiller ça je sais faire, surtout avec de l'aide. Je ris un coup, amusée de la voir me rejoindre pour m'aider et lève les bras pour voir mon t-shirt passer par dessus ma tête avant de me voir défaite de mon pantalon. Surprise de sa réaction et de sa volonté à me déshabiller, je la regarde monter les escaliers avec ce qui ressemble à de la fierté d'avoir réussi son coup et maintenant en sous-vêtements, je termine de tout retirer avec de grimper les marches pieds-nus ce qui n'est nullement dérangeant vu la qualité des tapis au sol. Je me surprends même à m'étirer les doigts de pieds en montant pour profiter au maximum de la douceur de ce textile que je ne reconnais pas avant de suivre le bruit d'eau qui coule jusqu'à une salle de bain.

Quand elle me voit, elle me signe en souriant d'aller dans le bain et je rougis un peu, surprise de l'intention et pour le coup, un peu gênée de la situation. Qu'est-ce qui lui prend? Je sais qu'on est proches et c'est elle qui me coupe les cheveux depuis qu'on a quoi? 16 ou 17 ans? Mais là, je sens son regard me suivre lorsque je passe une jambe après l'autre dans la baignoire et me sens comme une poupée dont elle s'occuperait. Après, elle a fait du nu et je l'ai photographiée plus d'une fois sans vêtements mais... j'ai l'habitude d'être derrière l'objectif et habillée, pas nue et je n'avais jamais remarqué qu'elle me regardais comme ça... Pas que ça me dérange cependant.

« À vos ordres. »

Je me signe en m'asseyant dans l'eau presque trop chaude à mon goût depuis que je me suis habituée à l'eau froide du marché, enfin... froide seulement pour moi mais la petite geek m'a bien fait comprendre que si je voulais des douches chaudes, je devais me lever un peu plus tôt qu'à 14 heures.
Je sens comme elle vu son regard gêné les relans d'alcool et d'herbe lorsqu'elle m'attrape par les épaules pour m'indiquer comme me placer et je me laisse faire docilement, m'asseyant dos à elle.
Elle me rejoint et c'est une bonne nouvelle car je ne suis pas fan de l'odeur des drogues froides d'après soirée, je regarde donc les jambes tatouées glisser dans mon champ de vision tandis qu'elle s'assied derrière moi. Je m'attendais à un massage mais quand je me retourne, elle a l'air pensive. Sans attendre, je profite de l'instant pour signer ma demande d'une petite seconde histoire de me rincer les cheveux dans l'eau savonneuse et glisse en avant sans souci dans l'immense bain afin de m’immerger complètement tout en ébouriffant mes cheveux sous l'eau pour les laver avant de me redresser finalement pour respirer une bouffée d'air frais avant de me rassoir contre elle en attendant pour signer au dessus de ma tête.

« Par contre, j'aimerais bien garder ma longueur de cheveux... si ça ne te dérange pas. »

Je n'ai pas envie de m'opposer à sa volonté puisqu'elle a l'air d'avoir quand même un plan en tête. Et j'aimerais bien voir à quoi je ressemble en "statue grecque". Ça a toujours été elle, miss mode avec tous ses magnifiques tatouages et ses cheveux blonds tandis que mon seul et unique ajout physique est la rose tatouée qui descend le long de ma colonne dans le dos. J'en suis cependant assez fière.
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Lun 23 Juil - 16:58
Jessica Adams
Je réfléchis à ce que je vais lui faire comme coupe .Je me demande si je ne raserais pas les côtés pour lui faire une crête façon iroquoise. Quant au final elle me signe vouloir garder la longueur que je lui ai donné il y a quelques semaine. Je lui souris et fait oui de la tête. Alors j’ai une autre idée. Pendant qu’elle se lave les cheveux je m’occupe de son dos. Elle a les jambes piquantes et ça me fait sourire faut dire qu’on ne s’est plus rasée depuis longtemps enfin elle moi j’ai la fâcheuse tendance à m’entretenir parfois prenant du temps dans la douche pour ça. Pendant que mes mains glissent sur son dos avec le savon, je ne peux m’empêcher de suivre les lignes colorées de la rose dessinée par Hank. Ma main glissant finalement le long de la tige épineuse qui suit sa colonne vertébrale vers sa chute de rein. Je la sens légèrement tressaillir. Je souris.

Une fois qu’elle a fini, je lui brosse les cheveux et commence mon idée. Des tresses de type tresses africaine un peu grossière. Si j’avais des perles, je lui en mettrais pour faire plus joli. Mais là, pour le coté guerrière de l’apocalypse je verrai plus des anneaux d’os ou des bille de métal comme les plombs de pêche. En attendant on fera sans. Je réunis la majeure partie derrière sa tête avant de laisser tomber les autres sur le côté. Je sors de l’eau et lui signe.

- « Ma chérie c’est pas possible tu piques. Je vais m’occuper de ça. »

Je fouille et trouve un rasoir. Mais bon on ne sait pas ce que les autres ont pu avoir. Question hygiène ce n’est pas le pied. En retournant un peu plus la salle de bain j’en trouve un autre dans son emballage. Bingo. La mousse à raser de monsieur et c’est parti. Je rejoints ma frangine cette fois face à elle. Je lui prends une jambe et commence mon travail. Je m’applique pour le faire doucement sans soucis. Mais j’ai l’habitude. Alors ça va quand même relativement vite. Je m’occupe de la suivante. Avant de poser à sa disposition le rasoir et la mousse au cas où elle voudrait s’occuper d’une autre partie, … plus personnelle. Personnellement moi y a longtemps qu’avant le foutoir ou on est j’étais passé chez l’esthéticienne pour supprimer tout ça. Je me lève et sors du bain Je m’emballe dans une serviette de bain et sors faire un tour des pièces de l’étage. J’avais repéré une chambre royale. Surement la chambre des maitres de maison. Avec un grand miroir sur l’armoire principale de la chambre. Je m’admire dans le miroir. C’est égocentrique et narcissique mais je me trouve pas trop mal foutue si on excepte le coté boulet inutile. Je secoue la tête et la serviette du coup sous mes mouvements finit par tomber par terre. Pas grave. Je vais chercher la princesse qui sous mes assauts va devenir reine.

- « Tu as finit tes ablution princesse ? il est temps de passer au massage. Ensuite on s’occupe de ta tenue vestimentaire. En tout cas content de ta coupe sa te donne un côté gladiatrice, lionne presque. J’aurais presque envie de souligner tout ça d’une touche d’eyeliner noire. »

Je lui prends la main et l’emmène dans la dite chambre et la laisse s’imprégnée de la pièce avant de l’invitée à se coucher sur le ventre pour que je puisse commencer à la masser. Je m’installe sur ses fesses mes jambes de part et d’autre d’elle. Je peux sentir sa musculature sous moi. C’est impressionnant. Je commence mon massage en partant des épaules, pour descendre sur son dos, puis ses fesses, ses cuisses, ses mollets


avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Lun 23 Juil - 18:37
Leïa Anderson
Je la laisse me brosser, défaire mes noeuds qui me tirent la tête en arrière plus d'une fois. Elle a beau être délicate, je suis du genre à laisser le peigne dans ma tignasse et je ne m'occupe plus du tout de mes cheveux, ils sont donc crépus au possible et je sens qu'elle a du mal à en faire quelque chose pendant plusieurs minutes avant que ça ne commence à aller mieux. Je sens ses doigts parcourir mon échine et me fait frissonner, elle ne s'en rend pas compte mais je l'entends pouffer de rire dans mon dos et souris malgré-moi. Finalement, elle achève sa tâche et ressort de la baignoire sous mon regard un peu vaseux (je commençais presque à m'endormir tellement j'apprécie de me faire peigner) et je me rend compte que je fixe ses jambes avant de remonter vers son visage qui me regarde avec un rasoir et l'air carnassier. Comment ça je pique? Je me suis rasée... le mois dernier, c'est pas si vieux!

« Bon ok, je pique peut-être un petit peu... »

Pour le coup bien réveillée avec la peur au ventre, je tends mes jambes l'une après l'autre et la laisse faire son oeuvre, choquée de me faire entretenir comme ça, j'ai un peu l'impression d'être une Jeep passée au polish. Elle s'applique cependant et je suis ravie de ne pas me faire écorchée vive.
Elle termine et dépose l'équipement sur le bord de la baignoire avant de sortir. J'ai envie de lui faire remarquer qu'elle prend plus soin de moi que d'elle-même avant de poser les yeux sur ses jambes parfaites... euuuh.. bien rasées. Un petit regard à son entre-jambe me fait rougir tandis que je baisse les yeux sur mon propre corps. Oulalalah...

« Je te rejoins. »

Après l'avoir regardé sortir de la salle-de-bain, je saisi la mousse et m'en tartine l'entre-jambe avant de commencer à me raser, laissant une fine rangée de poils coupés court. Au moins, j'aurai fait les choses bien au moins une fois dans ma vie. Ça me prend un moment, penchée en avant au point de manquer de basculer deux fois et je fini en me plongeant à nouveau dans l'eau du bain pour évacuer la brulure du rasoir neuf. Finalement après quelques minutes, je me décide à sortir de l'eau pour me sécher dans une serviette franchement plus douce que le plus cher des sous-vêtements que j'ai possédé dans ma vie et je grogne de plaisir en me séchant tellement c'est agréable.

Laissant tomber la serviette, maintenant certaine que nous sommes seules dans la demeure, je quitte la salle d'eau pour m'aventurer dans le couloir. J'ère quelques instants un peu perdue avant de la trouver qui vient à ma rencontre. Elle me complimente et je signe un timide « Merci », rougissant sous l'assaut de commentaires tous plus agréables les uns que les autres, une lionne? Vraiment? Je mime un grognement pour la faire rire et la suis dans une chambre où trône un immense miroir sur une porte de meuble. Je me regarde une fois dedans, tournant sur moi-même pour m'observer sous toutes les coutures. C'est vrai que cette coupe de cheveux me donne un air de guerrière, j'adore et ne peux m'empêcher de sourire de toutes mes dents en m'observant. Après un regard à mes jambes qui brillent maintenant de mille feux, je suis sa requête et vais m'installer sur le lit, m'allongeant sans demander mon reste tandis qu'elle me grimpe dessus.

J'ai finalement droit à mon massage et en savoure chaque instant tandis qu'elle fait craquer quelques vertèbres pour les remettre en place et détend mes jambes ainsi que mes fesses, chose que je n'ai pas fait depuis plusieurs semaines et ça se sent. Une fine larme de douleur passagère coule sur mon visage lorsqu'elle détend un muscle tendu depuis plusieurs jours. Ça pour le coup, ça me rappelle mes séances personnelles d'après match quand elle s'occupait de me détendre en sachant pertinemment que je ne m'étais ni échauffée correctement avant, ni étirée après. J'ai un noeud musculaire dans une fesse de m'être retournée en courant il y a une semaine et je me redresse d'un bon avant de retomber comme une masse faute d'appuis et avec son poids qui m'appuie dessus et souffre en silence tandis que étend la douleur dans la jambe jusqu'au mollet. Je commence à regretter d'avoir réclamé ce massage si hardiment mais décide finalement de me laisser faire en m'abandonnant à ses mains expertes tout en grognant par intermittence. Les bras pendant le long de mon corps, j'évite cependant de m'endormir.
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Mar 24 Juil - 9:29
Jessica Adams
J’ai l’habitude de la masser après ses matches. Il faut dire que j’ai toujours été très tactique au vu de mon manque auditif. Tout passe par le toucher ou l’odorat, ce qui fait que je sens ses tensions musculaires. J’ai rarement massé les gens. En fait a par maman quand elle avait fait de longue journée, elle est la seule que je massais. J’ai toujours trouvé le massage comme un acte sensuel intime. Alors je ne le faisais que rarement voir juste a ma mère. Jusqu’à ce qu’elle entre en compétition de baseball, Leia n’avais même jamais eu droit a mes massage il aura fallu qu’un soir, chez nous au Montana, alors qu’on passait la soirée toute les deux, elle s’était plainte de douleur dans les muscles pour que je lui propose. J’avais été relativement timide puis peu à peu assurée et j’avais pu la massée correctement malgré les vêtements entre nous. C’est juste depuis qu’on est colloc que je la masse directement. J’ai pris l’habitude. En tout cas aujourd’hui elle est nouée de partout. Et je sens ses muscles raides sous mes mains. Je suis forcée d’appuyer, de dénouer tout ça avant de la masser pour la détente à proprement parler. Ce que je finis par faire, au bout de quelques instants. Je la sens se détendre et se laisser allez sous mes doigts. Lorsqu’elle est suffisamment détendue. Je m’écarte d’elle. Je me relève et m’apprête à descendre fouiller les placards pour nous trouver un truc à boire. Mais j’ai une vengeance à faire. Une vengeance pour une marque de morsure sur mon épaule qu’elle m‘a faite il y a de cela quelques jours. Avec un regard assuré et vengeur je lui claque la fesse. Une fessée appuyée avant de signer rapidement en m’enfuyant hors de la chambre

- « Vengeance pour la morsure »

Oui je suis vilaine j’ai bien attendu qu’elle soit bien détendue pour le faire et la ça a du bien claquer. J’ai la paume de ma main qui chauffe et de ce que j’ai pu voir en m’enfuyant j’ai laissé une belle rougeur sur sa jolie fesse.
Je descends dans la cuisine. Le frigo a été pillé comme je m’en doutais. Je commence à regarder un peu partout et ouvre timidement la porte du débarras. Il n’y a plus grand-chose mais je trouve un bidon de jus d’orange. A l’abri de la lumière, pas au chaud, ni au froid. Et en regardant la date de péremption c’est pour la semaine prochaine. Jackpot. Je le débouche et en bois quelque rasade. Puis je remonte voir ma « victime ». Je dépose le bidon près d’elle.

- « Bien maintenant que tu es en beauté nue. On passe au vêtement. Il faut que ça soit pratique mais que sa reste un peu sexy quand même. »

Ce qui va être compliqué c’est justement de trouver quelque chose qui pallie au deux. En général le sexy tu ne fais pas du cross ou du combat avec. Certaines le font mais pas sur du long terme. Et moi je veux la rendre attrayante ma reine amazone. J’ouvre les armoire a vêtement et farfouille dedans. Il y a une chambre ou il y a des appareils de fitness. Il doit bien y avoir des tenues de sport. Ah nice, je fini par trouver un haut qui lui irai. Reste juste a savoir si elle lui ira mais de ce que je remarque je pense que oui. C’est une jolie brassière de sport à croisée dans le dos. Je cherche après un dessous qui lui irait bien avec. Je finis par trouve le même genre en version shorty, string ou tanga. Je lui lance le tout et la laisse essayer ce qui lui plait le plus. Pendant ce temps-là je lui cherche d’autre fringue dans l’ensemble de ce qu’il y a ici.

avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Sam 28 Juil - 15:53
Leïa Anderson
Je finis par me laisser aller complètement, bavant un peu sur la couverture en soie et grognant de plaisir de sentir mes muscles se détendre et mes os se replacer légèrement sous ses mains. Je dois avouer que je commence à être excitée par la sensation en la sentant comme ça sur moi me tordre les muscles avant de les allonger et de les étirer quand elle arrête. Je n'ai pas le temps de me redresser que j'entends et sens ma fesse claquer comme jamais elle n'a claqué alors qu'elle venait de me lâcher le pied. Je saute dans comme un ressort sous l'effet de la surprise et de la douleur comme un cheval sauvage et hurle un coup en la regardant s'enfuir.

N'ayant pas le courage de la poursuivre, je reste cependant la tête dans les draps à savourer le moment tandis que je sens ma fesse droite chauffer et rougir de plus en plus. Je suis un peu déçue car si je n'ai jamais été contre la fessée, je commençais à vraiment me détendre et n'était pas loin de m'endormir. Bon... au moins, elle aura fait du bon travail jusque là et il faut reconnaître que je n'ai pas été aussi propre et en forme depuis plusieurs semaines.

Je l'entends finalement revenir dans la chambre et me relève pour attraper le mini-jerrican de jus de fruit pour en boire quelques gorgées, assise calmement en tailleur, ayant accepté ma punition pour la morsure. Je la regarde et lit ce qu'elle signe en souriant timidement en voyant qu'elle veut m'habiller pour me rendre sexy. Je ne sais pas vraiment faire ça moi, je suis plus tenue pratique et efficace, pas que je fasse des efforts pour cacher mon corps. C'est juste que je ne fais pas d'efforts du tout.

« D'accord... Ce que tu voudras. »

Je la regarde donc quitter la pièce avant de revenir les bras chargés de vêtements, enfin... un haut de sport, une brassière et trois culottes mais c'est impressionnant pour moi qui suis capable de faire la semaine avec un seul t-shirt. Je m'exécute, toujours aussi docile lorsqu'il s'agit de ma meilleure amie et m'habilles d'abord avec la brassière avant d'enfiler le haut par-dessus avant de faire un choix parmi les bas. J'essaie rapidement le string, délaissant immédiatement le shorty trop large pour être confortable sous un short selon mes goûts et retire ce que je considère comme une ficelle de torture qui en plus me marque l'entre-jambe à mort, faisant une sorte de camel-toe qui me fait hausser les sourcils devant la glace avant que je le retire pour enfiler l'autre sous-vêtement qui me convient bien mieux.

Je me tourne finalement vers Jessica avec le même air timide d'avoir été transformée en poupée pour la journée. J'ai finalement le courage de lui faire remarquer que je suis encore loin d'être habillée.

« Est-ce que tu comptes me laisser en culotte? Ou je vais avoir le droit d'enfiler des collants? Je me sens un peu... nue. »

Un euphémisme alors que je viens de passer à peu près une heure complètement à poils en sa compagnie et qu'elle a eu le temps de me mater sous tous les angles comme je me doute qu'elle l'a fait aussi bien que je ne me serais pas gênée moi-même. C'est pas parce que je ne lui ferais rien que je n'ai pas le droit de regarder et sa panoplie de tatouages m'a toujours passionné. J'attends maintenant de voir ce qu'elle va me proposer pour m'habiller par dessus ça parce que si je sors dehors au mois d'octobre avec juste un top de sport et un tanga, je pense que je vais geler en dix peut-être quinze minutes... Je la rassure quand même, c'est vrai que pour le moment, ce qu'elle a trouvé est très jolie et je me sens bien dedans même si ça prend un temps fou et quelques contorsions à enfiler.

« C'est chouette cela-dit. »

Je me surprends à apprécier la vue dans le miroir en remarquant que je suis vraiment bien faite et mignonne... au moins quand je suis propre. Mais ma mère disait toujours que mon véritable avantage était mon sourire.
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Sam 28 Juil - 19:00
Jessica Adams
- « Te laisser comme ça ? … Pourquoi pas ça ne me dérange pas. Non ça me plairait bien même. »

Oui ça me plairait beaucoup. Surtout si on n’avait pas à s’exposer de cette façon et à devoir faire gaffe au mordeur et aux autres survivants qui ne sont pas tous de confiance. Si on avait une maison comme celle où on est en ce moment. Mais aussi si on était dans notre vie précédente. Je soupire un peu déçue par le fait de devoir la rhabillée. Elle est superbe. Elle a un corps magnifique, athlétique et harmonieux à souhait. Masi bon en hiver nue comme ça elle va attraper la grippe et son corps si magnifique le sera moins avec le nez rouge le nez qui coule els yeux fiévreux. etc... Donc faut l’habillée.
Je fais craquer mes doigt signe que je vais me mettre au travail. Elle signe quand même un tuc qui me fait énormément plaisir. Et je la rejoins me collant dans son dos. Je pose une bise sur sa joue et signe.

- « Contente que tu te trouves belle ma lionne. Je t’ai dit que tu avais un corps superbe mais que tu devrais te mettre plus en valeur. D’ailleurs avant de passer au fringue j’ai une petite idée. »

Je retourne fouiller la salle de bain et j’y trouve un liner. Je vérifie qu’il est encore plein. Non il ne l’est pas mais il reste suffisamment. Je reviens dans la chambre et l’assieds sur le lit. Je m’installe sur ses genoux et m’applique pour lui pose le liner sur le pourtour des yeux. Je l’étale façon dégrader sur la partie inferieur de ses yeux. Je n’ai pas le choix de faire avec ça parce que j’ai rien trouvé d’autre. Mais sa a un jolie effet. Puis je corrige et re-souligne correctement ses yeux pour qu’il ressorte bien. Elle a de superbe yeux sa serai con de ne pas les mettre en valeur. Mon doigt a encore du noir sur le bout. Je lui tire un trait au milieu du front et un autre au milieu du menton. Je regarde se visage que je viens de souligner puis de mettre deux traits en déconnant sur son joli minois. Mais en fait ce n’est pas si mal du tout ça me fait penser au guerrière africaine qui font des trait et des marques avec de la terre rouge ou blanche. Et ça lui va superbement bien. Je me retire de ses genoux et lui indique me miroir pour qu’elle puisse observer. Y aurait un stick à lèvre dans des tons légèrement foncé noire. Ca la rendrait plus agressive mais sa serait trop je pense. Là, ça lui va superbement bien.
Pendant qu’elle s’observe, je vais fouiller après des fringues ou des tissus. Je trouve une robe sans manche, courte. Mais qui pour elle lui tombera probablement mi-cuisse. Elle est dans un tissu relativement souple et élastique donc qui lui permettrait de courir sans être gênée. En fouillant un peu plus j’en trouve une identique a manche cette foi mais avec un tour de cou large. Donc qui se porte avec une épaule dénudée. C’est joli mais moins pratique je pense. Je prends quand même pour qu’elle décide elle-même. J’en trouve une autre plus longue par contre celle-là sera peut-être plus chiante en matière de course ou de grimpette. Je lui ramène ça et les pose sur le lis. Je la laisse essayer pour voir celle qui ira le mieux et voir quel dessous conviendra plus. J’ai des idées mais faut que ça soit sexy. Mais à mon avis des bas lui iront à ravir avec ou sans pantalon par-dessus. Je pense qu’il lui en faut.

avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Sam 28 Juil - 23:47
Leïa Anderson
Elle me rejoint devant le miroir et je me rend compte qu'en fait, elle est encore à poils et que je pourrais être un peu plus attentive avant de me plaindre d'être légèrement vêtue. Ça n'a pas l'air de la déranger cependant puisqu'elle se colle contre moi. Je sens sa poitrine se coller dans mon dos tandis qu'elle passe ses mains devant moi pour signer tout en nous, me? regardant dans la glace. J'ai beau être extravertie, je déteste me déshabiller devant quelqu'un même mes parents et Jessica est depuis le début de notre amitié la seule personne devant qui je peux me montrer à poils sans me rhabiller immédiatement. Je n'ai cependant pas l'habitude d'être observée sous toutes les coutures et même si ma fesse chauffe encore, je suis bien heureuse d'être traitée comme une princesse, ou une lionne comme elle dit.

Je la regarde s'enfuir à nouveau assez surprise avant qu'elle ne revienne armée d'une sorte de stylo que je reconnais assez bien quand même et la fait s'installer confortablement sur mes genoux avant de suivre du regard les directions nécessaires pour qu'elle me maquille facilement. Encore une fois, je suis la victime idéale de sa volonté puisque ça a toujours été elle qui me maquillait pour aller en soirée et je sais donc comment faire pour ne pas bouger et la laisser faire. En fait, elle m'a toujours traité comme une princesse quand on y pense, et je suis sûre que si je l'avais laissé faire, elle se serait probablement mise au tatouage pour me graver un peu partout mais les aiguilles... J'y suis passée aussi parce qu'elle en mourrait d'envie mais j'ai toujours eu peur. Je suis cependant très contente de la rose dont la tige part de mes lombaires pour venir éclore à la base de ma nuque même si j'ai du souffrir pour l'avoir, Hank m'avait prévenu.

Elle s'exécute donc et je sens même avec les yeux fermés qu'elle a fait des choses inhabituelles sur mon visage et surtout les deux traits que j'ai senti en dernier qui ne sont de toute évidence par des points qu'elle a l'habitude de maquiller. J'ouvre les yeux à son signal et me tourne vers le miroir pour observer le résultat qui est franchement chouette. Je commence à comprendre ce qu'elle entendait par lionne, c'est vrai que ça me donne un air furieux que j'aime beaucoup trop pour que ça puisse être normal. J'espère seulement que ce n'est pas trop, au moins elle a l'air d'adorer et si les gens du marché vont probablement faire de gros yeux en me voyant avec des peintures de guerre, je pense que le chasseur va apprécier et ça me ferait plaisir.

« Wow! Tu t'es surpassée! Tu es une déesse du maquillage je l'ai toujours dit! »

Je ne sais pas comment mais elle a toujours été capable de me rendre jolie d'une manière toute à fait unique et ce fut toujours elle que je désignais durant les événements spéciaux quand on me demandait comment je faisais pour être aussi bien maquillée, il faut dire qu'avoir une meilleure amie mannequin, ça aide. Cette séance où elle prend soin de moi comme ça me rappelle ma première fois quand elle m'avait préparée parce que je savais bien que je voulais que ça soit cette soirée précise, pas question donc de louper mon occasion et c'est Jessica qui m'avait apprêtée à merveille afin de m'aider à vaincre mon stress.

« Tu sais, je serais rien sans toi. »

Toujours présente dans les grands moments de ma vie, toujours à mes côtés et pourtant responsable. J'ai appris sa langue mais pas que, j'aurais probablement eu beaucoup de mal à vaincre ma pudeur aussi dans un sens si elle n'avait pas accepté de poser nue pour moi. Elle ne le sait pas parce que j'ai toujours eu peur de sa réaction mais c'est bien une de ses photos qui m'a conduite à Burlington. Sans elle, je n'aurais pas eu cette opportunité, je serais restée dans le Montana et je serais probablement prof de sport, la voie qu'avait tracé pour moi mon père adoré avant que Jessica ne me pousse à explorer d'autres parties de ma personnalité et m'offre mon premier appareil photo.

Je la regarde fouiller dans l'armoire et observe les tatouages que j'ai vu un million de fois en dessin avant puis encrés sur sa peau. Ils sont magnifiques, j'ai de la chance qu'elle n'ait jamais cherché à me faire concurrence parce qu'entre ses muscles et les couleurs qui parsèment sa peau avec harmonie, elle aurait pu me piquer n'importe laquelle de mes relations juste en défaisant un bouton de chemisier.
Elle me ramène les vêtements sur lesquels s'est porté son choix et j'ai la mâchoire inférieure qui se met à pendouiller en remarquant qu'il s'agit uniquement de robes. Je n'ai vraiment pas l'habitude de porter ça et surtout : comment je vais courir moi? Je ne suis pas juste une poupée qui agit selon sa volonté, je vais sortir après et il va falloir que je survive sans traîner des talons ou tirer sur le bas de ma robe pour éviter de dévoiler le beau tanga qu'elle m'a sélectionné.

Complètement perdue, j'enfile cependant le premier vêtement qui est aussi celui qui me tente le plus puisqu'elle semble assez collante pour ne pas tomber parce que je manquerais de poitrine (dieu te maudisse, Daren, toi qui m'avais dit que je n'avais pas assez de formes jusqu'à ce que je me tape ton frère et ta nouvelle copine) avant de me tourner vers elle sans oser me regarder moi-même dans le miroir, attendant son approbation. J'écarte les bras un peu comme ces mannequins à dessin en bois qu'on utilise dans les cours d'arts et la regarde avec un air interrogateur. J'espère que ça va lui plaire, c'est finalement la seule chose qui importe en cet instant.
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme] Dim 29 Juil - 16:53
Jessica Adams
Je rougis lorsqu’elle m’indique que je suis une déesse du maquillage. Par contre un frisson me parcoure l’échine. Je suis toujours aussi nue. Je ramasse l’une des robes qu’elle n’utilise pas, celle avec le cou large dévoilant une épaule. Et la passe rapidement. Etant un peu plus grande qu’elle et surtout avec un peu plus de poitrine elle me couvre les fesses mais est juste si je me baisse elle risque de remonter. Mais au moins elle me protège un minimum du froid.

Je ravale ma salive lorsqu’elle dit qu’elle ne serait rien sans moi. Si elle savait. Je ne peux m’empêcher de baisser les yeux et de les avoir qui commencent à s’humidifier. J’ai peur. Et je ne veux pas le lui montrer. Je ne veux pas qu’elle s’inquiète. Elle est forte. Pas moi. Je prends une profonde respiration et redresse la tête pour lui sourire et déposer un baiser sur son front et je signe un « merci ». Merci de me dire ça j’ai beaucoup de mal à le croire cependant. Sa force de caractère, sa capacité de frappe au baseball, ses prouesses sportives, ses prouesses photographiques, elle est bien plus forte et capable que moi. Mais soit passons. Là je suis là pour la relooker. Je n’ai pas envie de me faire des idées noires ou de l’inquiète. Je la pousse devant moi et lui indique de tourner histoire que je voie. Elle est splendide. Perso si on était juste toute les deux dans notre appart en soirée filles. Je lui dirais de ne rien mettre en dessous et de garder juste ça je ferai pareil et c’est soirée console, chips, cocktail, ganja. Je lui fais un signe pour lui dire qu’elle est superbe. Je place mes pouces et mes index en un cœur pour lui spécifier qu’elle est juste superbe.

Je soupire parce que si elle n’était pas ma sœur, je lui sauterai bien dessus tellement elle est belle. Et je le lui indique rapidement. Chassant c’est bêtises de frangine, je repars à la chasse. J’ai une idée pour elle : des bas-résilles. Il me semble en avoir vu dans la chambre d’à côté. Je vais les chercher et tant qu’à jouer, je vais jouer aussi. J’en trouve une paire pour moi aussi des bas classique noir qui s’arrête à mi-cuisse. Je lui lance les bas-résille et j’enfile les autres. Sa fait un peu pute par contre. Par trop mon truc mais je garde et je secoue des fesses devant elle pour jouer la greluche imitant une nana qu’on ne supportait pas toute les deux a l’unif. Puis je lui lance un short à poche. Le genre de short qu’on met pour aller en rando en été. Avec les poches sur les cuisses en plus des 4 originales. Sa passera rendra un cote pratique au cas où sa robe se redresserait. Sinon je lui passe un pantalon style jeans classique en plus. Mais à mon avis la robe courte les bas résilles et le short ça va rendre mieux qu’avec le jeans mais à elle de décidé. Avec des rangers ou des chaussure de marche ou ses basket y a moyen que sa donne du tonnerre.

avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme]
Contenu sponsorisé
[TERMINE] [18 octobre 2017]Relooking guerriere apo - Jessica feat Leia [Entrainement Charme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Kan An Noz samedi 21 Octobre 2017
» Hit parade de Sptembre/octobre 2017
» Bernard Clavel, l'insoumis, est mort, hier, 5 octobre, il avait 87 ans
» La « démocratie haïtienne » : Quels sont les enjeux ? - 29 octobre 2010
» [Rapport de Bataille] 31 Octobre 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Banlieue sud :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: