Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Ven 20 Juil - 8:53
le Passeur
Event 2 - Z's catch seamen
26 octobre 2017
Groupe 3

Si les autres sont arrivés après la bataille, VOUS êtes arrivés après la guerre : le spectacle qui s'offre à vous est d'une horreur sans nom. Le carnage qui a eu lieu a laissé des traces et nul doute que la route restera tâchée de rouge pendant plusieurs mois voir années si personne ne nettoie, ce dont je doute.

C'est donc entre les véhicules criblés de balles et les corps sanguinolents que vous avancerez pour constater le massacre de soldats par la horde de monstres.
Vous pouvez prendre le temps de constater la fin de toute vie dans le groupe même si les traces de luttes pour la survie sont évidentes. Vous arrivez dans la Jeep de Leïa (à votre grand damne vu sa conduite) via le sud [bon c'est moi donc je vous indiquerai tout ça IRP].

L'organisation du terrain est simple, une route à double-sens avec des champs d'un côté et un bois de l'autre. Le convoi arrêté sur la route avec des morts (zombies et militaires partout) est maintenant vide de toute vie et vous pouvez errer là comme bon vous semble à condition de ne pas faire trop de bruit. Plus aucun militaire vivant ne pourra vous aider à comprendre ce qu'il s'est passé mais vous pouvez toujours tenter de le comprendre par vous même malgré le fait que la piste commence à refroidir.

Avec un jet d'intelligence, vous pourrez remarquer la disparition évidente d'un des véhicules qui s'est frayé un chemin, répandant deux trainées de sang sur la route en direction du nord.

Citation :
Enfin pour rappel, voici l'ordre de tour :
Leïa Anderson
Jessica Adams
Jamie Matheson
Takeshi Kuribayashi


De plus, notez que vous pouvez lancer dans votre journal de bord un dé par tour, voici les dés possibles, merci de nous indiquer dans une balise spoiler ou quote le résultat de votre dé afin d'obtenir le résultat lors de l'intervention MJ.
Voici la liste des dés disponibles :
- Perception
- Perception spécial avec +2 sur le dé (donc plus difficile, à préciser lors du lancer, tout poste édité sera jugé nul)
- Intelligence spécial à +2 également
- Science
- Premiers soins
- Armurerie
- Tactique
Ces jets de dés apporteront à votre personnage (si réussi) des informations spécifiques à l'intrigue de l'événement pour comprendre ce qu'il s'est passé en dépassant le stade de « y a plein de militaires morts par terre et du loot partout » que les personnages ne peuvent pas dépasser sans avoir fait leur test.
Les résolutions de ces dés sont à notre discrétion, nous avons une liste d'informations à donner qui vous seront transmises pas MP et dont vous ferez ce que vous voudrez, nous tenons cependant à ce que personne n'invente quoi que ce soit à propos de l'intrigue, tout manquement à cette règle se paiera en viande (celle de votre personnage).

récompenses disponibles:
 

Citation :
Nous demandons pour ce RP un minimum de 300 mots par réponse, vous pouvez faire 1 tour avant d'attendre mon intervention MJ. Ce sera Kali ou moi qui suivra ce groupe.

Bon jeu!

Kali Dourga a écrit:
Bonjour à tous.

Ce sera moi votre MJ pour cet évent.

Je vous demanderai juste une petite chose. Je souhaiterai que les résultats de vos jets de dés, lorsque vous en ferez, vous les mettiez en mode spoiler avec la mention pour laquelle vous le faites.

Merci d'avance et je vous souhaite dors et déjà un excellent Event II
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 12/11/2017
Crédit Avatar : G.U.E.R.L.A.I.N

Feuille de personnage
Vie:
0/50  (0/50)
Santé mentale:
0/90  (0/90)
Inventaire:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Ven 20 Juil - 15:55
Leïa Anderson
- WHO LET THE DOGS OUUUUT !?

Je continue ma chanson en aboyant comme une folle sous la douche glacée du marché pour me réchauffer. Il est pas si tôt et les autres ont déjà consommé toute l'eau chaude, je me contente donc des restes mais commence à avoir l'habitude, c'est la même chose tous les matins, le matin étant pour moi entre onze et quatorze heures.
Je m'arrête en hurlant quand Theo passe la tête dans la douche pour regarder qui est là, des étoiles dans les yeux.

- Aaaaaaah! Dégage!
- Oups! Désolé! Je cherchais le p'tit Takeshi!
- Ouais ouais! C'est ça! Je t'ai dis : dégage!
- Okkkk, on t'attend devant la porte.
- J'arrive! Dégage!

Devenue rouge pivoine après qu'il se soit rincé l'oeil allègrement, je termine rapidement ma douche avant de m'habiller pour descendre à toute vitesse à la porte où m'attend déjà toute une petite équipe dont Jessica, Tak' et notre Doc improvisée mais aussi bourreau des coeurs Jamie. Théo nous explique rapidement qu'ils ont reçu un appel radio tout pété de militaires demandant de l'aide.

- Eh t'es pas un peu con Théo? Des militaires sont dans la mouise et tu veux que nous, on y aille
- Ouais ça sonne comme la pire idée de l'année, et dieu sait que 2017 est une année bien merdique.
- Moi je vais y aller.

Je toise tout le monde du regard avec un air de défi, décourageant la plupart des désignés volontaires qui en profitent pour s’éclipser, le nombre de petites tâches ménagères ayant soudainement augmenté au centuple.
Finalement, il ne reste que bien peu de monde, seulement les plus courageux, ou malchanceux et ne sachant pas trop qui est capable de conduire, je renvois Théo qui est devenu un poids mort car étant le cinquième et propose aux autres de sortir dans une révérence tout en ouvrant la porte.

D'un pas assuré, je guide donc la petite compagnie accompagnée de la belle Jessica au garage qui me sert d'entrepot pour la Jeep et lève la porte rapidement avant de sauter au volant tout en sortant la clé de la poche de mon blouson. C'est toujours un plaisir et je palpe le cuir du volant avec un air de satisfaction avant de vérifier que tout le monde est dedans pour finalement démarrer.

- En route mauvaise troupe!

Je m'arrange pour ne pas parler trop vite afin que Jessica puisse lire sur mes lèvres comme à son habitude et m'assure de faire la traduction pour ceux qui ne parleraient pas la langue des signes.
L'auto-radio se lance sur le disque que j'ai glissé dedans la dernière fois : les 30 plus grand classiques de la country et commence à du Buffalo Sprinfield tandis que je me met à chanter For What it's worth, bien trop heureuse de quitter le marché sans lumière pour la liberté de l.extérieur pour me soucier de la discrétion.
En sortant, je percute un claqueur qui s'envole pour atterrir contre le mur de l'autre côté de la ruelle tandis que je freine à nouveau, un peu surprise et choquée avant de hausser les épaules pour repartir.

Théo nous a rapidement parlé d'une localisation du coin de Richmond ou Jericho ce qui nous emmènera vraiment loin à l'est. Youhou! La campagne! Réfléchissant assez rapidement à la situation, je décide de prendre par le sud afin d'éviter de croiser trop de militaire ou de nous faire prendre en otages par ces types d'Essex. Ce sera donc les routes de campagne en passant par la ville morte de Williston avant de remonter au dessus de Richmond par la nationale jusqu'à tomber sur le convoi militaire déserté de toute vie.

dé de perception:
 
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
75/100  (75/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Sam 21 Juil - 11:23
Jessica Adams
Théo est venu me trouver ce matin dans la cafétéria. Il avait entendu un message sur les ondes. Un message des militaires annonçant un convoi. Je n’ai pas compris trop le principe. Mais bon c’est Theo. Il faut toujours qu’il se rende utile ou du moins essaye. En plus il a un certain charme. Et depuis que Leia lui a fait passer le gout de me laisser sur le bas-côté fin septembre, il se montre très prévenant avec moi. Certaine chose on fait que je me suis rapprochée de lui. Je sais qu’il est attitré par ma sœur. Mais elle j’ai l’impression que c’est Charlie qui lui plait. J’ai tendance depuis un peu plus d’une semaine à lui donner un coup de main. J’essaye même de lui apprendre un peu la langue des signes. Mais il a beau être volontaire, il n’est pas très doué pour ce genre de langage. Bien plus pour un autre que j’ai découverts depuis un jour ou deux. Au moins ça m’évite de penser à des choses qui m’attirent vers un abime profond. Biens que certaine fois sa renforce le magnétisme de ce trou noir qui semble m’aspirer. Et pour cause j’ai l’impression de le décevoir dans certain cas.

Il m’a laissé un mot en me proposant une sortie avec d’autre. Je l’ai suivi. Il y avait là pas mal de monde du Vieux Marché. J’avais la main dans la sienne. Et je rougissais essayant de me cacher derrière lui. Le pire ce fut quand Leia nous rejoignit. Le petit groupe voulut partir. Car Leia proposais de conduire. Je souris amusée en les voyant repartir comme des moutons devant un loup. Théo devait nous accompagné mais finalement Leia lui fit comprendre que il n’y avait pas de place que pour quatre. Hors, il y avait Takeshi-sensei, Jamie que je n’ai pas vraiment l’occasion de connaitre, et moi. Theo allait lui dire qu’il venait avec nous, mais je lui glisse un mot manuscrit. A son sourire amusé il avait compris. Quand je prends la route pour rejoindre la jeep, Theo m’arrête dans mon élan et m’embrasse me laissant un autre mot écrit : « Soit prudente ». Quand je dis qu’il est attentionné.

Je cours pour rejoindre les autres à la jeep, les joues rougies par le baiser de Theo. J’évite le regard interrogatif ou inquisiteur de Leia. Je ne sais pas je préfère ne pas savoir. Mais vu ma gène ou Une fois sur place, je grimpe à l’avant au siège passager, le siège du mort… une place qui me va comme un gant en y pensant. Je sursaute en voyant le mordeur s’écraser contre le pare buffle de la jeep puis contre le parebrise de celle-ci avant de s’éclater au sol un peu plus loin. Je ne sais pas trop ou on va. Mais en tout cas la route semble nous mener vers la campagne. Ça va nous changer des rues et ruelle de la ville. Par contre, je ne comprends pas trop part où va Leia. Parce qu’elle nous fait faire un sacré détour. Si j’ai bien compris le lieu que mon nouveau petit copain nous a indiqué ce n’est pas par là ou alors elle a décidé de prendre une autre route… Ou, et là ça me ferait bien marrée, elle s’est déjà perdue. Elle et son orientation, faut dire ce n’est pas toujours ça. Je signe alors. Pas trop vite pour rappeler les mots que j’avais appris à Takeshi pour demander son chemin. Par contre, je ne suis pas sûr que Jamie connaisse le langage des signes. Ou alors, on a une chance de pendu. Car le vieux marché serait l’un des seuls lieux où on aurait regroupé la majeure partie de la population de personne connaissant le langage textuel.

- « Dis princesse, où on va ? Non parce que le lieu indiqué par Théo ce n’est pas vraiment part là ? »
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Dim 22 Juil - 6:36
Jamie Matheson
Jamie connaissait un peu tout le monde dans le petit groupe qu’il formait – vu le nombre de personnes dans le marché, le contraire serait surprenant. Enfin, quand elle disait connaître… Elle les avait croisé au moins une fois, et connaissait leurs noms ; c’était déjà pas mal. Il y avait Jessica, avec laquelle elle avait déjà participé à une expédition une semaine auparavant, Leïa, Takeshi et Théo. C’était lui qui avait rassemblé une petite équipe pour aller sauver le cul de militaires en déroute. Un comble quand on savait qu’ils les avaient laissé là, bien dans le pétrin. Mais Jamie n’avait pas laisser mourir des innocents (elle l’espérait) pour une rancœur qui était de toute façon obsolète : ils avaient réussi à s’en sortir seuls, non ?

Ils laissèrent Théo derrière eux, et montèrent dans la jeep. Jamie serrait fort son sac à dos contre elle, assise à l’arrière, à côté de Takeshi. C’était toujours angoissant de sortir hors du marché, de risquer sa vie face aux zombies… De savoir que peut-être, on allait rejoindre les rangs de ceux qui allaient bouffer le foie aux copains.
Jamie ne connaissait pas la route, n’étant pas du coup, et ne savait pas signer pour un sou – si on exceptait un vague « bonjour » et un « merci » bien hésitant – et ne releva donc pas les mots de Jessica. Elle espérait juste que la communication ne serait pas un frein pour leur survie à tous.

Malgré le détour, Leïa savait parfaitement où ils allaient, et ils finirent par arriver sur ce qui n’était qu’une morgue à ciel ouvert. Jamie hoqueta en observant cette désolation, mais serra les dents. Ca n’était sûrement pas le pire qu’elle allait voir dans sa vie, vu la tournure que prenaient les choses. Aucun survivant. Les cadavres jonchaient le sol, démembrés, sanguinolents. Partout, des véhicules en mauvais état, victimes de multiples blessures par balle. Un rictus barra le visage de la blonde, qui descendit dès que le véhicule fut à l’arrêt.

Elle fit quelques pas, et tourna autour d’elle-même, peu rassurée. Son arme bien serrée dans son poing, elle observait les alentours, essayant de comprendre ce qui avait bien pu se passer...

dé d’intel:
 
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Dim 22 Juil - 15:32
takeshi kuribayashi
Même s’il commençait à connaître d’autres visages que ceux de Jessica et de Leïa après trois bonnes semaines passées dans le camp, le jeune asiatique n’était pas encore suffisament à l’aise pour connaître l’intégralité des gens présents dans cette jeep et pour sûr, Jamie était l’une de ces peronnes inconnues au bataillon pour lui. Bien sûr, il n’en n’oublia pas pour autant sa politesse asiatique qui était devenue célèbre dans tous le camp et il inclina donc légèrement la tête en manifestant un sourire tandis qu’ils montaient à l’arrière de la jeep.

Passé la joie de retrouver Jessica et Leïa sur cette mission (mission pour laquelle il s’était porté volontaire JUSTEMENT parce qu’elles y allaient toutes deux, comme s’il se sentait un devoir civique à les protéger), la peur survint quand il commença à avoir un échantillon de la conduite de Leïa. Non pas qu’il aurait prétendu faire mieux mais tout de même, dans le genre conduite sportive/chaotique, elle se posait là (même lui à l’arrière l’avait vu venir à des miles ce zombie !)... D’autant qu’à la vue de ce que Jessica venait de signer (Tak était pas encore fluent en langue des signes mais ça allait peut-être finir par venir) ils étaient effectivement sur la mauvaise piste… Et vu qu’il vallait mieux que Leïa reste concentrée sur la route plutôt que sur les gesticulations de sa soeur, Takeshi essaya de jouer le rôle de l’interprète.

- Leïa, pardon de t’interrompre, mais je crois que ta soeur vient de signer que peut-être, nous n’allons pas dans la bonne direction ?
Mais finalement, la jeune fille n’eut même pas à répondre puisque l’arrivée de tout le monde à bon port apporta à Takeshi la réponse qu’ils attendaient, à savoir s’ils étaient sur le bon chemin.

Le jeune garçon resta silencieux devant l’horreur qui s’étalait sous ses yeux. Il avait certes eu l’occasion de voir des zombies se faire éclater la cervelle et de nombreuses autres joyeusetées de ce genre, mais c’était bien la première fois qu’il voyait des humains victimes d’un tel carnage. Lui comme tous les autres chercha du regard des indices, des explications (quelles qu’elles puissent être) qui pourraient l’aider à comprendre la nature de ce qui s’était passé ici.


Spoiler:
 
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Dim 22 Juil - 18:25
Kali Dourga
L’approche quelque peu sportive de la conduite de Leia vous a légèrement secoué. Mais rien d’insurmontable juste quelques frayeur passagère. Cela dit son détour fut une bonne chose. Elle vous a ainsi fait éviter bon nombre d’embuches dût à d’éventuel pillards ou groupes de zombie que vous auriez pu rencontrer sur la route.

Cependant vous arrivez assez tard pour trouver d’éventuels survivants. Les seuls être que vous pouvez trouver sur place qui soit un peu mouvant sont des militaires qui maintenant commencent doucement à reprendre vie, çà et là. Ils sont cependant peu nombreux, en période de réveil post mortem.

Vous pouvez constater la présence d’une quantité assez importante de matériel

[Note MJ : Vous référez au premier poste, l’ouverture par Passeur pour les éléments de matériel.
Allez y faites votre marche un poste chacun. Avant ma prochaine intervention 300 mots minimum]

avatar
Messages : 206
Date d'inscription : 17/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Lun 23 Juil - 4:28
Leïa Anderson
Je suis franchement contente d'avoir l'occasion de rouler un peu en dehors de Burlington, me permettant un peu de vitesse au grand damne de mes compagnons de routes qui, je le remarque après un tour de mon regard dans l'habitacle, sont tous accrochés à la poignée au dessus de la vitre, parfois même avec les deux mains. Je ris un grand coup avant de tourner la tête vers Jessica plus habituée à ma conduite qui me fait signe que je me trompe probablement de route. Je signe toujours d'une main, commençant petit à petit à prendre l'habitude mais au moins, je ne signe pas à la lenteur d'un escargot pour peu que ces derniers signent.

« T'en fais pas, je prends les petites routes pour ne pas rencontrer de bouchon ou de claqueurs. »

Takeshi qui est derrière moi n'a pas remarqué ma réponse et me fait le plaisir de la traduction et je me penche, ralentissant un peu pour regarder en arrière.

- Merci Tak! T'en fais pas, on va bien.

Toujours armée de mon immense sourire, je me remet en position et évite de justesse un claqueur sur la route avant de finalement arriver en vue de ce qui semble être un convoi militaire. D'un geste nerveux, je me met à tapoter mon volant de la main gauche, pas vraiment sûre d'avoir envie de me retrouver face à des militaires.
Comme tous les autres bien que je sois moins pressée, je mets pieds à terre après avoir coupé le contact et commence à m'approcher du premier camion pour le contourner et ravaler mon vomi qui monte lorsque je tombe sur la scène atroce. Ça a du être un sacré carnage car il y a des gens démembrés et lacérés partout, des traces de sang difficilement différentiables les unes des autres partout sur la route et sur les véhicules ainsi que des membres perdus.

Retenant mon odorat autant que possible, je continue de m'aventurer entre les camions, ma batte de baseball bien en main lorsque quelque chose sort d'en dessous d'une Jeep très semblable à la mienne pour m'attraper la cheville.

- AAAAAAAAAHHHH

La main me tire d'un coup sec à la seconde où elle m'a attrapé et je m'écrase au sol, sur le flanc. Allongée sur le côté, je tourne la tête pour regarder dans les yeux le monstre en dessous du lit qui n'est autre qu'un claqueur qui me fait entendre ses dents en sortant peu à peu de sous le véhicule. Ni une ni deux, je lui envoie un coup de batte sur le côté droit de la tête et lui en met un second bon coup avant qu'il ne sorte, ses griffes lacérant ma cheville.

- QU'ELLE SALOPERIE!

Dans ma position, je manque d'appuis, de force et de précision et il me faut encore deux coups pour mettre fin à mon agression alors que le monstre a déjà quasiment remonté mes jambes tandis que je le frappe sur le dessus de la tête. Ça en serait comique s'il ne s'agissait pas d'un monstre cannibale.
Finalement, je me dégage de son emprise sans vie après qu'il ait arrêté de bouger, le cerveau défoncé à coups de batte, et me relève aussi vite que possible avant de faire deux pas de sécurité pour me coller le dos à un camion.

- Foutu enfoiré de claqueur de...

Et je continue pendant quelques minutes avant de reprendre mon calme. Jusqu'à ce que j'hurle à nouveau en percutant un bras pendant par le fenêtre du dit-camion alors que je commençais seulement à ne plus paniquer. Merde à la fin! Par contre, c'est un uniforme militaire et je réalise seulement maintenant qu'on peut probablement essayer d'en tirer quelque chose, histoire de ne pas être venus pour rien.
J'ouvre donc la portière pour regarder la fille portant une énorme marque d'égorgement avec des traces de griffures je suppose et retient une larme en me disant qu'elle est guère plus vieille que moi et que j'aurais très bien pu me trouver à sa place.
Après m'être signée religieusement parce que je ne savais pas quoi faire d'autre aux vues de ce que je m’apprête à faire, je commence à récupérer des trucs sur elle à commencer par le talkie-walkie que j'éteins avant de le glisser dans mon sac et de récupérer aussi le micro-casque qui sert également d'écouteur qui est tombé sur son ventre.
Je lui fais rapidement les poches pour récupérer un briquet zippo tout ce qu'il y a de plus militaire (et américain...) avant de lui retirer aussi ses mitaines tactiques qui semblent bien pratiques.

Dégoutée par ce que je suis en train de faire pour m'assurer une meilleure survie, j'ai les larmes aux yeux et des hauts le coeur pas franchement agréable jusqu'à ce que la pauvre victime de mon pillage ne vacille lorsque je retire son deuxième gant, le poids de sa tête l'emportant et tombant à côté de moi au sol dans un bruit mou. Devant le cadavre allongé de la militaire, je ne tiens plus et me tourne rapidement pour vomir dans le camion tout ce que j'ai pu avalé ces derniers jours avant de fermer la portière.
La nouvelle position de la soldate est cependant plus révélatrice de son arme. Je n'ai pas trouvé de flingue et n'en cherchais pas mais elle possède un couteau type militaire qui peut être réellement pratique. Je le retire de son fourreau et l'observe un instant avant de prendre deux minutes pour couper la ceinture de la jeune femme décédée pour retirer également le fourreau avant de défaire ma ceinture pour m'en équiper moi-même.

Tentant d'oublier ce que je viens de faire, je retourne vers Jessica et les autres qui continuent leur recherche depuis qu'ils se sont assurés que mes cris n'étaient pas signes d'une mort rapide. Je boite légèrement, mon jean tirant sur la peau coupée de ma cheville et je regrette finalement de porter des chaussures de course et non des grosses rango' mais bon... Un peu inquiète par la trace de sang cependant, je m'assieds pas loin de ma soeur pour relever le bas de mon pantalon et vérifier mais rien ne semble infecté et le claqueur ne m'a pas mordu, ça j'en suis sûre. Faudra juste que je désinfecte au plus vite et si possible bande ma cheville parce que je saigne quand même...

nouveau dé:
 

récompense choisie:
 
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
75/100  (75/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Lun 23 Juil - 19:13
Jessica Adams
Ok elle m’explique pourquoi de la route prise. L’idée est bonne mais j’aurais fait de plus petit détour quitte à ce que ce soit plus sinueux. Mais l’essentiel est d’arriver à bon port. Je m’enfonce dans mon siège posant mes pieds sur la partie tableau de bord de mon cote. Etant plus ou moins habituée à sa conduite je ne me pose pas plus de question. Je relie juste le mot de Theo. Comment un garçon qui avait décidé de me laisser sur le carreau a notre première sortie peu décidé que je lui suis importante maintenant. Masi ce baiser … Je rougis doucement sur mon siège. Avant de soupirer et de regarder par la fenêtre laissant tomber le mot de mon flirt du moment.

C’est étrange mais quand on arrive, il règne sur place un silence (ok ce n’est pas logique comme phrase pour une sourde mais bon c’est pourtant la sensation) de mort. L’agglomération cadavérique est horrible et comme à mon habitude je blêmis avant de sentir mon petit déjeuner se décider à remonter le chemin préalablement descendu avant notre départ. La conduite de Leia a rein fait mais ici … et comme de raison. Ben je remets mon petit déjeuner. Qui a demander une l’inutile ? Me voilà.
Je me laisse quelque minute puis me rince la bouche et le visage. Avant de boire une lampée de the vert de mon thermos pour me changer le gout. Passé ce délicat moment agréable, l’inutile, que je suis, observe la scène. C’est un véritable carnage. J’avance lentement sur la scène. Les corps sont dans un état tel que on se croirait dans une série d’horreur de niveau B. L’odeur est forte l’odeur de tripes fraiches misent à nues comme quand papa vidait ses chasses. Mais là on peut y ajouter l’odeur de cadavre en court de putréfaction, de déjection et d’urine de ceux qui n’ont pas pu retenir leur peur. Personnellement j’aurais fait une crise cardiaque, je ne vais pas leur en vouloir.

Je déambule dans les décombre de cet ignoble charnier. C’est ignoble qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Il y a des militaires un peu partout. J’arrive à un camion et fait demi-tour. Revenant vers mes compagnons qui tous semblent intrigué par ce qui s’est passé, ou ramasse ce qu’ils peuvent. Je vois se relever un monstre qui s’approche de moi. Je crie de peur. Si t’en est qu’une personne sourde de naissance puisse crier quelque chose de valide sous l’effet de la peur. Je me sens conne car je ne sais pas ce que je vais faire. Je suis incapable de réagir. Quand soudain par reflexe j’attrape la poignée de la portière du véhicule à côté de moi et ouvre la porte alors que le monstre s’était mis à courir vers moi. Je ferme les yeux tenant la portière dans mes mains. Je sens soudain l’impact du monstre frappant la dite porte et s’écroulant par terre arrêter dans son élan. J’ouvre les yeux, et soupir de soulagement. Mais il m’attrape les pieds. Tout en criant de peur je referme avec violence la portière qui rebondit sur le crane à plusieurs reprise. Le réflexe de survie la portière frappe et refrappe ce crane de militaire fraichement devenu un monstre mort empreint d’une seconde vie. Finalement la portière vibre d’une tout autre résonance sous ma main. Et la poigne sur mes chevilles se relâche. Je tombe à la renverse et constate le cadavre éteint définitivement cette fois le crane écraser par les violents coups de portière que j’ai donné. Je rampe en arrière pour m’extirper de la scène les larmes aux yeux. Je ne peux pas je ne peux pas. J’en peux plus faut que ça s’arrête vraiment. Là c’est ignoble … JE NE TIENDRAIS PLUS.
Je me laisse tombée à plat sur le bitume et reprends ma respiration une respiration rapide et saccadée comme si j’avais piqué un sprint pour rattraper ma frangine. Finalemnt je me relève lentement. J’ai les mains qui tremblent. En tout cas, le morts qui vient de m’attaquer a le crane bien défoncer entre la portière et le cadre de la porte du véhicule. Je vais me prendre deux minute en lisère de foret pour reprendre mes esprits.

Spoiler:
 
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Mar 24 Juil - 11:22
Jamie Matheson
Fun fact : saviez-vous que les dissections avaient lieu dès la deuxième année de médecine ? Non ? Et bien maintenant, vous le savez, et vous savez aussi pourquoi la vision de tous ces cadavres dégueulasses ne perturbait pas tant que ça Jamie. Bon, c’était moins propre et ça sentait plus mauvais que pendant ses cours, mais elle était tout de même moins affectée que Leïa et Jessica, qui, les pauvres, n’en menaient pas large. La jeune femme eut un petit sourire désolé en leurs directions quand elle entendit les bruits, et haussa les épaules. Vu la fraîcheur des cadavres, il valait mieux qu’ils se bougent les fesses pour voir s’il y avait des survivants, récupérer deux trois machins et déguerpir en vitesse. En plus, les entrailles de Jamie lui hurlaient de dégager fissa, qu’il y avait quelque chose de pas net dans le coin… Et elle n’avait guère envie de découvrir ce que c’était.
Suivant l’exemple de Leïa, Jamie commença à fureter près des véhicules, notamment à l’arrière d’un camion bâché. Elle siffla entre ses dents dès qu’elle posa les pieds à l’arrière : elle était tombée dans la caverne d’Ali Baba, au moins ! Et en plus, il y avait juste un mec au bras arraché à l’intérieur, qui commençait doucement à tressauter. Ravalant son dégout, la jeune femme lui planta un coup de couteau net dans le crane. Le son de craquement et la sensation de lame qui s’enfonçait firent faire un haut le coeur à Jamie, mais elle se focalisa sur son objectif. S’accroupissant, elle ôta son sac de ses épaules, et tira de sous un banc le sac qu’elle présumait être à ce dernier. Ecartant le barda dont elle n’avait pas besoin, elle en tira quelques rations de nourriture, du café (!!!), une bouteille d’alcool et des cigarettes. Elle ne fumait pas personnellement, mais c’était le genre de choses qui pouvaient toujours être utiles pour échanger… Ou pour offrir. Un sourire un peu niais prit place sur le visage concentré de Jamie alors qu’elle repensait à sa rencontre avec John Murphy. Sacré bonhomme que voilà…
Remettant son sac sur son dos, elle se retourna pour mieux observer la camionnette. Y décrocha une trousse de premiers soins qui avait été fixé au mur – et qu’elle attacha à l’extérieur de son sac, dans les lanières élastiques à l’avant – et banda ses muscles pour attraper deux jerricans. C’était le moins qu’elle pouvait faire pour remercier du ride jusqu’ici.

Elle sauta du camion et se rendit jusqu’à la jeep de Leïa, où elle déposa les deux bidons. Rien que pour ça, ça valait le coup. Elle observa ses camarades, fureter dans tous les sens, et demanda :


    - Vous trouvez quelque chose?

Et, à vrai dire, elle pensait tant aux objets récupérés qu’aux indices sur ce qui s’était passé ici. Parce que la crainte de la blonde, c’était qu’il se soit passé quelque chose qui risque d’arriver encore autre part. Ou de revenir. Ils ne pouvaient pas partir, là, maintenant?

loot:
 
Dé intel+2:
 
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Mer 25 Juil - 16:32
takeshi kuribayashi
En fait exactement comme les deux autres filles qu’il connaissait, Takeshi resta sans mot face à la scène de carnage que ses yeux lui donnaient à voir. L’air un peu hagard et totalement perdu pendant les premières secondes, le jeune adolescent déambula parmi les allées de chairs déchiquetées et de vies détruites. C’était donc à cela que ça ressemblait la guerre ? Une guerre plus inhumaine et abominable que n’importe laquelle que cette terre avait put connaître…
Cette scène, c’était la folie et la sauvagerie à l’état pur, la violence la plus gratuite et dénuée de sens qu’il était possible de voir. Takeshi se laissa aller à ces pensées avant qu’un râle ne le ramène à la réalité. Animé par l’espoir de pouvoir trouver un survivant, Takeshi se précipita en direction de l’endroit d’où provenait le cri. Ce qu’il trouva fut un homme qui se traînait par terre, les jambes visiblement brisées et incapable de se relever. Généreux mais pas con pour autant, Takeshi sortit son cran d’arrêt avant de se rapprocher de l’homme tout en s’enquêrant de son état.

- Monsieur ? Est-ce que vous êtes toujours vivant ?
Cette question pouvait paraître débile, mais remise dans le contexte de ce qu’était devenu leur monde, bien sûr qu’elle était sensée ! Lorsqu’il répondit par un hurlement guttural en se retournant (dévoila un visage ravagé), Takeshi eu sa réponse. Silencieusement, le garçon se rapprocha et, d’un geste énergique, perfora sa boîte crânienne avec son couteau. L’homme retomba par terre, inerte.
Pendant un bref instant, Takeshi se demanda ce qu’il devait faire… Devaient-ils enterrer ces gens ? Repartir comme ils étaient venus ? Tous les achever les uns après les autres ? Les questions se bousculèrent dans sa tête et même ses brutaux regains de conscience quand il entendait ses amies hurler et essayait de venir à leur aide (toujours trop tard d’ailleurs, les deux fois…) ne l’empêchèrent pas de continuer à se poser cette question.
Finalement, sa réponse était simple : ils étaient là pour venir en aide aux éventuels survivants, mais aussi pour profiter. Le monde étant devenu une jungle, récupérer ce qui pouvait l’être n’était certainement pas moralement répréhensible. Sans grande conviction donc, Takeshi sauta à l’arrière d’un camion et y récupéra un imposant gilet pare-balle qui traînait au milieu de beaucoup d’autres. Immédiatement, il glissa sa tête dedans et serra les sangles, constatant avec satisfaction qu’il lui serait très utile.
Il allait aussi s’emparer d’un des fusils qui traînaient sur un râtelier quand Jamie les appela. Se rappelant qu’après tout il ne savait pas utiliser ce genre d’arme, il préféra finalement ne pas y toucher et se contenta d'une tonfa de police militaire qui traînait non loin de là de même qu'un holster de ceinture dans lequel il put glisser son petit Ruger LCR, au cas où il aie besoi de l'utiliser. Il alla ensuite rejoindre l’étudiante en médecine, enjoignant son propre silence à celui qui régnait, jusqu’à ce qu’il ne le brise pour lui répondre bien sûr.

- Oui, J’ai ce gilet, et je crois qu’il y a des fusils ou d’autres choses dans un des camions. Par contre, nous devrions nous dépêcher, je pense que ceux qui ont été mordus ne vont pas tarder à se relever…

dé:
 

loot:
 

loot dé:
 
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Jeu 26 Juil - 4:43
Kali Dourga
Alors que vous étiez venu ici pour aider d'éventuel survivant vous voila sur le terrain d'un véritable charnier. Le peux de personnel militaire encore capable de se relevé est en train de le faire. Leur étincelle de vie est éteinte mais celle de la légion morbide par contre c'est allumée et les mort se relève peu à peux. Le convois ne comptait pas énormément de militaire tout au plus une 30aine. Mais certains sont dans un tel état que même leur esprit sont définitivement partis.

Alors que vous en êtes a faire votre marché et a récupérée ce que vous pouvez tout en vous interrogeant sur la raison et le pourquoi d'un tel carnage, nos chers militaires se relève lentement. Le temps pour vous de réalisé que une petite poignée des ancien protecteur du convois se debout et commence a avancer vers vous.

A l'orée du bois ou Jessica c'est réfugiée. Les corbeaux commencent à afflue remplissant peu a peu les branches. Leur croassement commence a se faire entendre. Un sinistre présage annonciateur d'un repas morbide pour les charognard de la zone. Si les corbeaux sont déjà là il ne faudra pas longtemps pour que les chiens errant et autre ne viennent a leur tour profiter du banquet.

En tout cas une chose est sur au vu de l'armement du convois et de celui des militaire en place il y a quelque chose de pas normal pour qu'un tel carnage ait eut lieu.




[Note MJ : A ceux qui n'aurait pas encore choisis leur futur bien, Vous référez au premier poste, l’ouverture par Passeur pour les éléments de matériel.

Vos adversaires sont au nombres de 6 morts vivants actuellement

Allez y un poste chacun. Avant ma prochaine intervention 300 mots minimum]

avatar
Messages : 206
Date d'inscription : 17/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Sam 28 Juil - 14:34
Leïa Anderson
Plutôt rassurée de mes trouvailles, je retrouve Jessica qui reprend ses esprits et tapote la rose dans son cou avant de déposer un baiser sur sa tempe en signe de soutien moral avec un léger sourire avant d'aller voir Jamie qui traîne des jerricans vers la Jeep. Je me mets donc à courir dans sa direction en lui souriant et la hélant, la main gauche tendue au ciel pour qu'elle m'attende.

- Attends Jamie! Je vais t'aider.

J'arrive rapidement à côté d'elle et attrape un bout du jerrican pour l'aider à le hisser sur le toit. C'est franchement difficile vu la hauteur de ma voiture mais au moins, ça ne prendra pas de la place inutilement. Je l'aide à hisser le second avant de sortir de mon sac une corde avant de la balancer sur le toit et de poser mon sac contre la roue.

- Tu me fais la courte-échelle?

Je grimpe grâce à son aide sur le toit de la Jeep et lui lance un « Merci! » reconnaissant avant de commencer à fixer les fameux jerricans après les deux barres de maintien de la Jeep tout en discutant avec la jeune femme rencontrée quelques jours plus tôt sur le toit du marché.

- Alors? Ça va le moral? T'as l'air de tenir le coup devant... tout ça.

Je fais un signe général en direction du carnage qui s'étend sous nos yeux et sur lequel j'ai une vue de première choix depuis mon perchoir ce qui me donne encore envie de vomir. Heureusement que j'ai les tripes plutôt bien accrochées. Je redescends après avoir vérifié mes nœuds et mon atterrissage sur le plancher des vaches se fait relativement dans la douleur, ma cheville m'élançant et m'arrachant un juron ainsi qu'une expression bien crispée sur le visage.

- Ça me gène un peu mais... tu pourrais jeter un oeil s'il-te-plaît? Je me suis faite attrapée par un claqueur il y a cinq minutes et y a pas de morsure mais j'ai peur d'avoir causé une entorse ou pire en tombant. Il avait une sacrée poigne...

Je ne m'attendais pas à souffrir de cette blessure et si elle peut soigner le tout et vérifier que je n'ai rien de casser, c'est clair que je serai rassurée parce que la douleur est rarement un bon présage. Je m'assieds donc sur le rebord à l'arrière de mon 4x4 et remonte la jambe de mon jean pour lui montrer les traces de griffure et constater que ma cheville a viré au bleu sans enfler cependant.

cheville pour Jamie:
 

info RP:
 
avatar
Messages : 170
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
75/100  (75/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Sam 28 Juil - 20:47
Jessica Adams
A l’orée du bois, je reprends peu à peu mon souffle. Je suis en nage je viens d’exploser la tête de quelqu’un avec une portière. Je ne me rends pas compte. Quand je reprends mes esprits, je quitte la foret pour revenir dans ce décor de résident évil au réel. Un haut le cœur me reprend mais je parviens à le réprimer. Mes idées noires commencent à me revenir en voyant ses pauvres types et femmes en uniforme mort alors qu’ils sont censés nous protéger. Comment, si eux ne peuvent pas se protéger eux même, peuvent ils nous protéger ? C’est inutile alors le monde est finit a quoi bon nous faire chier à nous démener si on est condamnée à mourir comme ça. Un rapide coup d’oeil me fait voir Leia occupée avec Jamie à porter des jerricans ou je ne sais pas quoi a la jeep.

Je me reporte sur les morts commençant à regarder ce qui pourrait m’intéresser. Mais j’ai du mal. Je m’approche de l’un deux un homme probablement 40-45ans mordu a plusieurs repris au visage mais visiblement quelqu’un est déjà passe car une perforation dans le crane montre qu’il ne se relèvera pas. Il a un superbe couteau sur lui et des gants mais ils sont trop grands pour moi. Tant pis. Je vais lentement pour prendre le couteau et l’étui. Je suis dégoutée par ce que je fais. Lorsque je l’ai, je me jette en arrière pour ne pas rester au-dessus de ce pauvre homme. Je me relève et regarde ce qui pourrait être intéressant. Je me sens sale de piller ainsi ces pauvres malheureux. Alors je vais fouiller un camion. La par contre ce doit être la chance de la modèle photo. Il y a des uniformes de rechange. J’embarque une veste, un pantalon sa m’en fera un de rechange et a poche en plus donc plus pratique, une paire de botte militaire à ma taille. Ca sa peut toujours servir. Il y a meme des gants de combat. Super j’essaye j’en trouve une paire a ma taille. Cool. Là je suis contente, je n’ai pas pillé des cadavres. Je me suis juste servie dans ce qui m’était offert. Au moment où je vais sortir du camion un mordeur passe à cote. Je m’arrête net. Pétrifiée par la peur. Il faut que j’agisse ou il va attraper Leia ou Jamie qui ne font pas attention. Je suis incapable de crié Je suis sourde muette donc je dois agir. Pourquoi moi ? Pourquoi je vais devoir faire ça ? Je regarde ce qu’il y a dans le camion. A part des caisses il n’y a pas grand-chose. Je prends alors le couteau que j’ai récupéré et me jette dans son dos le couteau à la main pour le planter dans son crâne. Je tombe dessus et lui sous l’impact. Mais ma chute est nulle et je glisse sur le cote. Le mordeur attrape ma main dans sa bouche et mord je sens la douleur m’envahir. Je hurle de douleur. Si on peut appeler ça un hurlement. De ma main libre, je lui colle deux trois coups de poing bien fort bien placé pour le faire lâcher. Il finit par me lâcher et mais reviens a la charge se saisissant de mon pied. Heureusement pour moi il mords dans la semelle de ma chaussure. J’attrape le couteau planté dans son épaule et je tente de le retirer mais il doit être coincer dans l'os et la lame finit par casser a force de chercher a le récupérer. Je finit par attraper le reste du couteau la lame est cassée mais sa fait un poinçon relativement efficace. Je frappe sa tête à de multiple reprise. Quand il finit par me relâcher car définitivement éteins. Je recule devant l’horreur de ce que je viens de faire. Je constate que mes compagnons ont dut faire pareil avec 5 autres morbides. Je suis vraiment inutile et bonne a rien. En plus maintenant j’ai mal a la main. J’ai peur de retirer mon gant et de constater que je suis infectée. En fait au moins sa règlerais la question. Alors je m’isole de leur vue et le retire rapidement je constate la marque sur ma mains devenu légèrement violacée. Mais aucune plaie. Solide ce truc je remets les gants pour en rien montrer. Mais je devrais peut être prendre une autre protection. J’avise un militaire et lui prend le gilet qu’il a sur lui. Puis en revenant vers les autre je ne peux m’empecher de regarder ce carnage. Me massant la main doucement.

récompense:
 
Spoiler:
 
avatar
Messages : 391
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
60/100  (60/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Mar 31 Juil - 11:55
Jamie Matheson
Jamie accueillit l'aide de Leïa avec un franc sourire, tout en observant l'arrivée de Takeshi du coin de l'œil. Ce dernier avait fait quelques trouvailles sympathiques, notamment un gilet pare-balles ; bon, les zombies étaient pas réputés pour être des as de la gâchette, mais il y avait toujours des cinglés qui se baladaient partout... La preuve effectivement avec tous ces fusils qui trainaient partout. Elle acquiesça aux mots du jeune homme : se dépêcher était plutôt une idée raisonnable... Mais il fallait attendre le retour de Jessica de toute façon.
Les filles terminèrent de gérer les jerrycans, et Jamie répondit à l'interrogation de Leïa :


    - On fait aller... J'ai déjà vu des salles de TP remplies de cadavres, mais ça c'est un autre niveau...

Un sourire triste vint à éclore sur le visage de Jamie. Elle qui pensait que les scènes les plus tristes qu'elle verrait seraient celles ou des patients n'arriveraient pas à survivre malgré ses soins... Et là, juste sous ses yeux, des charniers, de la violence et des morts à n'en plus finir.
Elle secoua la tête, essayant de ne pas s'abandonner à la mélancolie maintenant, consciente que Leïa avait plus besoin d'elle maintenant que ses délires passéistes et dépressifs.


    - Eh, pas de souci, je suis là pour ça... N'hésite jamais à me demander quoi que ce soit, surtout pour des premiers soins, je ferais toujours du mieux que je peux.

Ça n'était pas comme s'il avait un vrai médecin dans le coin, de toute façon. Jamie se baissa, laissant Leïa s'asseoir sur l'arrière du 4X4. Observant rapidement les dégâts, elle manipula doucement la cheville, essayant de ne pas faire plus mal que nécessaire à son amie, et releva les yeux vers elle.

    - Rien de grave, mais un peu de repos serait nécessaire, une fois qu'on sera rentrés. C'est probablement une simple foulure, tu pourras faire des compresses d'alcool, ou si tu trouves de l'arnica en tube, c'est par-

Bruit de chute. Lutte. Roulés boulés. Surprise, Jamie se retourne. Observe la scène, Jessica se bat avec un zombie. Semble avoir le dessus, malgré la poigne de ce dernier.

    - Merde !

Comme montée sur un ressort, la jeune femme se relève, observe les quelques cadavres qui lui font face. Son maigre couteau à la main, mais consciente qu'elle ne peut pas se permettre de laisser autant de créatures à ses camarades, elle se jette sur une des cadavres, qui s'était lui aussi mis à courir. Putain de saloperies fraîches. Elle grogne, essaie de tacler la créature, mais échoue et les deux corps s'entrechoquent. Glissade malheureuse, Jamie finit affalée sur un zombie dont les mâchoires claquent à quelques centimètres de ses oreilles. Les coudes et les genoux de la jeune femme la brûlent, le goudron a dû l'irriter pendant sa chute. Ahanant, Jamie finit par réussir à planter son couteau dans la tempe du zombie. Heureusement que le crâne humain est un peu fragile. S'il avait fallu briser leur plexus solaire, ça aurait été une autre affaire quand même.
Dégoutée, Jamie roula sur le côté, avalant des gorgées d'air immenses. Sonnée, mais consciente que rien n'était fini, elle tenta d'observer la scène, voir comment les autres se débrouillaient. Mieux qu'elle apparemment, Leïa elle-même ayant décidé de prendre à la lettre le concept de « se reposer une fois rentrée ». Elle eut un rictus et s'assit. Au moment de se relever, un détail quelque peu surprenant attira son attention chez un des zombies affalés là. Il s'agissait sans doute d'un vieux, vu son état et ses fringues, un ancien-civil-nouveau-mort qui avait attaqué le convoi. Au niveau de sa nuque, il y avait un trou béant, un peu plus petit qu'une balle de tennis, mais qui ne ressemblait absolument pas à un impact de balle. Qu'est-ce que c'était ? Elle fronça les sourcils, se releva, et se dirigea en massant ses coudes vers un autre mort, un de l'armée cette fois ci. Rien. Puis un autre civil : lui aussi avait cette étrange blessure. Même donne pour tous les anciens qu'elle vérifia.
Elle retourna auprès du groupe, qui avait fini par se débarrasser plus ou moins efficacement de la vermine, et les interpella à ce sujet :


    - Eh, les zombies pas frais ont une « blessure » étrange, regardez ça...

Et de leur montrer en retournant un cadavre du bout du pied, non sans un haut le cœur de dégout.
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3) Mer 1 Aoû - 17:43
takeshi kuribayashi
Maintenant équipé (du moins le haut du corps équipé) comme un militaire de l’armée Américaine, Takeshi souffle et posa ses mains sur les hanches tandis qu’il venait de rejoindre Jamie. Tout en détaillant son environnement, il fit quelques brefs mouvements dans sa nouvelle armure afin de tester sa souplesse et fut surpris de se rendre compte que bien que plus lourde, c’était au moins aussi si souple si ce n’était plus encore qu’une armure de kendo ! Une chance !
Totalement focalisé sur sa conversation et pas le moins du monde sur ses alentours, Takeshi ne vit pas arriver quelques-uns des claqueurs qui se rapprochaient de lui, mais Jamie si ! Si bien que quand le garçon finit enfin par comprendre que quelque chose clochait (notamment en entendant Leïa gémir, ce qui figea son cœur dans sa poitrine quelques instants), deux claqueurs n’étaient plus qu’à deux/trois mètres de lui. Il prit cette surprise plutôt bien…


- CARALHO !


S’écria-t-il en brandissant la matraque qu’il venait de retrouver. Avec cette dernière il put tout juste arrêter la mâchoire du premier claqueur avant de le repousser. D’un geste sec, il asséna un violent coup dans la mandibule de ce dernier qu’il entendit se briser en petits morceaux. Il était à terre mais pas fini, il allait falloir terminer le travail, mais la priorité était maintenant le second zombie dont le visage était dangereusement près de celui de l’asiatique.
Alors que le zombie tendait le bras pour l’attraper, il réalisé une habile prise afin de le lui immobiliser. Mais là où n’importe quel humain aurait hurlé de douleur, lui se contenta de tirer si fort sur la matraque que Takeshi sentit ses tendons lâcher (ceux du zombie hein, pas les siens). A la fois révulsé et de plus en plus effrayé, il asséna un puissant coup de pied dans le torse du Z pour le faire reculer et termina en oubliant tout ce qu’il avait appris et essayer de transmettre à Leïa quelques jours plus tôt : Dans une rage péniblement contenue, il se précipita sur le zombie qu’il mit à terre et frappa avec sa tonfa jusqu’à ce que sa boîte crânienne ne soit plus qu’une bouillabaisse de fragments d’os et de cervelle.
Et tandis qu’il défonçait le second zombie, Takeshi sentit quelque chose sur son bras, quelque chose qui lui glaça le sang : des dents. Pendant qu’il s’était acharné sur le second zombie, le premier s’était relevé et essayait maintenant de lui boulotter le bras… Essayait parce qu’avec sa mâchoire maintenant en miette, ses efforts étaient véritablement risibles et n'arrivèrent même pas à déchirer quelques fibres du T-shirt du jeune asiat. Avec un sourire en coin, Takeshi lui envoya un coup de pied à la tempe et l’acheva comme son collègue, avec toute la violence dont il était capable.
Une fois son office terminé, quand l’adrénaline retomba, le jeune Japonais dressa un bilan de ce qui venait de se passer : Il venait d’exploser le crâne de deux autrefois êtres humains et se retrouvait tacheté de leur sang poisseux, comme le dernier des psychopathes qui venait de passer à l’acte. Pendant qu’il contemplait ses mains ensanglantées d’un air horrifié, comme dans un mauvais film dramatique où le héros trop gentil se retrouve révulsé par ses actions pourtant indispensables, les filles autours d’elle commençaient à s’agiter autours de quelques cadavres… Mais lui trouva bien vite autre chose sur laquelle focaliser son attention.

Alors que l’instinct de combat/fuite refaisait surface (plutôt le premier cas d’ailleurs), Takeshi reprit sa tonfa et se leva, prêt à bousiller un autre militaire venant vers eux… Mais en fait, sa démarche était bien trop normale, pas assez saccadée pour être un zombie. Gardant tout de même sa matraque levé, Takeshi s’en rapprocha en essayant de lui parler.

- Hé vous ?! Vous m’entendez ? Est-ce que vous pouvez me parler ?
Pour plus de sécurité, il sortit aussi son Ruger dans sa main droite et se rapprocha de l’homme, restant à bonne distance pour faire le tour et voir son visage… Ce serait bien la meilleure manière de s’assurer qu’il s’agissait encore d’une personne (et au passage il fit aussi attention à ses alentours ! histoire de ne pas se faire surprendre comme la dernière fois...).
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 29/05/2018
Crédit Avatar : Moi

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3)
Contenu sponsorisé
[TERMINE][Event 2] Z's catch seamen - 26 octobre (Groupe 3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» soirée catch le 13 septembre à Is Sur Tille :compte rendu !!
» WWE : catch à l'americaine...
» Le Catch expliqué au nul
» Catch : Fin de carrière pour Edge!!!!
» CATCH: l'AWR au Zénith de Dijon le 22 mars 2009 !!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Les villes alentours :: Les routes-
Sauter vers: