Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: Petit tour au petit matin Mer 12 Sep - 5:46
Florine Davis
13 Novembre :
Petit tour au petit matin
Depuis quelques jours, mon réveil matin avait arrêté de fonctionner et je n'avais aucune pile pour y remédier. Autant j'étais organiser lorsque je travaillais sur une affaire autant mon organisation dans ma vie privée était à la limite du chaos. Ce fut donc la lumière se posant sur mon visage qui me poussa à ouvrir les yeux. Malgré la fatigue qui était de plus en plus visible sur mon visage, je sortie de mon lit sans demander mon reste.

Je sortie de ma chambre pour aller dans la cuisine où l'habitude me poussa à appuyer sur le bouton de la cafetière qui, sans surprise, ne fonctionnait pas non plus. Il allait falloir que je trouve une solution pour le café, car m'en passer devenait de plus en plus complexe. Je me laissais tomber sur l'une des chaises avant de me saisir de ma bouteille d'eau afin d'en boire une gorgée. Ce n'était pas grand chose, mais la soif était la sensation la plus désagréable à mes yeux suivit de prêt par l'estomac tiraillé par le manque de nourriture.

Je restais ainsi quelques minutes avec le regard dans le vague en me demandant où ce trouvait mes collègues et mes amis, mais je craignais le pire puisque je n'avais pas de nouvelles, mais tout restait possible. Lorsque je reviens à la réalité, je quittais mon siège pour aller voir ce qui se passait dans la rue. Tout semblait calme et cela signifiait que je pouvais aller voir ce qui se passait dans les habitations voisine sans pour autant aller trop loin.

Je mais ma veste sur le dos, retira la chainette de la porte avant de tourner la clef dans la serrure. Je voulais être prudente en évitant de voir débarquer des inconnues dans mon appartement pendant que je m'y trouvais. Je ramassais mon sac contenant le marteau que j'avais trouver chez mon voisin. J'allais chercher la bouteille en plastique contenant mon eau pour la glisser dans mon sac avant de le mettre sur mes épaules. Une fois dans le couloir, je refermais la porte à clef avant de quitter les lieux.

J'aurais pu ne pas s'encombrer de mon sac, mais je ne voulais pas prendre le risque de me retrouver sans rien si des bandits de grand chemin décidaient de prendre possession de mon chez moi. Cette idée me donnais envie de revenir en arrière,
mais ne pouvant pas me le permettre, je repris mon avancée. L'air extérieur était frais, mais cela me tenais en éveil et cela était préférable selon moi. Je depassa trois tours d'habitation avant de décider d'entrer dans la quatrième. Je n'avais pas visité les trois passées, mais je voulais commencer par le plus lointain pour revenir jusqu'à celle qui contenait mon appartement.

J'eus quelques difficultés à entrer à cause de mon envie de faire le  moins de bruit possible afin de ne pas attirer l'attention des morts. Le hall était assombri par le manque de lumière et ce fut aussi le cas de la cage d'escalier et pourtant je m'y engagez pour monter au plus haut. Une fois dans le couloir principal de l'immeuble, une sensation désagréable de danger me serra encore plus l'estomac.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 04/09/2018
Crédit Avatar : minibouh

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Petit tour au petit matin Jeu 13 Sep - 11:17
Alicia Dosantos
Matinée de merde. Je me suis réveillée avec un mal de tête incroyable. Pays de merde ou il fait froid. Température sous zéro et c’est connard de militaire ne m’avais même pas filé une veste. Je suis colombienne moi pas esquimaux. Heureusement je me suis casée de ce camp de mierda. Chez Don John au moins j’ai la chance d’avoir Sarah qui me file un pull quand j’ai froid. Mais là… J’ai probablement fais de la fièvre pendant la nuit parce que entre les moments de transpiration et ceux où j’ai greloté.

Faut que je me trouve une veste et des antibiotique, des trucs contre la fièvre ou je ne sais pas mais si je peux éviter de restée comme ça trop longtemps ça m’arrangerai. Je grimpe dans la jeep. Mais j’ai mal au crane, c’est une abomination. Je sors de la communauté et m’arrête auprès du garde qui me rend mes armes. Par la même occasion je lui demande si il peut me rencarder sur un lieu où trouver des vêtements et des antibiotiques et autre. Si je peux en ramener pour la communauté en plus de pour moi ça serait pas mal. D’après lui il vivait dans les quartiers résidentiels de Burlington avant de venir se réfugier chez sa sœur ici. Il y a surement encore une pharmacie ou un cabinet de médecin non piller là-bas. Le centre-ville lui a surement été vidé. Sinon il m’indique l’hôpital. Mais avec tous les gros risques que cela comporte. Je prends la route des résidences. Je préfère, avec mon état c’est mieux.

Je roule comme je peux plissant ma paupière pour que mon le chemin et mon acuité visuelle ne me vrille pas la cabessa. Je finis par arrivé dans une rue et me gare devant une habitation. Je n’ai pas l’intention de finasser, aussi je prends mon mosberg avec moi. Et m’avance vers une des habitations. Les fenêtres sont barricadées par des planches et elle semble avoir et ‘’fortifiée’’. Lorsque je pose la main sur la poignée je me rends compte que la porte est ouverte. Je hausse le sourcil, et pousse la porte. Le hall est sombre. Tant mieux la lumière ne me pétera pas le crâne. Je m’avance et entends un bruit dans l’escalier. Je fais claquer la culasse de mon fusil à pompe pour m’annoncer, et prévenir que je suis armée. Je grimpe lentement les escaliers pour monter à l’étage. L’effort de monter ses marches me bouffe une énergie. C’est incroyable. Je dois probablement être grippée. Maldito de pais de mierda. Je prends une profonde inspiration pour continuer. Dans l’ombre du couloir une masse se distingue. Elle a la forme d’une personne. Morte ou vivante ? Je pointe le pompe dans sa direction et l’invective.


- « Halte. Qui êtes-vous ? »



Jet de dés:
 
avatar
Messages : 362
Date d'inscription : 11/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
80/100  (80/100)
Inventaire:
Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
Petit tour au petit matin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» un petit tour au kenya
» Petit tour en train (Nouvel Orient Express)
» Un petit séjour sur les traces de luffy [Pv: Eichiro]
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)
» Petit Yoyo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Banlieue sud :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: