Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: [MJitage] Losing my religion - 17 novembre Ven 14 Sep - 16:18
le Passeur
Tu as été libérée hier soir seulement et pourtant, tu n'as pas encore réussi à trouver le sommeil. Ton burn-out, le souvenir de violence de ton agression et la confrontation avec ton père n'ont cessé de tourner dans ta tête pour te torturer durant deux semaines et c'est un fantôme de la femme que tu étais qui ressort des geôles.

Maintenant assise sur la couchette de ta nouvelle chambre attribuée suite à ta rétrogradation que tu partages avec ta nouvelle coéquipière et tutrice comportementale qui fut il y a deux semaines ta subordonnée. Le respect règne cependant depuis 24 heures et vous avez réussi à évoluer en harmonie pour le moment.

Tu as eu 24 heures (à raconter dans ta réponse) pour préparer ton départ du camp. Je te demanderai un jet de charisme (ou compétence liée) pour persuader ton pnj de t'accompagner ainsi qu'un jet de vigilance (timing, rondes des gardes...) et un de tactique (passer en discrétion, jouer d'une connaissance, passer en force...) pour la planification de ton envolée sauvage. Un dé échoué vaudra donc pour un échec de la moitié de ta planification. Je te laisse ce tour pour préparer ton escapade et tu devras t'arrêter au moment où tu vas te mettre en action.

Minimum 400 mots
avatar
Messages : 209
Date d'inscription : 12/11/2017
Crédit Avatar : G.U.E.R.L.A.I.N

Feuille de personnage
Vie:
0/50  (0/50)
Santé mentale:
0/90  (0/90)
Inventaire:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [MJitage] Losing my religion - 17 novembre Ven 14 Sep - 17:00
Savannah Warren
Ca y etait, enfin. Enfin ces abrutis du commandement comme ils aimaient à s’appeler alors que pour elle ce n'était que deux incompétents vivants dans le passé qui ne se rendait pas compte de la situation actuelle et qui s’evertuait à s'accrocher au passé et a un semblant de fausse réalité à l'intérieur du camp. Enfin toujours etait t’il qu’il l’avait enfin libéré de deux semaines de solitudes ou Savannah s'était rongé les sang ou les militaires venant lui servir le repas la regardaient comme une bête de foire désobéissante. Deux semaines à maudire et haïr son père a commencé à voir les choses sous un angle nouveau. Elle repensait à tous les événements et selon elle la bonne tenue à adopter aurait été une réprimande et basta mais pas deux semaines d’emprisonnement c’est elle qui avait été menacé pas d’autres . mais l’autre abruti de capitaine n’avait rien voulu savoir. Tres bien. Il s’en mordrait les doigts ca elle l’avait promi, et elle tiendrait sa promesse. De plus comme si la prison n’avait pas suffit il l’avait rétrogradé et bien soit.

Du coup Savannah cohabitait maintenant avec Ryley, son ex subordonnée, sa collègue, son amie en fait. Depuis sa libération elle n’avait que peu parlé sauf à un moment de la journée. Ou savannah lui avait demandé de la suivre dans un plan qu’elle mettait au point. En effet si le camp ne comprenait rien il allait tomber, et hors de question qu’elle reste quand ca arrivera. Du coup elle avait discuté longuement avec Ryley et avait usé de ses charmes (connaissant le penchant de cette dernière pour les femmes) et d’arguments logiques et raisonné pour la convaincre de la suivre. Ce qu’elle accepta après pas mal de réflexion

Elles avaient donc toutes deux pendant la journée ou plutôt le midi profité de l’absence des gens pour mémoriser le passages de rondes des gardes aux différentes heures et avaient pendant le rest de la journée rassemblée tout leurs effets personnels et vêtements ainsi que deux ou trois bricoles en plus et préparé une voiture. Ou tout ranger. Au coucher du soleil, les deux amies s'étaient dirigés vers le parking en toute innocence et avaient finalisé les préparatifs et s'apprêtait maintenant à prendre le volant. Savannah ne sachant pas conduire c'était Ryley qui le ferait. Il fallait agir vite et sans délai au risque de faire une mauvaise rencontre ou que les gardes de la relève suivante arrive. Ryley monta alors que savannah fermait le coffre puis mit sa mains sur la poignée et s'apprêtait à monter, mais elle jeta une
dernier coup d’oeil au camp et pensa.

Bon debarras
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Summer Glau

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Sergent
Voir le profil de l'utilisateur
[MJitage] Losing my religion - 17 novembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 03. "Losing my religion" # Ash
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» 18 novembre, fête de l’Armée d’Haïti.
» 01. Losing your mind
» 18 novembre 1803, les idéaux de Vertières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Les villes alentours :: Jericho :: Camp de réfugiés-
Sauter vers: