Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: [16 novembre] Rebelle, rebelle Ft. Téofil Jeu 13 Sep - 17:55
Leïa Anderson
- Ça va pas se passer comme ça!

Je sors furax des douches, encore trempée mais bien habillée et passablement en colère après avoir appris qu'il n'y avait à nouveau plus d'eau chaude. Le froid rafraichit toute l’atmosphère et s'il fallait être debout à 9 heures avant pour en avoir, il faut maintenant aller se doucher avant tout le monde à 6 heures AM pour avoir une chance de survivre à ses ablutions matinales.
Il est 9 heures et des poussières, il s'est mis à neiger dehors, mais de la vraie neige, pas la pluie un peu gelée, là, il y a un mince tapis blanc qui recouvre le bitume dans la rue et ça caille.

- Nom de... de Zeus!

J'essaie de me réchauffer en frictionnant mes bras mais rien n'y fait, je ne m'attendais pas à me faire asperger d'eau glaciale en me levant à cette heure. Au moins, mon esprit s'est fait catapulté de retour dans mon corps au moment où la première goutte d'eau à touché ma peau.
Habituellement, j'irais avoir discussion très sensée avec la petite binoclarde qui gère tout ce qui peut se réparer pour au final repartir avec le cerveau retourné et toujours pas d'eau chaude. Non, là je vais gueuler sur le boss de notre groupe, le leader incontesté et protégé du vieux dingue du marché.

J'approche rapidement des quartiers des premiers arrivants où habite Téofil Portrowsky ou quelque chose comme ça, je ne suis pas forte avec les noms de famille ainsi que plusieurs de ses amis arrivés avec lui dont certains trouvent le toupet de se placer devant moi pour m'empêcher de passer en voyant l'expression de haine sur mon visage. Cependant, je suis pour une des premières fois en train de me promener sans ma batte et ça, ils l'ont probablement remarqué puisque plusieurs me toisent avec l'air de chercher un truc.

- Dégagez de là, je veux voir Téofil.

Ces cons ne bougent pas et ressèrent le cercle autour de moi, bien contents de m'avoir désarmée pour un coup et ne semblent vraiment pas être dans l'optique de me laisser passer pour aller remonter les bretelles de leur leader bien-aimé. En les voyant approcher, je commence à regretter de ne pas être repassée par ma chambre pour m'équiper parce que c'est vrai que je suis un peu freluquette face à certains des gros bras du groupe qui ont l'air d'avoir envie de m'en coller une sévère pour les avoir dérangé à cette heure. Toujours prête à me battre, je serre cependant les poings, prête à riposter à une éventuelle attaque.

Spoiler:
 
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [16 novembre] Rebelle, rebelle Ft. Téofil Ven 14 Sep - 6:00
Teofil Piotrowski
Il avait été réveillé tôt ce matin. Teofil dormait encore quand Annie était venue le réveiller. La femme était venu le prévenir que les ennuis d’ordre météorologique allait commençait et avec eux tous les soucis du au froid. Peu de temps après elle alors qu’il prenait son petit déjeuner ce fut au tour d’un de ses anciens professeurs de venir le voir pour lui indiquer qu’il allait falloir trouver une solution pour chauffer la Communauté. Teofil avait tenté de le rassurer mais il s’avait que l’édifice allait vite se rafraichir si on ne trouvait pas une solution rapidement. Pour se donner une idée du temps qu’il lui restait, Et constater aussi les dire d’Annie car lui et la neige s’était une histoire d’amour. Il se rendit sur le toit. Il était content d’avoir son pull sur lui en sortant à l’extérieur. Bien que le froid ne le dérange pas. A force de passer du temps sur la glace de la patinoire, et ayant connu les hivers de Varsovie. Le catamount avait développé une résistance au froid assez importante. Mais bien que la vision de se fin manteau blanc hivernal lui ravisse les yeux, force était de constater que la gravité de la situation était bien là. Il appréhenda aussi le moment ou Jamie viendrait lui annoncer que les réserves d’antibiotique, de couverture, allaient manquer avec les grippe et autre crasse inhérente à l’hivers.

En rentrant dans l’édifice, il rejoignit d’anciens équipiers de sport. Téofil s’était constituée une petit cour d’ex sportif pour des sorties rapides et efficaces ou il fallait à la fois des gros bras, mais aussi un minimum de réflexion. Des équipes qui fonctionnaient plutôt bien il fallait le reconnaitre. Il venait de terminer de leur demander de partir à la recherche de couvertures, vêtement chaud, mais aussi médicament antibiotique en priorité, et nourriture, lorsque la batteuse principale de l’équipe féminine de baseball arriva tel une furie. Mais ses coéquipiers firent barrage. Ce qui laissa au polonais l’occasion de se remettre de sa surprise. Elle semblait passablement énervée. Mais il faut reconnaitre que depuis fin septembre, la brune avait, contre lui, un mordant assez intense. Khan, l’husky qu’il avait récupéré lors d’une sortie en compagnie de Charlie se plaça devant lui, mais sans adopter de posture agressive. Il avait réagi plus par principe. Ces ‘’gardes du corps’’ lui avait permis de se reprendre parce qu’il devait bien le reconnaitre Leia lui faisait un peu peur à agiter le spectre de sa batte sous son nez. En même temps cela faisait un moment qu’il repoussait l’échéance d’un échange verbale avec elle. Il voulait lui parler de plusieurs chose mais vu ses réactions, il avait toujours repoussé. Cette fois plus le choix.


Téofil : - « Laisser les gars. Sa tombe bien je voulais lui parler depuis un moment. Et puis faut que vous rameniez un max de chose sur la liste. Bonne chance et ne prenez pas de risque inutile. »

L’ex-hockeyeur resserra la laisse autour de sa main comme pour se rassurer. Il attendit ensuite que les autre sois partit avant de s’adresser directement à celle qui lui collait une boule d’angoisse dans le ventre. Il terminait à peine de se remettre de son épaule déboitée. Jamie ayant fait des miracles. Il n’avait pas envie de se lancer dans une dispute. Après avoir relevé les yeux il sourit et s’adressa enfin à Leia après une profonde inspiration. Mais il remarqua ses cheveux trempé et pas sec. Attraper la grippe maintenant serait une des pires bêtises qu’elle pourrait faire. Aussi se débarrassa-t-il de son pull qu’il lui tendit, en même temps qu’il lui rendit sa batte.
Téofil : - « Bonjour Leia. Ça tombe bien cela faisait un moment que je voulais te parler aussi. Mais je n’osais pas. Mais tiens met ceci tu vas attraper froid avec les cheveux mouiller comme ça. Et viens on va s’installer à la cafet’, un café te fera du bien je pense… Parce que moi en tout cas j’en ai besoin. »

Il l’invita à le suivre. Khan adoptant une attitude complètement neutre vis-à-vis de son interlocutrice, malgré la légère tension craintive que son maitre pouvait avoir. Au passage il passa par sa chambre récupéré une serviette qu’il dona aussi a Leia afin qu’elle puisse se sécher les cheveux.
avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [16 novembre] Rebelle, rebelle Ft. Téofil Ven 14 Sep - 17:31
Leïa Anderson
L'espèce de milice improvisée s'évapore sur les paroles de son leader et la foule s'éclaircit un peu pour me laisser voir le polonais à la tête de l'équipe de hockey de l'université. Il me dépasse d'une tête voir deux et pourtant, j'ai vraiment envie de l'étriper sur le champ. Je garde cependant mon calme devant lui, étant désarmée. C'est quand il retire son pull pour me le passer que je cède et recule d'un pas pour l'enfiler histoire de moins mourir de froid. Mes cheveux sont aplatis contre mon visage et je les écarte avec mes indexes, consciente que je ressemble à une pieuvre lorsqu'il me tend une serviette également, je les ébouriffe un coup afin de ressembler à quelque chose avant de m'adresser à lui, repoussant son offre.

- Merci pour le pull mais t'as jamais essayé de sécher ces cheveux, c'est pour ça qu'en général, j'aime bien avoir une douche chaude, tu sais, comme on avait il y a encore deux semaines?

Je cherche déjà du regard le passant malavisé qui me dirait que je boue suffisamment pour ne pas avoir froid en poursuivant mon laïus en agitant les bras et en sautillant de manière énervée. C'est vrai que sécher des cheveux frisés, ça ne se fait pas comme ça et je n'ai pas le temps de me secouer la tête pendant dix minutes devant tout le monde, quitte à attraper la fièvre.

- Avant il fallait se lever à dix heures pour avoir de l'eau chaude, maintenant c'est sept? Six? Bientôt on ne pourra plus prendre de douche à moins d'une heure d'intervalle les uns des autres...

Si je ne l'ai pas remarqué tout de suite, son chien me fait stopper une bonne minute le temps de réaliser que j'ai un véritable husky en vie devant moi et de me maîtriser avant d'arrêter tout ce que je suis en train de faire pour jouer avec. Je préfère éviter les crises de joies quand je suis en train de râler sur le chef du groupe.

- Je supportais tes congénères sur glace à cause de la bouffe et du chauffage mais là on se les gèle. C'est insupportable, Jessica était pas là j'étais toute seule, t'imagines pas comment il faisait froid!

Pour ça aussi je le blâme, même si je ne le reconnaitrai jamais directement, le fait qu'il passe du temps avec elle me tue et je suis à peu près sûre que si elle n'était pas blottie vers moi, elle l'était probablement vers lui, quoi que je ne sais pas trop comment elle peut dormir avec cet espèce de grand viking, il faudra que je lui demande tiens, elle en aura peut-être à me raconter...
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [16 novembre] Rebelle, rebelle Ft. Téofil Sam 15 Sep - 20:37
Teofil Piotrowski
Leia bien que se montrant mordante, s’était tout de même un peu adoucie en acceptant son pull. Mais ses remarques sur la froideur du lieu étaient justifiées. Le bâtiment était grand et pas prévu pour accueillir tout ce monde pour si longtemps. Richard l’avait prévenu qu’a un moment ou l’autre les chaudières lâcheraient. Elles ne l’avaient toujours pas fait. Mais elles ne fournissaient plus autant de chaleur. En même temps l’électricité commençait a posé un souci. Il n’avait rien répondu par rapport à sa remarque à propos de Jessica parce qu’il était plus qu’inquiet.

Arrivé a la cafeteria il servit un bol d’eau a son chien et ramena a une table deux cafés avant de s’assoir. Il invita son adversaire de débat a faire de même et lui tendit la tasse de café chaud. Il espérait juste qu’elle ne lui jette pas au visage. Même si il n‘aurait pas réagi si elle le faisait. Il comprenait un peu son attitude. Il pris une gorgée de café puis une profonde inspiration avant de lui répondre.


Teofil : - « J’entends bien ce que tu me dis avec le froid. Je te rassure tu n’es pas la seule à me l’avoir dit et la fine pellicule de neige dehors même si elle me fait plaisir à voir, m’ennuie. Richard m’avait prévenu quand on est arrivé que els chaudière ne serai pas suffisante pour chauffer tout le bâtiment et l’eau pour autant de personne. Mais tu sais comment on s’entend lui et moi. Surtout depuis qu’il a tué James. N’empêche qu’il a raison. Et j’ai déjà demandé à des copains d’aller chercher des couvertures et des vivres etc, en plus. Mais ça ne sera pas suffisant je le craints. J’ai peur que les chaudières ne nous lâchent un jour ou l’autre. Mais j’ai peur que pour l’hiver on ne doive prendre des mesures drastique. »

Il baissa la tête ennuyé. Admettre qu’il était dépassé, il savait le faire et ça ne lui posait pas de problème. Mais le truc c’est que beaucoup dans la communauté se reposait sur els autre et ne faisait pas grand-chose, sinon profiter de ce que les actif faisait et se reposait sur eux. Par contre s’était els premier à venir lui souffler dessus pour le moindre souci. Et là le catamounts était dépassé. Il en avait un peu marre de faire le chef d’équipe. Il aurait bien aimé que tous agissent à l’instar de ceux qui venait de partir en mission pour l’aider. Il ne pouvait pas reprocher quoique ce soit à Leia par contre elle faisait son bonhomme de chemin dans la communauté ne demandait rien, sinon un peu d’eau chaude pour sa douche. Pour le reste elle était bien plus débrouillarde que d’autre. par contre il ne pouvait pas lui accorder de l’eau chaude quand elle voulait lui-même se lavait a l’eau froide sinon glacée depuis plusieurs jours.

Par contre un autre sujet qui semblait ennuyez la brune était celui de Jessica et à ce titre le polonais releva la tête. Il avait l’air franchement ennuyé. Et en savais pas comment lui en parler. Il avait peur que quelques soit ce qu’il dirait elle ne le croirait pas. Il prefera garder le silence et la laisser aborder le sujet.

avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [16 novembre] Rebelle, rebelle Ft. Téofil
Contenu sponsorisé
[16 novembre] Rebelle, rebelle Ft. Téofil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'histoire d'une rebelle, perturbée par une vie douloureuse. - Essalia Dreawan.
» Alice Lucy Wilson. ~Être rebelle c'est refuser l'idée que le monde est figé.~ {Terminée}
» Une collation rebelle [Pv : Cissneï]
» Rp avec une rebelle
» Aller trop loin, c'est être rebelle. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Centre-ville :: Le vieux marché-
Sauter vers: