Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Sam 15 Sep - 1:24
Deborha Madrigal
La Hyène avait enfin réussie à fuir de la mairie de williston malgré les épreuve qu'elle avait due endurer, massacrant les trois pauvres connards présent sur place mais au douloureux prix de deux blessures qu'elle avait maigrement soignée. À présent la pillarde ce retrouvait à errer vers sa prochaine destination et ce en boitant, utilisant par moment sa hache comme appuie tant la douleur ce faisait présente.

L'endroit en question où elle ce trouvait par contre... C'était un peu nulle-part, au beau milieux d'un champs en friche entre le camps militaire et la ville de willinston, l'air était sec et la pillarde pouvait sans mal ce dire que les heures les plus glaciale de l'hiver arrivait à grand pas et qu'il était vraiment temps pour elle de trouver un endroit fixe où ce loger.

Alors qu'elle avançait plus ou moins péniblement dans cette vaste étendue de verdure blanchie par une fine couche de neige. La Hyène ce félicita intérieurement d'avoir prit avec elle son trench épais qui, il faut bien l'avouer, lui tenait bien chaud.
L'espace de quelque instant, la pillarde prit le temps de faire une maigre pause dans son avancer solitaire, s'allumant au passage une cigarette sur laquelle elle tira une lourde bouffé de fumer, rendue plus « épaisse » encore par le froid ambiant. Cet alors que la vagabonde, en observant les alentours de son regard neutre et aussi glaciale que l'hiver qui c'était abattue il  a de ça plusieurs semaine déjà sur les pinède du Vermont, vit ce qui ressemblait fort à une carcasse de pick-up, ce qui amena naturellement notre pillarde à ce diriger vers cet hypothétique manne providentiel perdue dans cette plaine de froid et silence.
Cependant, alors qu'elle avançait vers son butin, la femme vit apparaître de derrière le pick-up, deux mort visiblement plus engourdie que ceux qu'elle avait rencontrés jusque là, surement à cause du froid, la viande des morts n'étant plus irrigué et ce dernier n'ayant plus de poux depuis longtemps, leur chair n'était qu'au final rien de plus que de la viande et de la viande, même aussi faisandé que celle de ces sac à merde, ça finissait forcement par ce durcir un peu, ralentissant légèrement leur mouvement.

Ainsi, la Hyène réussit à fendre le crane du premier zombie, avant d'envoyer voler la tête éclater du second à plusieurs mètres de là. Une fois ce menu problème réglé, la vagabonde fit brièvement le tour du véhicule, frottant à l'aide de sa manche le givre sur les fenêtre afin de voir si d'éventuels autres fils de putes ce trouvait à l'intérieur... Mais, visiblement non. Cet ainsi qu'elle ouvrit alors la portière dudit véhicule afin d'y trouver de possible vivre voir, des article médicaux, ce qui serez pour le coup vraiment un coup de chance pour elle.
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Ven 21 Sep - 0:30
Keith Andrew
- Pfoua!

Je recrache la neige que j'ai avalé en levant les yeux en ciel pour confirmer l'observation évidente qu'il neige depuis déjà plusieurs heures et que la mince couche blanche commence à tenir et recouvrir le champs qui s'étend... Hell! Qui s'étend à perte de vue.
Malgré mon ossature lourde, j'ai le pas assez vif et suis capable de suivre la distance à une vitesse de marche respectable, je manque cependant d'une canne et avec le froid, mon genou portant de vieilles blessures commence à m'élancer.

Abandonner n'est cependant pas une option et je remue, stressé, les deux tubes de comprimés que je garde dans ma poche pour le moment où je vais enfin retrouver Lucrèce, probablement errant je-ne-sais où dans les parages de Jericho à la recherche d'un peu de drogues ou d'alcool, comme si on n'en avait pas suffisamment à l'infirmerie, je n'ai jamais pris une aussi bonne cuite qu'à l'alcool à désinfecter mais bon, ces jeunes ne savent pas ce qui est bon.

J'arrive finalement à proximité d'un pick-up crashé dont la porte est ouverte et deux jambes sortent de là tandis que leur propriétaire semble s'activer à fouiller l'intérieur. Du moins, c'est ce que je ferais. Je remarque aussi un mort-vivant-mort au pied de l'auto ainsi qu'une tête fendue un peu plus loin. M'ouais, après tout, se défendre des monstres bouffeurs de vivants n'est pas un crime. L'absence de véhicule est cependant surprenante et ne voulant pas me retrouver trop près d'un fou furieux armé d'une piètre crowbar, je préfère m'annoncer, parlant avec mes mains comme à mon habitude en signant la hauteur et la description et agitant ma blouse de docteur avec tous mes mouvements.

- Eh! Salut! Je cherche une amie qui a disparu! Yay tall, cheveux noirs, yeux bleus... le regard un peu perdu...?

Ça correspond plutôt bien à mon assistante shooté et tellement high qu'il lui faudra probablement plusieurs années pour redescendre. Je me rend compte cependant que ma description fait plus peur qu'autre chose et histoire de ne pas affoler la personne à qui je m'adresse, j'ajoute rapidement.

- C'est approximativement le seul personnel médical dont je dispose et elle a tendance... disons qu'elle à tendance à ne pas forcément trouver un grand intérêt pour la sécurité.

Attendant de voir la tête de mon interlocuteur ou interlocutrice, je redresse un peu la tête, redressant mon sac à dos en enroulant mes poings autours des sangles.
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédit Avatar : Moi-même

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Ven 21 Sep - 0:34
Deborha Madrigal
La pillarde réussit au fil de son investigation à trouver sous un siège et dans la boite à gants une carte de la régions ainsi qu'un paquet de café qu'elle rangeas aussitôt dans son sac avant de ce remettre de nouveau à farfouiller dans l'habitacle un brin rouillé du pick-up. Malheureusement, le reste de ses recherche furent infructueuse et, au fond, normal, sûrement avait t-il déjà d'autres survivants qui était passé par là où bien les ancien proprio auront abandonner le véhicule en prenant soin d'embarquer les objets d’intérêts.

Cet alors que notre pillarde vint à entendre une voix masculine vraisemblablement lui adresser la parole, ce qui aussitôt la fit serrer les poings tout en la figeant d'un air agressif sur le cuir du robuste pick-up. Cependant, après un court instant de réflexions, la hyène compris au ton de la voix du type et au vus de ce qu'il demandait ne semblait pas le moins du monde agressif mais... ça, c'était des supposition, la tromperie étant une fois encore un des propre de l'homme.

Par acquis de conscience donc, la pillarde s’extirpât du véhicule pour faire face à son interlocuteur, dégainant son winchester vers ce dernier. Toutefois, les blessure qu'elle possédait la firent faiblement chanceler dans un grognement rauque, une épaisse fumée s’échappant pas le nez de la vagabonde qui très ce remit bien en position, afin d'interroger ce drôle de type visiblement en proie a de l'embonpoint.


« Bordel... bouge pas putain ou je te démonte. »


De ses yeux aussi froid que l'hiver qui s'annonçer, la pillarde fixa le regard de l'homme visiblement âgé d'une 40aines d'années. Mais alors qu'elle continuait à pointer l'homme, la douleur dans sa jambe vint a remettre en lumière dans son esprit un détail que l'homme lui avait dit.

« Ton assistante médical ? »
demandât t-elle de sa voix éreintée par la douleurs et ses blessurres.
« Tes toubibs ? »
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Dim 23 Sep - 22:57
Keith Andrew
J'hausse un sourcil en me faisant mettre en joue avec une arme qui me semble tout sauf particulièrement efficace même si elle suffirait largement à rayer ma misérable existence de la surface de la terre. Anyway, je remarque aussi son boitement et le sang qui traverse son pantalon au niveau de son mollet.
En me faisant engueuler et menacer, je recule de quelques pas en levant les mains devant moi en signe d’apaisement.

- Wow! Wow! On se calme, je vais juste faire demi-tour ok?

Je ne suis pas connu pour plonger la tête la première dans les ennuis et cette femme-là sonne comme une tornade de troubles. Je suis sur le point de faire marche arrière quand elle me demande si je suis "toubib".

- Eh bien... Les derniers évènements m'ont plus transformé en une sorte de boucher je dois dire, mais si vous voulez, on peut dire que je suis médecin.

Je lui envoie un clin d'oeil car en vérité, mon métier d'urgentiste a toujours penché dans la boucherie et c'est une des raisons qui font que c'est un métier si difficile. Il n'y a parfois pas le temps suffisant pour réaliser une opération proprement.

- Vous avez quoi là?

Je fais un signe de tête en direction de sa jambe faiblarde en me redressant, en attendant qu'elle cesse de me menacer avec son arme.
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédit Avatar : Moi-même

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Jeu 27 Sep - 0:57
Deborha Madrigal
Impossible pour la pillarde d'abaisser son arme pour l'instant, même ci, en regardant mieux, ce type semblait pas être des plus agressif, loin de là... Une de ses pauvres âmes trop bonne pour un telle monde. L'homme affirmat ensuite, non sans un petit clin d'oeil qui laissa la hyène totalement de marbre, qu'il était toubib... Chouette et maintenant, ça t'avance à quoi ? La Hyène était blessée, elle savait que des soins était nécessaire si elle voulait reprendre la route rapidement sans aggraver les choses.

Quand l'homme vint à demander à la hyène ce qu'elle avait à la jambe, la femme le fixa du regard durant quelque seconde, avant de lentement baisser les eux vers son mollet, en gardant un silence impeccable.

« Je me suis prit une balle... Du 45 je crois... J'ai recousue comme j'ai pue, désinfecté et bandé la plaie...J'ai changer le bandage il y a 5 heure de ça. »


La Hyène n'aimait pas ça... Mais c'était nécessaire. Si ce type est bel et bien toubib, elle devait lui transmettre le plus d'info possible, afin de lui faciliter le travail.
Une fois cela dit, la femme baissa légèrement son arme en continuant de fixer le dodut homme en face d'elle.

« Je me suis aussi prit un coup de lame... Une machette. La coupure est net et peut profonde, je l'ai désinfectée aussi et il semble pas avoir d'évolution particulièrement alarmante... Les blessures son encore « fraîche ».
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Sam 29 Sep - 18:04
Keith Andrew
J'hausse un sourcil lorsqu'elle m'annonce avoir reçu une balle dans la jambe. Aucune idée de qu'elle taille fait une balle de 45 mais ça ne doit pas être joli, ça ne l'est jamais. Sa seconde annonce me percute comme un club de golf et je m'exclame en me tenant le ventre.

- Fichtre! Ben on va prier pour que vos vaccins contre le tétanos soient à jour alors! Hein?!

Avec l'air rieur, je l'observe baisser son arme doit peser une tonne dans ses bras vu comme elle est pâle après avoir perdu un bon paquet de sang et je m'approche en gardant les mains en évidence.

- Ok, regardez, je vais commencer par observer ce qu'il y a à faire, ça ne va pas être douloureux. Mais s'il y a des morceaux de métaux coincés dans le muscle ou une...

Sans la regarder puisqu'elle n'ira pas bien loin dans tous les cas, je commence à m’affairer pour trouver de quoi la faire s'asseoir dans la voiture, balançant à l'extérieur tout ce qui n'est pas utile jusqu'à trouver une chaise de camping.

- Ou une infection dans votre plaie, on ne veut pas laisser la gangrène s'installer n'est-ce-pas? Allez, come-on! Asseyez-vous et laissez-moi faire mon boulot.

La forçant un peu d'un geste de la main, je l'invite à s'installer face à moi tandis que je m'assois moi-même sur le siège arrière de l'auto, les jambes sorties et les pieds au sol.
J'attrape rapidement la jambe blessée qui bien entendu a été traitée comme un cahier de vacances le 1er septembre et commence à observer et prévoir dans ma tête les longues minutes durant lesquelles je vais devoir checker les éventuelles complications.

- Vous savez, à une époque, j'aurais juste posé des sangsues sur la plaie et attendu qu'elles aspirent le mauvais sang. Maintenant, on va devoir être bien plus civilisés.

Je tire en même temps une paille de ma sacoche et la regarde, l'air un peu dégoûté.

- Ça va faire mal.

Faisant avec les moyens du bord, j'aspire aussi délicatement que possible le sang coagulé dans la plaie avant de recracher le tout à l'extérieur. J'aurais du emmener une poire, merde, ça serait tellement plus simple, mais c'est gros cette merde.
Ça n'a cependant pas été en vain puisque je peux maintenant voir ce qu'il se passe à l'intérieur de la plaie. Eeeeeeh merde!

- Flûte.

Je lève les yeux pour la regarder et souris un peu malgré-moi, l'air embêté.

- On dirait que je vais avoir besoin de mes outils...

J'attrape rapidement la sacoche et l'ouvre en grand pour lui passer deux scalpels et une petite pince avant de m'équiper d'une tige et d'un écarteur à plaie pour maintenir mon champ de vision tandis que je fais mon chemin à travers son mollet pour trouver le morceau de fer qui bloque la voie.

- Ça va aller, restez avec moi.
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédit Avatar : Moi-même

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Mar 2 Oct - 15:24
Deborha Madrigal
La pillarde avait du mal à faire confiance en ce type malgré sa bonne volonté et son hypothétique passif de médecin mais... elle n'avait pas le choix et due donc s'asseoir sur la chaise que l'homme vint à lui présenter, offrant à ce dernier sa jambe blessée afin qu'il puis ce la soigner.
L'homme expliqua à la Hyène qu'il pouvait y avoir des complication voir même, peut être, une possible infection, ce qui rassurait guère notre pillarde qui malheureusement ne pouvait pas faire autrement que de lui laisser les main libre.


« hmmrrrr... »


La douleur était clairement présente à ce moment là et en voyant le type aspirer le sang coagulé dans sa plaie, la femme grommelât de nouveau en gardant cependant son calme face à cette situation.
Une fois cela fait, le type vint à lâcher un « flûte » pas super rassurant avant de dire à notre pillarde qu'il aller avoir besoin de ses outils. La femme grommelât. alors de nouveau avant d'attraper son sac qui ce trouver à coté d'elle, pour en sortir une plaquette de méthadone, plaquette de laquelle elle extirpa un petit caché qu'elle avala d'un coup avant de voir le médecin ce ramener avec des scalpel, une pince et un écarteur. Par acquis de conscience et avant que le type de commence à la triturer, La Hyène ramassas un bout de bois qu'elle coinça entre ses dents laissant alors l'homme commencer à écarter sa plaie afin d'en retirer le bout de métal.

Une fois encore, la vagabonde ne poussa aucun cris, ce contentant simplement de serrer les dents sur le morceau de bois en observant l'homme faire, la pince s'enfonçant dans sa chair tant bien que mal. Fort heureusement, la méthadone fit effet relativement rapidement, mais de la morphine aurait clairement était mieux dans une telle situation.
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Mer 3 Oct - 20:50
Keith Andrew
Je ne le montre pas, mais c'est visible sur le visage de cette nana qu'elle est prête à m'envoyer son poing dans les dents si je ne presse pas et ça me stresse. Malgré tout, je commence à voir le bout du tunnel, littéralement puisqu'à coup de paille et de scalpel, j'arrive à retirer un à un les morceaux de schrapnel que la balle a laissé en se désagrégeant dans sa jambe. J'attends d'être sûr que tout est propre avant d'attraper une bouteille de désinfectant dans son stuff pour la vider sur sa plaie. Ça doit brûler en tabarnak mais il faut ce qu'il faut pour nettoyer ça.

- Bonne nouvelle, vous allez récupérer 100% de mobilité d'ici 3 semaines voir un mois. Mauvaise nouvelle : Ça se referme pas comme un vieux T-shirt troué, la peau, je vais cautériser avant histoire d'éviter l’hémorragie interne.

Tout en disant cela, je passe le fond de la bouteille sur la lame de mon scalpel avant d'allumer mon briquet en dessous pour faire chauffer le bout. Nada, j'ai pas l'habitude de travailler avec moins que le matériel nécessaire, je la regarde un instant, pensif...

- Ah!

Je recule dans la voiture et me penche vers l'avant pour atteindre l'allume-cigare qui n'a besoin que d'une batterie pas totalement vide pour chauffer très bien. En attendant qu'il soit prêt, je prépare le reste de mon attirail pour la suite : une aiguille, du fil, un bandage...

- Ok c'est prêt, accrochez-vous...

Je retire l'allume-cigare au bout bien rouge et l'applique rapidement sur la plaie qui se met à fumer et à puer la chair brûlée. Je fais la même chose de l'autre côté et recouds le tout assez rapidement après ça.

Un regard à sa poitrine m'indique que je peux m'occuper de son autre blessure sans trop de problème à condition qu'elle me laisse faire.

HRP:
 

dés:
 
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédit Avatar : Moi-même

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Jeu 4 Oct - 1:35
Deborha Madrigal
L'homme semblait relativement habile de ses mains et... au fond, quoi de plus normal pour un toubib, mais il faut bien avouer que dans un tel monde et dans de tel conditions, il fallait avoir de sacré connaissance en médecine et une maîtrise bien supérieur pour réussir à soigner convenablement ce genre de plaie et... Mine de rien, la pillarde garda en tête ce détail en toisant silencieusement le médecin de son regard aussi froid que la glace. C'est vrai après tout... un médecin comme lui c'était clairement une aubaine, un don précieux qui, plus tard pourrait ce montrer très utile pour notre pillarde, sans compter que petit à petit, d'autre communauté en plus de celle existante aller forcément finir par émerger, il fallait donc impérativement qu'elle ce souvienne de ce type, de son visage, de sa physionomie afin de le retrouver... au cas où. Un toubib comme lui, c'était de l'or en barre et une putain d'assurance vie.

L'homme fini par enfin retirer non sans mal) les quelque bout de shrapnel coincés dans son mollet avant de ce mettre à farfouiller l'allume cigare afin de cautériser la plaie... qu'a cela ne tienne, après s'être prit une belle, notre vagabonde n'était plus à quelque centimètre en plus sur le seuil de la douleur et elle ce prépara alors psychologiquement à l'arriver du fer rouge sur ça cher qui, quand il arriva enfin, était certes très douloureux, forçant la Hyène à fermement serrer les dent sur son bout de boit tout en poussant un très léger soupir par le nez. Cependant, elle resta toujours très calme, observant le médecin d'un œil très intéressée et attentif à chaque geste.

Une fois que l'homme eu fini de soigner la plaie de la pillarde convenablement, il vint à lui parler de sa blessure au torse, lui demandant d'un ton naturel si ça la générait qu'il s'en occupe. Ce sur quoi la pillarde crachat le bout de bois sur le sol, avant de silencieusement enlever son trench, son gilet pare-lame, son débardeur ainsi que son sou-tif, exhibant sa plaie qui lui lézardait le torse en diagonale, plaie qui, par chance, avait épargnée ses seins.

« Vas y... Tes toubib après tout, faudrait être la dernière des conne pour ne pas ce faire soigner dans un tel monde. »
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Jeu 4 Oct - 20:13
Keith Andrew
J'hoche la tête sur le côté, acquiescent à sa remarque même si c'est dit sur un ton un peu cru à mon goût, c'est un peu le sentiment que je partage. Je l’observe donc retirer les multiples couches dont le gilet par-lame qui lui a probablement sauvé la vie, les mains posées sur mes genoux en attendant de pouvoir me mettre au travail.

- Ça va piquer, mais le pire est passé.

Ce n'est pas faut, je pince la peau pour faire un petit pli avant de recoudre ça. La cicatrice ne sera pas forcément très jolie mais au moins, ça sera solide, ça a l'air d'être ce dont cette fille a besoin en ce moment. Pour être honnête, je ne remarque même pas ses seins si ce n'est que j'évite de les toucher, mais j'ai vu tellement de poitrines féminines dans l'exercice de mes fonctions que ça ne me fait ni chaud ni froid maintenant.

- Hop.

J'arrive à la fin du premier rouleau de fil de son kit de suture et réalise un noeud assez rapidement pour recommencer avec l'autre rouleau. La pauvre nana a une sacré plaie et je ne peux m'empêcher d'être curieux, tandis que je reprends mon travail consistant en la fermeture de sa peau pour éviter à ses organes de traîner par-terre.

- Le moins qu'on puisse dire, c'est que vous devez avoir des choses à raconter. Une balle à la jambe, une coupure capable de traverser un par-lame, ce ne sont pas des foulures de golf tout ça.

Tout en l'occupant en continuant de parler, je termine de la recoudre en faisant un nouveau noeud.
Assez content de moi, je me redresse pour la regarder dans les yeux (parce que c'est plus agréable qu'une cicatrice fraiche) et termine mon laïus en lui tendant sa propre bouteille de vodka dont le bouchon rouge ressortait un peu de son sac et que j'ai attrapé pour elle.

- Vous allez me raconter tout ça? On a tout le temps du monde, je vais devoir rester avec vous deux heures si on veut être sûr qu'il n'y a pas d'infection. Ça devrait être bon mais si vous sentez une sensation de chaleur ou d'engourdissement, dites-le moi.

Je me tire une cigarette de la poche de ma blouse et l'allume avant d'en tendre une à ma patiente qui semble aussi pâle que la neige qui nous entoure.
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédit Avatar : Moi-même

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Ven 5 Oct - 2:58
Deborha Madrigal
Sans plus de commentaire le doc ce mit à recoudre la plaie de la femme qui une fois encore reste de marbre face à la relative douleur de la chose, observant les geste de l'homme avec attention.
L'homme ce mit ensuite à parler à la pillarde, sûrement pour passer le temps, argumentant que de telle blessure n'était pas « commune ». Sans blague ducon, c'est sur que ce manger un pruneaux et un coup de schlasse, ça doit pas lui arriver souvent à lui.

Une fois le tout fini, le doc vint à tendre la bouteille de vodka appartenant à notre vagabonde avant de lui tendre, bouteille qu'elle ouvrit silencieusement avant de descendre plusieurs gorgée quand, ledit doc revint à parler, lui demandant si elle avait des chose à lui raconter tout en précisant qu'il aller peut être devoir rester un peu plus longtemps ensemble afin d'éviter toute complications.
La pillarde qui n'était pas d'une nature très bavarde hésita à lui parler d'où lui venait de tel blessure, avant de finalement dire de sa voix monocorde.

« J'ai dessoudé trois type à willinston... ça fait partie du cahier des charges... Dans un tel monde. »

une fois cela dit elle attrapa l'une des cigarettes que l'homme lui tendis, avant de l'allumer puis de reboire une gorgée d'alcool dans le plus grand des calme.
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Dim 7 Oct - 2:40
Keith Andrew
Assez content de l'avoir remise sur pieds, je prends un drink moi-même en écoutant sa justification sur ses blessures. En haussant un sourcil, je recrache la fumée que j'avais aspiré avant pour pouvoir répondre avec ma voix normale.

- Hmm... Next time, fais en sorte que "ne pas se retrouver avec un trou gros comme mon pouce dans la jambe" soit aussi dans le cahier des charges.

Avec un sourire, je l'observe un instant avant de reprendre.

- Pas pour te mettre la pression, mais si la balle était passée par le tibias, ce n'était pas juste un trou à reboucher mais un os explosé qu'il fallait soit extraire morceau par morceau. Et quand ça marche pas, c'est l'amputation pour éviter la gangrène.

Anyway... je ne pense pas qu'aucune morale puisse venir à bout de la détermination de cette femme. Je ne me permettrais pas de la juger dans tous les cas puisque de une, je n'ai aucune idée des conditions dans lesquelles elle s'est faite blessée, et de deux, j'en ai bien rien à fiche tant que je ne suis pas de l'autre côté de son fusil.

- T'sais, ce monde a toujours été merdique, on a juste fait tomber les masques, maintenant, il faut survivre.

C'est bien triste à dire bloody hell! Mais bon... il faut le reconnaître. Ça ne fait pas longtemps que l'épidémie a frappé et pourtant, on est déjà en train d'exécuter sans même tenter de soigner les blessés par morsure du camp de Jericho. Ce monde est pourri.
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédit Avatar : Moi-même

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Dim 7 Oct - 18:42
Deborha Madrigal
L'homme ce permit, suite à la réponse de notre pillarde, une petite remarque qui une fois encore la laissa de marbre. Bien évidement que ça aurait put être pire mais, c'est ainsi. D'ailleurs, qu'est ce qu'il dirait de l'état dans lequel la Hyène a laisser ses adversaire, hein ?


« Ouai... le tibia pété tu dit ? »[/b
] lui répondit t-elle en en recrachant la fumé de sa cigarette par le nez. « Je peux t'assurer que pour deux des fils de pute que j'ai laissé sur le carreaux, il t'aurais fallut bien plus que deux bout d'ficelle et un morceau de tissue pour les réparer. »


Sans en dire plus la pillarde reprit en mains sa bouteille de vodka, avalant plusieurs autre gorgés d'une traite avant de s'essuyer les lèvres, écoutant l'homme dire d'une voix légèrement désabusée que le monde était merdique depuis déjà bien longtemps et là dessus, au moins, lui et la pillarde était d'accord.

« Bien sur que tout ceci n'a rien de nouveau... L'humain depuis qu'il a appris à utiliser ses dix putain de doigt n'a cherché qu'une chose... ce foutre sur la gueule. Ce qui c'est passé là, le monde d'aujourd'hui, c'est juste la redistribution des carte, une table rase, une nouveau départ et, dans un tel monde, c'est pas ceux qui on le plus de fric qui domine... Ce sont ceux qui sont prêt a endosser le rôle de leader et je parle là de VRAI leader, des gens capable de créer quelque-chose de plus grand. »

La femme toisa le dodu homme de haut en bas, avant de ce mettre à farfouiller dans son sac pour finalement lui tendre un pistolet mitrailleur en guise de compensation.


« prend ça... c'est tout ce que j'ai... Garde le, ou échange le, mais je serait toi, je garderais sous le coude... Pour les vivants, pas pour les morts. »
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Jeu 11 Oct - 4:56
Keith Andrew
Les mains encore pleines de son sang, je l'écoute se vanter de ce qu'elle a fait à ceux qui l'ont attaqué et même si je ne peux pas les plaindre, je me permet d'ajouter en levant les mains l'air apaisant pour montrer que j'en ai terminé sur ce sujet après ça histoire qu'elle ne croie pas que je me sens de la convertir à la religion de l'amour et de l'eau fraiche.

- Je comprends, je comprends. Tout ce que je dis, c'est que prudence est mère de sûreté.

Avec un sourire, je l'écoute m'expliquer sa vision du monde qui me semble pas mal déformée, une amie de mon ex-femme qui était criminologue en aurait probablement long à dire sur une telle idée des choses mais je n'ai pas les compétences pour analyser cette femme. Pas pour le moment en tous cas. Mine de rien, ce qu'elle dit n'est pas con non plus et avec un rictus, j'hoche un coup la tête dans sa direction avant de lui répondre.

- Des leader comme toi? C'est ça? Pas que j'ai quoi que ce soit contre mais est-ce que ce n'est pas une occasion pour découvrir la vraie liberté? Est-ce que tu aimes vivre en cage? Pour la première fois, l'acte gratuit est permis, j'aurais pu te laisser te vider de ton sang à côté du pick-up, tu aurais pu me fusiller sur place et j'en serais tomber raide mort. Le fait est que pour notre propre survie, on a choisi la solution intelligente et c'est ce qui fait que les forts vont survivre et les faibles non. La vraie question du coup, est-ce que c'est pas si tu te sens prête à aider des plus faibles que toi pour qu'un maximum d'entre nous tiennent jusqu'à la ligne d'arrivée?

Houla, je me sens moi-même un peu philosophe maintenant mais je sens que mon raisonnent fait du sens, au moins autant que le sien et j'espère au moins lui montrer une autre vision des choses, une où l'aide n'est pas une faiblesse mais bien un énorme avantage dont il faut tirer parti. Laissant mes paroles faire leur chemin, j'observe l'arme qu'elle pose dans mes mains et qui semble minuscule quand c'est moi qui la tiens. Pour lui vivants, pas les morts, j'ai envie de répondre que je ne suis même pas sûr de pouvoir opérer cette chose mais bon... Avec un hochement de tête appréciateur, je le garde quand même et observe ce truc qui m'appartient désormais.

- Merci, je suppose. En toute franchise, je suis meilleur au golf qu'au tir sportif mais je garderai ça sous le coude.

Après l'avoir bien observé, je le glisse dans ma sacoche et me penche pour observer sa jambe.

- Le saignement a cessé, c'est déjà une bonne chose.
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédit Avatar : Moi-même

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
100/100  (100/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre. Mer 17 Oct - 12:59
Deborha Madrigal
La femme écoutât de nouveau l'homme en gardant le silence, toisant ce dernier fixement. Aider les plus faible ? Nan... pour la hyène, ça marchait pas vraiment dans ce sens là. Pour la Pillarde les faible était au mieux des ressources, au pire des cadavre en devenir.
Suite à cela, l'homme vint à observer les plaie de la femme, plaies qui semblait s'être arrêtée de saigner, poussant alors la Hyène a enfin renfiler le reste de ses vêtements en gardant le silence.

Une fois cela fait, la pillarde reprit son sac à dos tout en s'aidant de sa hache pour ce relever, regardant une dernière fois l'homme des les eux, lui faisant un faible hochement de tête en guise de « remerciement ». Puis, toujours sans un mot, la femme s'en allat, laissant là le doc' mais... Leur route, peut être, allait elle ce recroiser.
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre.
Contenu sponsorisé
[TERMINE] the health of death [pv Keith le joufflu] 30 octobre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Les villes alentours :: La Campagne-
Sauter vers: