Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: La petite maison dans le monde des zombies (Pv Alicia) 23 Novembre Lun 8 Oct - 14:58
Savannah Warren
L'hiver. Avant tout ce bordel Elles adoraient l'hiver, c’était une période bénie de chocolat chaud, de sapins décorées, de comédie a l'eau de rose ou de vieux classiques qui passaient tous les ans a la télé. C’était aussi l'occasion de partager un des seuls moments père-fille chez les Warren. Le fameux match de hockey du dimanche soir. Mais tout cela était loin et maintenant l'hiver n'avait plus un gout de sucrerie mais un gout de sang et de mort qui flottait tel un serpent vous harcelant et ne vous laissant aucun répit.

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Ryley et Savannah avaient quittées l'armée et quelques un de moins depuis la rencontre de Savannah avec la femme a la hache de Burlington et leur espèce d'accord tacite.  Savannah en avait parlé avec Ryley et celle ci malgré quelques réserve étaient d'accord sur cette "alliance" de circonstance. Mais en cet instant les deux venait enfin de trouver une maison assez hermétique et relativement protégé du froid et propre. Elles garèrent la voiture dans le garage de cette dernière encore ouvert avant de le refermer. A leurs Bonheur dans cet maison il y avait une cheminée Ryley s'empressa d'installer une sorte de camp dans la pièce de cette dernière en poussant deux fauteuils devant et une table basse en face ou elle posa la nourriture et les boissons pour aujourd’hui. Oui les deux jeune femmes avaient pris soins de tout rationner, et ce afin de tenir le plus longtemps possible. Savannah quant a elle fouilla d'abord la maison et tomba sur une réserve de nourriture caché dans une buanderie de la maison. Il y avait des galettes de cookies, des chips ,du pain et des conserves. De Quoi faire un bon repas ou plusieurs petits si elles rationnaient bien et ne se gavaient pas ce soir.

De retour dans le salon avec la cheminée tout était en place et Ryley avait même prit la peine de poser des pleid pour leur tenir chaud au cas ou leurs vêtements et le feu que Savannah s'empressa d'allumer. Une fois que ce fut fais elle imita Ryley en prenant une boite de conserves dans la réserve. c’était une boite de pâtes a la sauce bolognaise. Savannah soupira et se leva pour rapporter une grille du four et une casserole remplis d'eau avant de poser ça sur le feu et de laisser bouillir l'eau pour pouvoir bientôt faire chauffer les aliments pour les deux. pour patienter Savannah alluma une cigarette et nettoya ses revolvers. rangés dans leurs holsters de ceinturon

De loin dehors on pouvait maintenant distinguer de la fumée sortir d'une cheminée signes de vie dans la maison. Qui étaient sur leurs gardes sachant pertinemment qu'elles étaient repérables.
avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Summer Glau

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Sergent
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La petite maison dans le monde des zombies (Pv Alicia) 23 Novembre Jeu 11 Oct - 6:35
Alicia Dosantos
Une sortie peu de temps après cette grippe de mierda. Quelle idée à la con. Il fait froid dans ce pays de gringos. Je rêve des plages de Puerto Nueve. Son sable blanc son eau Je soupire. La nuit commence à tomber et le vent ne veut pas s’arrêter de même que cette poudre blanche qui tombe. La neige je sais ce que c’est mais ça ressemble à de la cocaïne enfin la comme ça c’est parce que j’en ai marre qu’elle me fait le même effet. Elle m’énerve. J’aime bien la neige d’ordinaire… A la télévision, ou à petite dose avec un gros manteau et quand je suis en congé et que je peux la regarder depuis l’intérieur. Pas là. Ca me fout en rogne mais méchant. Et comme si cela ne suffisait pas je suis à une borne de ma bagnole à cavaler comme une dératée machette à la main pleine de sang pour échapper à une putain de meute de clébard. Je suis incapable de dire s’ils sont derrière moi ou pas. Je cours. J’entends juste des aboiements à certain moment. J’ai l’impression qu’ils jouent avec moi, malditos diablos sadicos.  Je finis par me retrouvée acculer près de carcasse de voiture a moins que ce ne soit des voiture abandonnée. Je me planque en attendant le premier de mes agresseurs à quatre pattes. Je retiens ma respiration la machette bien ancrée dans ma main et lorsque le perro apparait en me sautant dessus je frappe de toute mes force comme si j’avais une batte avec le tranchant de ma lame. L’animal a un hurlement de douleur avant de s’effondré au sol. J’ouvre mon œil que j’avais fermé pensant recevoir une masse avec des dents hérissé pour me bouffer mais j’ai réussis mon coup (Jet arme tranchante 35/100 => 27/100). La machette c’est enfoncé en partie dans le cote de sa tête. Un sacré coup de chance. Les autre perros sont autour de moi et me regardent. Je retire ma lame de la carcasse de chien, aux aguets. Prêtes à abandonner mon arme pour fuir le cas échéant. Mais il me laisse la récupéré. Je me redresse et fait quelque pas en arrière. Les canidés avance lentement en grognant. Jusqu’à ce qu’il se retourne sur leur congénère mort, pour s’en repaitre. Madre de dios un peu de répit. Par contre il faut que je me sèche que je boive. Je suis trop loin de la jeep et cette course dans la neige m’a littéralement assoiffée et trempée. Je sors d’une puta de grippe pas question que je me re-chope un truc du genre. J’aurais dû demander a Don une veste, ou a Aaron, ou a Sarah. Je soupire encore faudrait-il que je rejoigne la jeep ou un lieu chauffer.

Je contourne le bloc et quelque chose attire mon attention une odeur de bois bruler. J’ai pas vraiment le choix suis je ne veux pas retomber malade. Je vérifie mes armes. La machette ok les flingue par contre je n’ai pas emmené assez de balle. Le P226 a le chargeur à moitié vide, quand à mon S&W M686 je n’ai plus que 2 cartouches. Si je tombe sur une bande, je suis assez mal. Rangeant mon arme dans son holster ma main heurte mon gilet tactique et un objet qui y est accroché. Un mince rictus s’affiche. C’est une idée. Je rentre dans la maison Essayant de me faire discrète (discrétion 15/100 => 94/100 Raté). Raté en poussant la porte la porte à l’arrière j’ai renversé quelque chose que je n’ai pas vu dans le noir. Ca fait un boucan de tous les diablos. Un rictus s’affiche.


- « Tsss perra loco un dias perra loco siempre »

Pour la discrétion on repassera. Je reste aux aguets espérant pour m’assurer que personne ne n’arrive. Mais j’entends rien un coup de chance probablement (perception 5/10 => 7/10 raté). Je me redresse avec un peu de chance c’est un campement abandonné depuis peu avec un feu mourant. Je rengaine ma machette dans son étui et me dirige vers la pièce d’où provient la faible luminosité à la lueur, et aux ombres dansantes due aux flammes. Je pousse la porte franchement et me retrouve face à la sergento Warren. La surprise est de taille (vigilance 20/100 => 60/100). Avec les ombres changeantes au gré des flammes je n’ai pas remarqué ou pas fait plus attention à celle-ci. Mierda si elle est là les deux autres ne sont probablement pas loin. Je tente d’attraper mon pistolet. Mais si les autre sont là je me ferai abattre avant même d’avoir pu faire feu sur elle si elle se montre hostile. J’ai quand même envoyé chier le capitaine Paccard après qu’il m’ait envoyé avec Ryley et Donovan récupérer un convoi. Je suis d’une certaine façon une déserteuse. Même si je n’étais pas vraiment comme eux tenue a des engagement vis-à-vis de leur armée. Et puis elle je n’ai pas trop confiance au vu de sa façon de garder son sang-froid et de perdre les pédales. Son imbécilité de s’en prendre à moi pour avoir pris le commandement pour sauver tout le monde l’autre fois même si on déplore le humvee. J’ai ramené tout le monde sain et sauf pas elle. On aurait surement perdu le gros tas medico et Donovan a la tourelle si pas plus si on avait foncé dans le tas comme des cons. La reconnaissance ce n’est pas son truc. Bon et ben pas le choix je fais mine de ne pas prendre mon pistolet finalement mais j’attrape à mon gilet la grenade et fait mine de m’apprêter a la dégoupiller. Tirant sufisament sur la goupille pour que le moindre tir ou choc sur ma personne decapsule le grenade et envoie tout le monde ad patres.

- « pas de connerie sergento. Les arme reste a ma vue. Appeler vos petits copains et pareil les armes par terre devant moi. Et pour plus sureté que vous n’en planquer pas d’autre à poil Tous je le répèterai pas. Vous savez que je suis suffisamment loco pour lâcher ce truc et tous nous envoyer tiré la queue del diablo si vous ne m’obéissez pas. Perderse. »

Je me pose dos contre le mur pour m’assurer de ne pas être prise à rêver et attends qu’elle obéisse, qu’elle se fiche à poil et appelle les deux autre et qu’ils fassent de même.


HRP a écrit:
: Désolé pour Alicia actuellement elle n’a pas pris gaffe au vêtement civil (vigilance et perception rater) c'est la surprise qui parle et pour elle vous êtes toujours de Jericho Wink

Spoiler:
 
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 11/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
80/100  (80/100)
Inventaire:
Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La petite maison dans le monde des zombies (Pv Alicia) 23 Novembre Ven 12 Oct - 19:07
Savannah Warren
Ryley et Savannah avait enfin patienter le temps nécessaire et l'eau bouillait enfin dans le récipient sur la plaque de fortune. Elles y versèrent toutes deux leurs nourritures afin d'avoir un repas autre que les rations militaires pour une fois et commencèrent a attendre la fin de la cuisson en silence en fumant ou en nettoyant leurs armes ou bien en jouant avec leurs zippo. Mais alors que la cuisson n'avait plus que quelques minutes d'attente elle entendirent un grand bruit dans l'entrée plus loin. Savannah resta assis mais déplaça son fauteuil de manière a être face a l'entrée le pistolet le viseur dans cette dernière aussi. et indiqua a Ryley d'aller se planquer plus loin en position de tir. Elles attendirent encore quelques secondes une fois leurs opérations effectuées et virent apparaître dans l'encadrement du couloir un visage connue des deux.

Le lieutenant Dosantos qui était visiblement surprise de voir Savannah ici. mais elle était méfiante et avait la main sur la goupille de la grenade qui se trouvait sur son gilet tactique. Elle ne prit même pas le temps de saluer et somma immédiatement a Savannah de déposer ses armes et d'appeler Donovan et Ryley pur qu'ils fassent de même. Savannah se leva en un eclair et braqua ses deux armes sur Alicia en les sortants de leurs holster (jet de sang froid raté). Elle ne savait pas trop pourquoi La lieutenant voulait autant a sa vie mais bon elle n'allait pas se laisser faire comme ça. elle planta son regard dans l’œil de la lieutenant avant de faire un signe de tète dévoilant Ryley braquant la lieutenant avec son M16. Peu de choses pouvaient désamorcer la situation sauf le dialogue.


-Lieutenant jouez pas a la conne et ôtez votre main de cette goupille. je sais pas quel est votre mission si c'est me ramener en vie ou en morceau ou pas mais je vous conseille de baisser votre arme avant que moi ou Ryey ne vous explosion la cervelle. et je vous garantis que je le ferai. je suis partie, je suis libre et je le resterai. et qui plus est même si votre grenade tombe on aura assez de temps pour se mettre hors du rayon d'explosion.

La situation resta alors en suspens les mains serrés sur les crosses et les goupilles des diverses armes tandis que l'eau bouillait avec les aliments sur le feu. Dans un bouillon qui lui seul brisait le silence (jet de charisme 8/10 --> 4/10 réussite (pour le discours))
avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Summer Glau

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Sergent
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La petite maison dans le monde des zombies (Pv Alicia) 23 Novembre Mer 17 Oct - 10:11
Alicia Dosantos
Braquée, ma respiration s’arrête un instant. Puta d’idiota de parra loco de mierda. Foncé sans réfléchir. D’un geste de la tête la sergento me désigne Ryley avec son M16 qui me braque. Je soupire. Et la laisse parler. Elle a raison jouer à la conne comme je viens de le faire c’est crevée pour rien. Et elle a raison la grenade explosera après leur avoir permis de se planquer. Je relâche la goupille de la grenade. Je lève les mains en signe de redissions. Je baisse la tête avec pour prouver qu’elle a gagné. Mais ses paroles, même si elles sont légitimes vis-à-vis de leurs actions possibles à mon encontre, m’ont donné un autre élément : elles sont des déserteurs. Et elle pense que JE viens les chercher. Pas l’inverse. Moi qui pensait que Paccard leur avait demandé de me ramener malgré l’accord entre lui et Kristie. J’aurais du faire confiance au capitaine. Il tient sa parole. Par contre… Elle, au vu de ses actions à mon égard je n’ai aucune confiance. Manquer de tous nous faire pendre à Essex, s’en prendre à moi parce qu’elle ne réagit pas et que je sauve TOUTE SON équipe certes en perdant le Humvee mais au moins sa a permis que tout le monde rentre y compris el gros medico. Si je n’avais pas pris les choses en main on serait probablement tous mort. Mais la reconnaissance visiblement chez l’ex sergento soit sa viendra maintenant qu’elle a déserté soit sa ne viendra jamais. Et pour le coup je n’ai pas confiance en elle.

Je relève la tête, un rictus sur le visage. Je m’approche d’elle lentement un air mauvais sur le visage et j’arrache la goupille de la grenade gardant la main sur la cuillère pour empêcher toute explosion. Je lui attrape le pantalon que j’écarte un peu de son corps en tirant dessus et pose mon poing délicatement contre son ventre faisant jouer la cuillère et le ressort en serrant et desserrant ma prise sur celle-ci. La goupille repose autour de mon index gauche lui serrant le bord de son froc sang-froid 09/10 => Réussite 07/10.


- « Puisque vous voulez jouer à menacer apprenez a le faire correctement. Je vous montre constater la situation. Je n’ai pas peur de la muerte, et si vous me tuez a cette distance la grenade tombe dans votre pantalon. Vous partirez donc avec moi. Mais je vous rassure notre belle et tendre Ryley partira avec nous. Comme vous l’avez compris votre padre, el teniente ma demander de vous retrouver. Mais pas seule. Je suis accompagné. Vous vous rappelez el ayudante Russell. Il est en bas. Personnellement je le verrai bien exploser avec nous ça ne sera pas une grosse perte un tragona pareil. Mais il est très efficace je dois le reconnaitre. Votre père m’a aussi alloué un de ses homme de main un gars au nom imprononçable un excellent sniper selon lui et je doute que notre belle blonde avec son M16 n’ai le temps de m’abattre. Donc on joue encore Siñorita ? Lâchez vos armes… Bienvenuda dans mon monde siñorita Warren. » Intelligence 07/10 => Réussite 6/10 création d’un discours bluff + Charisme 02/10 => Réussite CRITIQUE 01/10 pour le rendre plus que crédible)

En garce que je suis, je continue de jouer avec la cuillère de la grenade et le ressors laissant bien entendre les mouvements de ceux-ci. Je profite aussi de la situation. Pour mater ouvertement l’ex sergento. Je lui laisse le temps de poser les armes et une fois fait, je leur indique leur repas d’un signe de tête. Je suis loco mais pas inhumaine. De plus mon bluff à marcher elles vont m’expliquer la raison de leur désertion et pourquoi du pétage de câble de l’ex-sergento.

Je m’assieds en face d’elles et leur montre mes bonnes intentions en replaçant la goupille sur la grenade relâchant lentement la cuillère de mon explosif. Je la replace sur mon gilet et pour détendre l’atmosphère je pousse le vice prouvant que je suis en position de force et rester dans mon bluff à poser mes deux flingues devant moi. Mais je ne suis pas loco complètement il n’y a pas de balle dedans j’en ai plus. Mais cela confirme une intention d’accord de discussion de ma part.  


« Bien puisque vous savez pourquoi je suis ici. Je vais vous écoutez maintenant. Votre padre, ne m’a rien dit sinon que vous aviez déserté. Je ne sais pas pourquoi ni comment. Et sérieusement ça me fait chier de vous courir après et de vous ramener pour vous foutre au trou. Je suis colombienne moi pas une gringo américanos j’ai rien à voir avec vos connerie. On a autres chose à foutre que de courir après des déserteurs. Même si je suis d’accord avec votre padre sur le principe de punition accordé aux déserteurs retrouvés, … bien que je sois plus radicale. Si vous m’expliquer et que vous êtes convaincante il se pourrait même que je vous donne un coup de main pour disparaitre. Pourquoi je le ferai ? Parce que au début de cette mierda vous me plaisiez sergento. Et aussi Pour Ryley. »

J’ai un petit rictus pour l’ex soldate qui elle fut mon amante a deux ou trois reprises.

Spoiler:
 
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 11/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
80/100  (80/100)
Inventaire:
Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La petite maison dans le monde des zombies (Pv Alicia) 23 Novembre Jeu 18 Oct - 16:34
Savannah Warren
La situation semblait tourner en la faveur de Savannah. pour une fois. Elle avait réussie a calmer les ardeurs du lieutenant et son nouveau plan de se la jouer kamikaze de la seconde guerre mondiale ou terroriste islamiste chargé d'explosif. Sous les mires et le regard de Savannah et Ryley elle avait calmé le jeu et remis la goupille de sa grenade a sa place ce qui avait eu pour effet de détendre légèrement l'atmosphère. Savannah daigna même baisser légerment ses deux flingues. Et laissa avancer le lieutenant lentement vers Elle mais elle ne vit qu'au dernier moment l'étendu de son erreur lorsqu'elle vit un rictus se dessiner sur le visage de cette dernière.

Elle n'eut pas le temps de régir lorsque celle ci dégoupilla sa grenade très rapidement et la colla contre elle en retenant la cuillère. Elle suivit sur un discours comme quoi elle était effectivement en mission pour son père et que le bâtiment était encadré par Ce con de Connor et un sniper. Et que elle même n’hésiterait pas a lâcher la grenade quitte a se faire tous sauter. La situation était tendue mais Savvanah Garda son sang froid (sang froid 07/10 --> 01/10 CRITIQUE) et Sourit. Un sourire que personne n'avait jamais vu. Une pensée absurde auquel elle n'aurait jamais pensé quelques jours plus tot mais la elle n'en avait rien a faire et si la lieutenante voulait jouer au kamikaze elle serait deux. Elle lui sourit d'un sourire malicieux emprunt d'une once de folie et de sadisme avant de refermer sa main sur la crosse de son revolver et posa le canon de ce dernier sur le front de la lieutenante.

-Votre monde ? Hahaha. Je suis dans le mien. si vous voulez lâchez cette grenade faite le. Nous deux on a plus rien a perdre et la mort ne me gène pas. Mais a votre avis qui de ma balle ou de votre grenade touchera au but la première ? cela étant dit cessez de mentir. mon père n'aurait pas envoyé Connor. il n'est pas sous son autorité et de plus vous non plus car vous n’êtes pas de la garde et ce serait les seuls capables peut être de me ramener. En plus si vous étiez plusieurs vous ne seriez pas rentré une grenade a la main ainsi. Je pense que vous bluffez et que vous êtes seule. Non...a vrai dire j'en suis sure. Alors Lieutenant maintenant je propose que tout le monde ranges ses armes et qu'on discute autour d'un repas comme des gens civilisés. Je m'en voudrait d’abîmer votre visage plus qu'il ne l'est déjà.

Elle finit sur cette phrase toujours avec con sourire en armant le chien de son revolver. dans un ultime avertissement qu'elle ne bluffait pas.

(Jet de charisme 08/10 --> 03/10 Reussite pour le discours et l'explication.  Jet d’intelligence 07/10 --> 07/10 Réussite pour comprendre qu’Alicia est seule.)
avatar
Messages : 108
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Summer Glau

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Sergent
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La petite maison dans le monde des zombies (Pv Alicia) 23 Novembre
Contenu sponsorisé
La petite maison dans le monde des zombies (Pv Alicia) 23 Novembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite maison dans la Fôret.
» Un peu de douceur dans ce monde de brute
» La place d'Haïti dans le monde
» Les multinationales dans le monde
» Elliot Carver ◄► Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Les villes alentours :: La Campagne-
Sauter vers: