Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: [TERMINE]16 Octobre 2017 - Une sortie perilleuse Teofil & Jamie Mar 21 Aoû - 11:03
Jamie Matheson
Jamie faillit avoir un mouvement de panique en sentant la main sur sa nuque. Cependant, la douceur de la poigne, conjuguée à la sensation de pouvoir s’en libérer dès qu’elle le désirait, la calmèrent très rapidement, et elle en arriva même à rosir en sentant la proximité de Téofil. Il suffisait de se pencher et… Sa petite voix intérieure grogna. Sérieusement ? Ce genre de pensées subconscientes complètement débiles avaient le don de lui pourrir la vie. Heureusement, les mots du jeune homme lui permirent de reprendre pied avec la réalité, et surtout lui donnèrent un boost au moral. Avec ce genre de discours, elle aurait pu se motiver à… A… Sortir d’un lit bien chaud alors qu’il fait nuit et que les températures sont négatives dehors. Eh, c’était déjà pas ! Elle a pas l’envergure pour décrocher la lune la petite.
Leur route commença sans trop d’accrocs, les zombies étaient pour la plupart très lents et n’étaient pas un problème outre mesure… Jusqu’à ce qu’ils « appellent » les copains à la rescousse. Les runners. Ces charmantes petites bêtes qui courraient presque aussi vite que leur humain au départ… Téofil et elle s’engouffrèrent ensemble dans une ruelle et mirent tout en œuvre pour monter à une échelle de secours. C’était une bien bonne idée qu’avait eu là son ami, et elle l’en remercia silencieusement. Pendant qu’elle sautillait et tirait pour faire descendre le mécanisme – évidemment un peu grippé – Téofil maintenait les zombies à distance. Un bruit métallique raisonna dans la ruelle, et Jamie hurla :


    - TEO !!!

Elle commença à grimper, se retournant toutes les deux secondes pour vérifier que son ami suivait. Soulagé quand il atteint la première plateforme et remonta l’échelle.
L’appartement dans lequel ils avaient atterri était sécuritaire, mais fermé à clef. Bon, peut-être y avait-il un double des clefs cachés quelque part ?


    - Repose toi, je vais fouiller voir si je trouve les clefs…

Lui faisant les gros yeux pour qu’il reste sur le canapé, Jamie commença à soulever tout l’appartement pour trouver un trousseau. Derrière les plantes, sous le matelas, dans des boîtes à la cuisine. Pas moyen de trouver. Elle lâcha un juron et alla s’affaler dans le canapé à son tour.

    - Bon, j’ai rien trouvé. Par contre, je te propose qu’on se repose, vraiment maintenant, on dort un peu, et ensuite on avise. Ca se sera peut-être calmé en bas, ou alors on essaiera l’appartement du dessous. Mais je pense qu’on est en sécurité ici, donc reposes-toi, tu l’as bien mérité.

Jamie alla s’installer dans un fauteuil, qu’elle cala près de la vitre brisée, mais posa la tête en arrière et ferma les yeux. Elle se réveillerait bien si quoi que ce soit arrivait...

*
**
***

Elle finit par se réveiller quelques heures plus tard, le dos légèrement ankylosé, mais beaucoup plus fraîche et dispose qu’avant. Ne voulant pas réveiller Téofil pour rien, elle prit l’initiative de descendre jusqu’à l’étage précédent. Un peu excédée de se faire avoir à chaque fois, elle se contenta de frapper aux fenêtres et de guetter du bruit à l’intérieur. Rien. Tout était calme, l’appartement semblait vide lui aussi. Avec un sourire soulagé, Jamie remonta les marches quatre à quatre, prête à faire son rapport à Téofil.
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE]16 Octobre 2017 - Une sortie perilleuse Teofil & Jamie Ven 24 Aoû - 18:42
Teofil Piotrowski
Teofil obéit en souriant. Laissant Jamie faire son autorité. Et en bon patient qu’il était, il se laissa faire. C’est vrai qu’il avait besoin de dormir et de se reposer. La blonde alla se poser dans un fauteuil en face de lui bloquant du même coup l’accès par la fenêtre qu’il avait fracturé pour entrer. Le capitaine adjoint de l’équipe universitaire de hockey tenta de trouver le sommeil. Il y parvint assez rapidement fatigué qu’il était par la douleur de son épaule et par l’expédition quelque peu intense qu’ils vivaient en ce moment.
Il se réveille un peu plus tard, en sursaut. Il lui avait semblé entendre du bruit. Il se laissa allez à écouter les bruits de l’appartement. Mais rien. En tout cas, il ne décela rien, sinon les bruits rauques des morts qui se pavanaient dans la rue. Jamie s’était endormie dans le fauteuil, arrachant un sourire amusé au polonais. Il se leva et alla poser sur les épaules de sa camarade son pull, avant de reprendre sa place dans le divan et de tenter de se recoucher.  Le sommeil le gagna rapidement et il repartit rejoindre les bras de Morphée.

Lorsqu’il se réveilla à nouveau, il faisait nuit. Jamie n’était plus dans le fauteuil. Il ramassa son pull et le remit avant d’entendre du bruit dans les escaliers métallique de l’extérieur. Il faisait sombre et lorsque l’intrus entra il se jeta dessus la plaquant contre le mur. La confusion fut immense lorsqu’il reconnut Jamie.


Téofil – « Je … Excuse moi j’ai cru que s’était un intrus. Je suis désolé. Je ne t’ai pas fait mal j’espère.

Le catamouts confus libéra la blonde de son emprise. Il s’en voulait de sa méprise. Et de la peur qu’il lui avait faite. Il espérait qu’elle ne lui en tiendrait pas rigueur. En tout cas il était gêné de cette méprise. Il s’excusa au moins cinq ou six fois demandant à sa coéquipière si elle n’avait rien pour en être certain, car il s’en voulait. Une fois qu’il fut suffisamment rassuré il prit l’initiative de tenter de rejoindre le toit et de filer à l’anglaise pour rentrer chez eux. Jamie n’avait pas trouvé les clés de la porte pour sortir dans le couloir. Il avait peu de chance de la trouver aussi. Il s’approcha de la porte et chercha un objet pour démonter les gongs. C’est dans la cuisine qu’il trouva son bonheur : une cuillère. Il commença à dévisser les gongs pour les déstabiliser. Une fois fait il secoua la porte afin que les gongs glissent et qu’il puisse la désolidariser comme il put de son encadrement et enfin s’offrir une porte de sortie. L’ex-hockeyeur essayait de tenter de ne pas être le char d’assaut ou la brute que l’on imaginait qu’il pouvait être. C’est vrai que l’athlète avait plus la carrure du sportif que celle de l’intellectuel. Mais il était tout de même doctorant en biologie avant les évènements. Il tentait tout de même de mettre ses facultés intellectuelles dans une tentative d’évasion. Assez fier de lui il fit une révérence en indiquant la nouvelle sortie à sa comparse avant de s’engouffrer dans le corridor.

Il grimpa les escaliers donnant au toit. Celui-ci baignait d’une lueur blafarde offerte par la lune. Au loin on pouvait remarquer l’édifice de réconfort du Vieux Marché.


Téofil – « Regarde Jamie, le Vieux Marché n’est plus loin. Encore un effort et on va pouvoir souffler.

il lui sourit en lui tendant la main. Puis Téofil l’entraina à sa suite tranquillement sur les toits jusqu’à une limite de ceux-ci. Pour une fois qu’ils pouvaient enfin avancer en toute sécurité. Et en toute impunité. La nuit tous les chats sont gris dit-on. Et les ombres sont trompeuses. Le catamounts se demandait si les sentinelles les remarqueraient ou les prendrait pour des pillards ou des morts en approches. C’est une chose à laquelle le polonais venait de penser et qui l’inquiétait. Il n’avait pas trop envie de se faire tirer à vue. Surtout que si cela tombait sa serait des francs-tireurs de la qualité des trois fuyards qui les avaient abandonné dans l’après-midi. Ils risquaient, lui et Jamie, plus de se prendre une balles perdues mal placée que de mourir d’un shoot précis.

Téofil – « qu’est-ce qu’on fait on tente la descente dans la rue suivit de la traversée de la place pour rejoindre la communauté. En espérant qu’on ne se prenne pas des tirs des sentinelles ? Ou on se cherche un abris pour la fin de la nuit ?
avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE]16 Octobre 2017 - Une sortie perilleuse Teofil & Jamie Mar 28 Aoû - 11:15
Jamie Matheson
Le souffle coupé, Jamie essaya de se débattre un instant. Le manque de lumière ne lui fit pas reconnaître Téofil. tout de suite, et dans son esprit se bousculèrent des idées plus stressantes les unes que les autres. Quelqu’un était entré par l’extérieur. Téofil était blessé, voire mort. Ce que l’autre crétin avait voulu tenter va se concrétiser maintenant. C’était au moment où elle allait tout bonnement abandonner la lutte et se laisser faire comme une poupée de chiffon – elle en avait assez de lutter, de courir, de bander ses muscles jusqu’à se faire des crampes, de toujours être dans l’opposition – qu’elle entendit la voix qui s’excusait, et sentit la pression se relâcher. Elle lâcha un sanglot silencieux de soulagement, qui heureusement ne pouvait que passer inaperçu dans la pénombre. Elle secoua la tête – geste inutile car invisible, et se ressaisit :

    - Non, non, ne t’inquiète pas, c’est normal. J’aurais sans doute réagi de la même façon. J’aurais dû m’annoncer. Mais je ne voulais pas te réveiller.

Son idée sembla tomber à plat, et celle que Téofil lui préféra était sommes toute originale. Jamie était presque déçue de ne pas avoir de quoi filmer et gloussa en voyant le polonais démonter la porte avec une cuiller. C’était à la fois drôle et absurde, et…
Une soudaine réalisation fit éclater de rire Jamie. Elle tituba, recula de quelques pas, se cogna contre le mur et se laissa glisser mollement. Elle pleurait de rire. C’était l’inverse de la discrétion, et pourtant elle tentait de se calmer ! Les mains sur le visage, le tout coincé derrière ses genoux… Téofil devait être bien perdu et se demander ce qu’il se passait en ce moment. Gloussant, elle tenta de sécher ses larmes, et se releva. Les épaules toujours secouées de rire, elle entra dans la cuisine, ouvrit l’un des placards bas, où elle avait fouillé pour trouver les clefs.
Dans la plupart des autres placards, elle avait vu des casseroles, des boites vides, de l’electroménager… Et dans celui-ci, raison de son hilarité, quelques boîtes de conserve fermées. Des raviolis principalement. Elle les prit dans ses bras et les posa sur la table.


    - Oh putain qu’j’suis con. J’étais tellement focalisé sur les clefs que j’ai même pas percuté quand j’ai vu les conserves…

Toujours morte de rire, la jeune femme glissa les conserves dans son sac. De toute façon, elle allait probablement partager, mais il était hors de question que Téofil ne porte plus que de raison. D’ailleurs, ce dernier avait fini son ouvrage, et indiqua la sortie à Jamie. Ils grimpèrent sur toit, et la jeune femme jeta un coup d’œil vers les étoiles. Majestueux. Et ils étaient si près du but !

    - J’ai ma lampe torche si on sent qu’ils sont tendus, et si on se manifeste et qu’on fait des gestes particuliers, il y a peu de risque qu’on nous prenne pour des zombies, je pense ? Si on marche rapidement, sans hésiter, c’est pas du tout la même démarche qu’un mort-vivant, non ? J’ai envie de rentrer, j’en ai marre d’être toujours sur le qui-vive. Si tu te sens assez reposé, je préférerais que l’on aille tout de suite au Vieux Marché.

Maintenant, il y avait le souci de la descente. Ils étaient bien plus haut que lorsqu’elle avait glissé le long de la gouttière : la chute potentielle serait bien plus rude qu’une épaule déboîtée. Avec un peu de chance, ils auraient accès à un escalier de secours plus proche que celui qu’ils avaient utilisé pour monter – ce dernier risquant en plus d’être encore peuplé.
Trouvant son bonheur, la jeune femme sourit :


    - Allez, courage, on y est presque !

Descendant avec la plus de discrétion et de vigilance possible. La vigilance, c’était ça. La discrétion… Beaucoup moins. Se prenant un pied… Dans son propre pied (bravo Jamie), la jeune femme s’étala de tout son long dans l’escalier, faisant un raffut monstre quand les sacs cognèrent la rambarde. Elle grommela – mais pas trop fort, pour ne pas ajouter une couche – mais fort heureusement, aucune âme qui vive (ou zombie sans âme mort-vivant) ne semblait être dans les parages. Avec un soupir de soulagement, Jamie continua de descendre après s’être relevée.
Faisant le moins de bruit possible, elle fit tomber l’échelle et s’engouffra la première. Une fois le pieds dans la rue, elle se dirigea vers la place devant le marché. L’espoir d’être en sécurité lui donnait des ailes, et bien qu’elle fasse attention à Téofil pour savoir s’il la suivait toujours, elle marchait d’un pas vif et déterminé.

jets:
 
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE]16 Octobre 2017 - Une sortie perilleuse Teofil & Jamie Ven 31 Aoû - 20:25
Teofil Piotrowski
Teofil suivait Jamie la laissant prendre l’avance. Il s’était reposé bien plus qu’elle. Alors s’était à lui d’assurer les arrières de la blonde. Une goule arriva entre le polonais et son équipière. Le catamounts se mit à sprinter et arriver à la hauteur de son adversaire lui fit un croc en jambe au moyen de sa crosse pour vernir lui fracassé la tête de plusieurs coups de talon. Il reprit alors sa course vers la communauté.

Dehors sur le devant se trouvait justement Colleen et Angus. Leurs yeux s’écarquillèrent quand ils virent Jamie arrivée.


Angus« Putain t’es encore en vie toi ? »
Colleen« Merde. La salope elle ne pouvait pas crever. Rah le bol de la voir jouer la pute autour de mon mec. »
Angus« En plus tu reviens sans Téo. Laisse-moi te dire que tu rentreras pas »

Le hockeyeur avait entendu la tirade des deux compères, qui les av²aient plus tôt dans la journée laissé lourdement tomber. Téofil n’était pas vraiment du genre bagarreur. Il a une carrure certaine, c’est vrai. Mais il n’était pas un combattant de corps à corps loin de là. Il faut cependant lui reconnaitre une certaine frappe due aux affrontements sur la glace entres joueurs. Lorsqu’il sortit de l’ombre derrière Jamie s’était pour marcher d’un pas décidé sur leurs deux anciens équipiers. Une colère noire venait de jaillir en les entendant proférer de telles paroles. Teofil avait-il un sursaut de paranoïa ? Mais toujours est-il que les propos d’Angus et Colleen venait de résonner comme un aveu d’intention d’abandon. Le polonais avait depuis maintenant le début de l’épidémie refuser de laisser parler la colère ou l’impulsivité. Il était du genre réfléchit en général. Mais force lui était d’avouer que de tel mots dans la bouche de ces deux-là, ajouter à la journée peu agréable et franchement chaotique, avec la douleur de son épaule, avaient eu le don de laisser les émotions prendre le dessus sur la réflexion.

Il dépassa la blonde laissant tomber à ses pieds sa crosse maculée du sang des combats de la journée. Arrivé a proximité d’Angus et Colleen le catamounts laisser parler l’émotion et fracassa son poing sur le visage d’Angus. Celui-ci recula avant de se prendre le visage dans les mains de douleur pendant que Téofil se retournait vers Jamie la laissant être la seule témoin de l’état de la petite grimace de douleur qui foudroya son visage le temps pour lui de prendre une bonne respiration pour canaliser la douleur passagère de sa main.


Colleen« Merde. Mais t’es con Teo ou quoi ? Ça ne va pas ? Qu’est ce qui te prends ? »

L’ex-hockeyeur repris sa crosse et son sac souriant à nouveau à son équipière avant de revenir vers Colleen. Celle-ci affichait soudainement un visage moins sûr d’elle. Il prit Jamie par les épaules et passa devant eux pour entrer dans la communauté il en profita pour faire un doigt d’honneur a la jeune femme qui s’était penchée sur Angus pour voir si ce dernier n’avait rien de cassé. Mais Teofil en doutait. Il ne savait pas frapper. Il avait de la force oui mais il ne savait pas ou frapper ni comment le faire. Son coups de poing avait plus été un réflexe qu’un coup précis et concret.

Il passa alors les portes et leva son bras libre qui tenait sa crosse en guise de victoire pour ceux qui remarquèrent leur retour. Quand les retrouvailles furent terminées et qu’ils eurent rendu les trouvailles communautaires Teofil revint a Jamie.


Teofil : - « Je te remercie pour avoir été mon équipière de la journée. Sans toi je ne sais pas si j’aurais su aller jusque-là. N’hésite pas à venir me voir si tu veux retenter ça. Ou si jamais tu veux de la compagnie…. En toute amitié bien sûr. Juste discuter quoi boire un coup, ou simplement avoir de la compagnie sans forcément que … Enfin voilà quoi. »

Le polonais avait été bien mal à l’aise de proposer à Jamie cette compagnie simple hors contexte sexuel. Il connaissait les activités de sa comparse d’infortune au sein de la communauté. Mais étrangement le catamounts se montrait timide à l’évocation de celle-ci. Voir il ne avait eu les joue rosie l’espace d’un instant. Alors qu’il ne l’avait pas mentionné mais juste sous entendue. Ill prit Jamie dans ses bras puis la laissa aller se reposer. Il fit d’ailleurs de même et rejoignit sa chambre pour terminer la nuit.

HRP a écrit:
Merci Jamie pour ce premier échange et cette première quête ce fut un plaisir.


avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE]16 Octobre 2017 - Une sortie perilleuse Teofil & Jamie Mar 4 Sep - 11:14
Jamie Matheson
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 10/07/2018
Crédit Avatar : drew_joana

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE]16 Octobre 2017 - Une sortie perilleuse Teofil & Jamie
Contenu sponsorisé
[TERMINE]16 Octobre 2017 - Une sortie perilleuse Teofil & Jamie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Kan An Noz samedi 21 Octobre 2017
» Hit parade de Sptembre/octobre 2017
» Suggestions PCM 2016/2017
» Suggestions PCM 2017/PCM 2018/PCM2019 ...
» [PEUGEOT "209"] Octobre 2018 pour remplacer la 208 Ph2...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Banlieue sud :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: