Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy] Lun 7 Jan - 19:37
Kali Dourga
Il fait noir, un noir lourd et pourtant vide de sens. Il t’est impossible de savoir où tu te trouves. Mais bientôt tu peux sentir une fine brise glaciale sur ta peau. Le froid ambiant réveille tes sens. Lorsque tu reprendras connaissance complètement tu es couché sur un lit dont le matelas est à nu. Le froid vient d’une pièce voisine. Tu es repose sur un drap en papier spécial. Celui qui recouvre les tables d’examen d’hôpitaux. Sur toi repose un drap blanc immaculé et une lourde couverture en laine.

La pièce est fermée et semble avoir été le théâtre de pillage. La pièce en elle-même est une chambre ou se trouve une grosse armoire dont l’une des porte tien par miracle n’étant retenue que par le gong inferieur et appuyée sur l’autre porte. Par l’entrebâillement de cette porte tu peux remarquer tes vêtements. D’ailleurs le froid sur ta peau t’indique ta nudité. Il y a aussi une chaise dans la pièce ainsi qu’une commode avec un grand miroir brise dessus. Mais toujours efficace. Sur la table a côté ton arc est pose. Il semble en parfait état et les poulies de celui-ci ont même été minutieusement graissée signe d’un entretiens professionnel. Dans le carquois se trouve aussi tes flèches normal et les deux explosive. Le reste de ton équipement se trouve là aussi (Couteau de survie avec paracorde et allume-feu dans étui, Tomahawk de combat avec étui de ceinture, Poignard de lancé, la stunn Grenade). Quant au sac a dos tu y retrouve tout ton équipement.

Une impression d‘avoir dormit lourdement et d’être stone comme si tu avais bu à outrance. Tu as un certain mal de tête ainsi qu’une douleur légère a la poitrine et a la cuisse. Si tu observes ses deux endroits ils sont bandés et une compresse est posée dessus. Le tout est propre. En les retirant, tu remarqueras une cicatrice propre net et dont la plaie est magnifiquement suturée.

La porte de ta chambre est fermée mais la clé n’est pas loin. il t’es impossible de te souvenir de ce qui t’as amené la comme si un voile bloquait cet acte. Tu es donc maintenant nu dans une chambre tes affaires sont propre et en bon état. Si tu observe l’extérieur depuis la fenêtre il fait blanc la neige recouvre les alentours une épaisse couche de neige. La maison ou tu es est vide pas de zombie mais elle a été le théâtre de pillage et n’est plus en bon état. Elle ressemble a une maison standard a un étage en rase campagne.tu pourras observer au loin la foret. Mais la comme ça impossible de trouver un semblant de savoir sur l’endroit ou tu te trouve.




[Note MJ : Bon démarrage.

Je te demande 3 Jet :
1- Vigilance pour trouver un indice sur l’endroit ou tu te trouves.
2- Carrure pour t’assurer d’etre plus ou moins en etat de réagir correctement (si rater tu devras manger et prendre un peu de temps pour reprendre tes esprits) echec critique tu vacille sur tes jambe et tes force sont trop faible)
3- Survie difficulte +20 pour trouver la nourriture laisser là. pour annalyser l'etat de celle ci un jet de perception +2 te permettra de savoir qu'elle est composée d'element frais (eau nourriture solide(effet ration militaire +2 force)]
Kali Dourga
Messages : 227
Date d'inscription : 17/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy] Mar 8 Jan - 14:39
Charlie Murphy
The Lost Ranch
Je rôde comme un esprit vengeur, lançant des dagues de fortunes qui s’enfoncent dans les chairs de mes geôliers. Je dois trouver ma panthère, m’assurer qu’elle va bien ou bien la venger au centuple si ces humains l’ont tué. Je réussis à me déguiser comme l’un d’eux, un uniforme noir comme leur âme corrompu. J’évite aisément leur bête technologie de surveillance. Je suis le Chasseur et rien ne peut m’arrêter. Mais un moment d’inattention, un faux mouvement et voilà les alarmes qui sonnent mon trépas. J’ai joué trop gros avec l’explosion de la cuisine. Mais je devais leur faire mal, les faire souffrir comme ils ont fait avec les prisonniers.  Ce stupide équipement mou qu’est le masque à gaz ne veut pas se placer sur mon visage. Déjà je sens m’affaiblir à cause du gaz qui semble souffler de l’aération. Mais je dois en emmener le plus possible dans la tombe avec moi. Je suis un prédateur et dos au mur, je défends ma vie et arrache l’existence de tous ceux qui me défient. Un coup de feu et me voilà à genou, mes mains bougent rapidement, profitant que ce laps de temps que je suis conscient pour leur faire payer leur audace au centuple. Des éclats d’acier sont propulser dans les airs et je jubile de voir un autre garde tomber. Mais une puissante déflagration et je me sens projeter sur plusieurs pas vers l’arrière. Je baigne dans mon sang et je souffre le martyr. Ma main ganté essaie de retenir mes intestins qui s’échappe de ma blessure qui est en voit d’être fatale. Les gardes parlent en regardant mes derniers soubresauts d’animal mourant. On me compare à un jumeau, un Andrei…

Je me réveille en sursaut. Paniquer je regarde tout autour de moi. Je suis dans une chambre qu’on a maintes fois pillées, le mobilier renversé et le miroir cassé me conte leur histoire.  Dans mon soubresaut j’ai repoussé un drap de tissus blanc immaculé et une lourde couverture de laine rouge.  Un bruissement dans mon dos m’apprend que je suis sur une sorte de papier, comme celui du médecin pour sa table d’examen.  Je me lève et je vacille. Comme si ça fait un certain temps que je n’ai pas eu l’usage de mes jambes. Je me rassois et remarque mes armes tout près. Tout est en ordre et semble même sortir du magasin. Je penche la tête, inquisiteur. Je vois mon sac à dos et mes vêtements dans une penderie aux portes malmener.  Je porte mes mains pour m’enlacer, j’ai froid. Alors je découvre que je suis nu comme un ver. Rapidement je place la couverture de laine sur mes épaules et prend quelques instants pour regarder autour de moi. Sous la table, bien caché, se trouve une boite et des bouteilles d’eau sceller. J’examine la trouvaille et en me penchant je vois enfin les bandages. Ils sont propres.

Merde de hell! Je devrais être mort non? Un fusil à pompe m’a presque coupé en deux. Je soulève les pansements pour voir les cicatrices parfaitement suturés. Là je ne comprends plus rien. Pourquoi me tuer et ensuite me soigner avec le grabuge que j’ai fait. Pourquoi me redonner mon équipement? Il s’est passé quoi pendant que j’étais dans les vapes? Je dois bouger, m’habiller pour lutter contre le froid. J’ai un peu de difficulté, mais j’y arrive. Je regarde par la fenêtre et vois un tapis blanc très épais. Il a neigé beaucoup. Hors dans mon souvenir c’était une mince couche. Pas de trace de ce que je peux voir. Ni humaine, ni animale. Aucun charognard à l’horizon. À l’extérieur je pourrais surement m’orienter plus. Mais à cet instant je vois de la forêt et je crois être dans une maison à un étage. Mon estomac se tord en voyant l’Eau et je place la boite et les bouteilles sur la table. J’examine pour voir si le plastique des bouteilles a été percé. Mais rien. Je visse le capuchon et le sceau de sécurité se rompt. Donc pas de tour ou de drogue dedans. Je remarque alors que la boite contient de la nourriture fraiche, pommes et viande sécher. Je renifle et je goute timidement. C’est si bon. Rapidement j’engloutis une bouteille et la moitié de la nourriture. Je range le reste dans mon sac à dos et ensuite je prends le drap ainsi que la couverture. Je ne laisse rien derrière.  Même le papier va servir à démarrer un feu. Un bout de miroir aussi car ça peut m’être très utile.

Je dois retourner à Essex… Je veux ouvrir la porte, mais elle est verrouiller. La clef et déposer tout près et je déverrouille la porte. Mais le doute se place ne moi. Les hommes ressemblaient à des militaires. Exit donc le camp de Jericho. L’uniforme ressemblait à celui d’Alicia… Ça se peut que… Non je ne pense pas qu’elle est de mèche avec eux. Mais la voix du Chasseur vient brouiller les cartes, m’annonçant qu’elle peut m’avoir emmené dans un piège. Aussi je n’ai vu personne d’Essex dans les prisonniers, juste des inconnu et des gens du Vieux Marché. Non Essex n’est plus sûr pour moi. Et en y retournant je vais mettre la vie de Papy en danger. Et si je retourne voir Jessica et Leïa, je pourrais LES conduire à eux… Non je suis rendu un danger pour les gens. Je vais m’enfoncer dans les bois et lécher mes plaies. Ensuite je vais essayer de les retrouver et les tuer juste aux derniers…

Je sors à l’extérieur sur mes gardes et je laisse mon regard d’azur troublant, dont on peut apercevoir la dureté du Chasseur qui vient de me posséder en ricanant, planer sur le paysage à la recherche d’une voie à suivre.


INVENTAIRE:
 

Trouvailles:
 

Jets de dés:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
Charlie Murphy
Messages : 481
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy] Sam 12 Jan - 21:36
Kali Dourga
En sortant la lumière est aveuglante. Le contraste lumineux entre l’intérieur de la maison et l’extérieur blanc immaculé est assez impressionnant. Il te faudra quelques secondes pour que tes yeux s’habituent à la lumière. Comme si tu avais été dans une zone sombre trop longtemps. En avançant, et en cherchant des traces de ceux qui auraient pu t’amener ici. Tu ne trouves rien, pas la moindre trace. Ou plutôt, si. Tu trouves une zone en grande partie déneigée. Une sorte de cour assez large ou la neige est peu présente. Tout ce que tu peux y trouver c’est l’emplacement des supports d’un hélicoptère. Le vent produit par les pales a éjecté la neige sur le côté. Mais pour le reste impossible de savoir qui ils sont, combien ils étaient, et où ils sont allés. Cependant coincé dans la un tas de neige. Probablement éjecter par le vent des pales, tu trouves un morceau de carte avec la maison ou tu étais et le début de la foret et des environs. Pas énormément, de plus l’humidité de la neige à effacer une partie de celle-ci. Mais tu peux reconnaitre la mention ‘’Park national Elmord’’. Tu connais l’endroit tu es venu chasser dans ce Park avec Jessica. Par contre impossible de savoir où tu es dans le parc. (Resultat de ton jet de vigilance réussi)

Maintenant que tu sais plus ou moins où tu te trouves. Il va falloir décider par ou tu vas.

Plusieurs choix s’offre à toi :
- L’exploration de la maison => Le rez-de-chaussée est composé d’un couloir avec l’escalier, il y a un débarras, une arrière cuisine garde-manger, une cuisine, une salle à manger et un salon
Les différentes pièces possède du mobilier pour la plus part ancien et en piteux état. Ils ont été vidés pour la plus part. Tu peux cependant retrouver de la vaisselle. Mais pour tout ce qui est tissus, couvert, ou casserole en état tu ne trouveras rien. Le garde-manger est quant à lui vide. Les étagères ont été pillées. La porte de celui-ci est même détruite. Un jet de perception réussit t’indiquera que c’est un ours qui est venu se servir des viandes séchées, confiture et autre élément rester dans le sellier. A l’étage outre la chambre ou tu étais se trouve une salle de bain sans eau, le linge de bain n’est plus là. Dans les deux autre chambre les lit sont en mauvais état et le linge restant est humide et commence a sentir le moisi.
Dehors au abord de la maison il y a une espèce de grange abandonnée d’ont une partie du toit est tombée. En t’approchant si tu réussis un jet de Vigilance tu pourras constater la présence de trace de prédateur. Un jet de survie réussit t’indiquera qu’il s’agit d’un ours et que l’animal est probablement endormit actuellement mais qu’il doit se réveiller de temps a autre pour terminer le garde manger de la maison.
- Redescendre le chemin qui part vers l’Est => le chemin est en piteux état. Et l’épaisse couche de neige est traîtresse. Mais en marchant et en suivant ce chemin pendant deux bonnes heures tu verras des traces reconnaissables de véhicule militaire. Celle-ci sont en partie effacée preuve que cela fait un moment qu’ils ne sont pas venu par ici. En continuant tu arrives sur un pont mais celui-ci est impraticable. En effet plat et composer d’une couche coudrons le passage des véhicule militaire lourd a du faire céder l’un des pied qui ne devait pas être apte à soutenir de tel cadence de véhicule lourd.
- T’enfoncer dans le bois => Il te faudra pour cela traverser trois champ en friche et abandonner que la neige recouvre. La neige étant traitresse elle recouvre divers monticule terreux mais aussi trou. Un jet de dé en course(avec un malus de +10 a cause de tes blessure en cours de cicatrisation) réussis évitera que tu ne te casse la figure sur les diverses racine dans le champ de plantation ou sur les butte de terre cachée par la neige. Si tu choisis cette option un jet d’intelligence réussit t’indiquera que tu n’es pas tres loin dans le bois du chalet visité avec Jessica. Sinon il te faudra avancer plus avant dans le bois pour qu’un jet de perception réussit t’en donne l’indicatation
Kali Dourga
Messages : 227
Date d'inscription : 17/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy] Lun 14 Jan - 9:33
Charlie Murphy
The Lost Ranch
Je sors enfin à l’extérieur et je respire le bon air à plein poumons. Me voilà enfin dans mon élément, ce monde ou j’évolue dans un silence presque parfait et mortel. Un territoire ou je suis le prédateur et je décide qui est ma proie ou non. Je porte alors ma main gantée à ma tête, essayant de reprendre mes esprits. Je suis Charlie, le petit-fils de John et non le Chasseur qui se lèche les babines d’avance de voir couler le sang de ses adversaires. Je lutte quelques instants avec mon alter-ego malsain et malheureusement se dernier réussi à empoissonner mon esprit avec des observations judicieuse. Comme par exemple Papy m’a envoyé avec Alicia, celle qui est habillée comme ceux du complexe. On devait explorer un bâtiment et me voilà que je fonce dans un piège. Elle m’a même encouragé à y aller. Elle est de mèche. Mon Cœur dit un non catégorique, mais mon esprit de prédateur dit seulement pourquoi pas. Ma mémoire est fébrile et me renvoie une image d’un portait dans l’entrepôt, la silhouette embrouillée d’un militaire qui sert la main… de mon grand-père. En plus dans tous les prisonniers, il n’y avait que des inconnues et des membres du Vieux Marché. Aucun de la ville d’Essex… Je tombe à genou au sol en me tenant la tête devant l’ampleur de la conspiration que le Chasseur vient de formuler pour prendre l’ascendant sur l’humain. Heureusement que je ne peux hurler car je l’aurai fait. Mais mon regard d’azur troublant et inquisiteur tombe sur une série de traces dans la neige. Je reconnais sans peine un ours et aussitôt je décide de la jouer esprit de la forêt. Mais une étrange cavité me laisse interrogatif et je vois l’emplacement de deux bandes parallèles dans la neige folle. Sans peine, vu le cratère je songe à un hélicoptère. Encore un indice qui pousse vers la conspiration. Seule l’armée possède encore les airs à ce que je sais. Merde de hell je ne peux croire que deux personnes en qui j’aurais donné ma vie soit aussi malveillantes…

Rageusement je frappe du pied un monticule de neige et un bout de carte se dévoile. Park national Elmord. Le poste de Ranger est soigné. Donc je dois m’y trouver. Repenser à ce parc me fait penser à ma sœur de cœur et me fait sourire pour la première fois. J’espère juste qu’elle, , Leïa, Téofil et Jamie vont bien. Si un enfoiré ose leur faire du mal, je les dépouille vivant et le laisse au milieu d’une horde de charognards. De nouveau j’essaie de me raccrocher à l’image de Jessica pour éloigner la rage du Chasseur. Je dois trouver un lieu sain et sur. Un refuge pour les rares personnes que j’aime. Les protéger des personnes qui sont dans le Bunker et des gens d’Essex…

J’explore rapidement la base des rangers, ne dérangeant pas Yougi l’ours qui dort tout près et qui vide le garde-manger de la cuisine, mais tout ce qui m’aurait été utile a été pillé. Le Chasseur s’en fout, il sait qu’on peut se débrouiller dans la nature et quand j’irai mieux, il va tuer chaque personne de ce lieu. Si je le retrouve bien sûr. Je décide donc d’aller à l’est, de retrouver la route et d’aller explorer les environ pour un refuge ou je pourrais me reposer. Pendant deux heures je marche et découvre les larges traces d’un petit convoi. Encore des militaires. Je grogne de frustration et de rage. J’arrive à un pont, plat mais devenu impraticable par le passage des lourds véhicules de je traque. Merde de hell! Je dois rebrousser chemin. Je mets le petit orteil dessus et c’est la chute dans l’eau glaciale. Mais de l’autre côté du cours d’eau je vois alors un reflet. Je me cache à la seconde et j’essaie de percevoir ce qui se passe. Dans mon esprit torturer par le Chasseur je vois un soldat ventre à terre, fusil précision et moi dans la ire. Ou bien des jumelles d’un observateur de l’endroit infernal qui relate mes moindres faits et gestes. Le bois n’est pas très loin, à genre trois arpents. Je dois traverser un immense champ en friche, mais rendu dans la forêt on va être sur mon territoire. Alors là je vais tuer tout ce qui m’agresse avec une joie perverse. Je m’élance rapidement vers le couvert des arbres, zigzagant pour me rendre difficile à la visée. Mais aucun coup de feu. Rien à part le bruit de ma chute quand un trou dans le camp bloque mon pied et me fait tomber dans la poudreuse. Je me roule quelques instants de douleur sur le sol en faisant un rictus de souffrance. La poudreuse est trop folle, rendu à couvert par le bois, je me fais des raquettes avec des branches de sapin. De nouveau je rampe un peu et je prends un peu plus de temps, utilisant les couverts disponibles pour échapper au reflet inquisiteur. Deux autres fois je trébuche. Le Chasseur grogne de frustration devant la faiblesse de mon corps. Mais enfin me voilà à l’abri. Je redeviens alors le fantôme, le spectre et l’esprit éthéré qui arpente les bois. Après quelques minutes de marche, tout en restant vigilant à mon environnement, je découvre une cache dans un arbre. Je me secoue la tête et je l’examine incrédule. C’est le même mirador où Jessica a découvert sa boule et chaine et moi mon sac que je porte sur mon dos. Alors je m’oriente naturellement vers la prochaine étape. Le chalet que nous avions découvert lors de notre chasse moi et ma sœur. Mais la paranoïa me fait tourner encore la tête et je me décide de me camoufler dans la cache en hauteur pour voir si l’observateur ne m’a pas suivi…


INVENTAIRE:
 

Trouvailles:
 

Jets de dés:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
Charlie Murphy
Messages : 481
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy] Mar 15 Jan - 6:22
Kali Dourga
Tu fais bien de te cacher. Des bruits se font entendre. Des bruits de pas feutré s’enfonçant doucement dans la neige. Je te demande un jet de sang froid+2 pour garder ton calme suite aux actions répétée de ton alter-égo.
- Si tu rates ton jet tu te retrouvera face a un loup. Celui-ci est un loup dans la force de l’âge, agile, et puissant. Un jet de survie t’indiquera qu’il s’agit d’un male éclaireur. D’autres ne vont probablement pas tarder. Le loup ne cherchera pas l’agression, il préférera fuir. Par contre si tu l’attaque il se défendra
- Si tu réussis ton jet, tu parviens à garder ton calme et le laisse passer le loup viendra sentir l’arbre ou tu te caches marquera son territoire contre l’écorce mais partira.
Quelques soit le temps que tu restes cacher le seul poursuivant que tu vois est ce loup.

Pour ton arrivée au chalet je vais te demander plusieurs jet carrure+2, course+10, dextérité ses jet seront pour gérer tes déplacements dans la foret sans encombre. Je te rappel que tu as des blessures qui même si elles sont chirurgicalement cicatrisée et traitée tu n’as pas encore complètement récupéré.
En arrivant au chalet celui-ci ne semble pas avoir beaucoup changé depuis ton passage avec Jessica. Toutefois un jet de vigilance t’indique que le chalet a été visité après vous. Un jet de perception te fera remarquer que les visiteur devait être un petit groupe. Il y a des restes de repas, de campement, même des restes de soin.

Le chalet est plus en désordre que lorsque vous l’avez quitté mais reste le même ce qui pouvait être utile à par contre été emporté. Mais il reste plusieurs chose (si tu désires quelque chose demande le moi je te dirais oui ou non)
Kali Dourga
Messages : 227
Date d'inscription : 17/06/2018
Crédit Avatar : Qui a fait ton avatar?
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy] Dim 20 Jan - 15:29
Charlie Murphy
The Lost Ranch
Je suis aux aguets, silencieux comme le fils de la Faucheuse elle-même. Merde de hell je sens même le poil de mon corps, enfin ceux qui me reste sur mon épiderme calciné, ce redresser sous la sensation d’être épier. Le Chasseur gronde sa colère dans mon esprit et je me sens crisper. Chaque muscle commence à me faire mal devant l’attente que je me supporte. Mais mon alter-ego gronde de satisfaction quand j’entends les pas feutrer d’un autre prédateur qui s’avance dans la neige. Je vois enfin un vieux loup qui s’avance et qui renifle la trace de mon passage. Au lieu de rester tranquille et de fais la statue, d’ignorer son avancé, le Chasseur me fais redresser et je plante mon regard d’azur qui est devenu un ciel embrasser de rage dans les yeux du canidé sauvage (jet de sang-froid à + 2 = 10 Échec). Nous nous regardons comme des chiens de faïences, notre instinct commun nous poussant à nous trucider pour prouver notre légitimité sur le territoire. Mais je le sens un peu soumis, plus tenter à observer que je placer en position d’attaque. (Jet de survie : 39 Réussi). Le Chasseur comprend alors que le loup n’est qu’un éclaireur pour sa meute. Je fouille dans la cache rapidement et trouve un bâton. Je lui lance dessus et l’atteint (jet arme de jet : 46 Réussi). Ce qui a pour cause de le faire replier vers le reste de sa meute. Je serre les dents et le Chasseur hurle de frustration. Il voulait avoir du sang pour étancher sa soif. Je secoue ma tête pour essayer de rependre mes esprits, mais mon alter-ego semble bien se tenir aux commandes. Je me dois de me trouver un refuge et rapidement. Sinon je vais devoir affaire à une meute et adieu le connard de grand brûlé J’avance dans un premier temps assez rapidement, mais mes blessures m’étirent et me font encore souffrir. J’essaie de courir mais je m’étale comme une crêpe dans la poudreuse (Jet de course : 90 et 41 Échec). Mais je sers les dents en songeant à Papy (jet de carrure avec boni de nourriture militaire : 3 et 4 Réussi). Il me disait toujours que les Murphy c’était des durs à cuire et qu’on pouvait tout encaisser. Mais repenser à lui met le Chasseur en colère. Car il croit que mon grand-père est dans le groupe du Bunker, au même titre qu’Alicia qui m’a mené dans le traquenard. J’évite les trous et les troncs d’arbres camoufler par la neige avec une certaine aisance, je suis quand même habituer de me promener dans les bois quel que soit la saison (jet de dextérité : 2 et 3 Réussite).

Me voilà enfin arrivé au chalet, mais au lieu de me précipiter à l’intérieur je surveille les environs. Aucun mouvement, mais je vois déjà que des gens ont passé. L’exemple la plus frappante est la fenêtre de la porte du garage fracassé (jet de vigilance : 41 Réussi). Hors en partant Jessica et moi nous avons verrouillés les accès et empocher les clefs. Prudemment, silencieux comme un esprit désincarné et féroce comme un poltergeist, je fais le tour du bâtiment. Des vieilles traces de pas à peines recouvertes. Mais il y a peu de neige donc je ne saurais dire si c’est récent ou non. J’entre à l’intérieur et découvre des reliefs de repas et un bordel sans nom. Tout a été viré sens dessus dessous. Selon ce que je peux voir, il devait avoir au moins quatre à six personnes selon les tas de couvertures ici et là (jet de perception : 7 Réussi). Au moins une femme à cause d’une compresse d’hygiène féminine dans la poubelle de la salle de bain. Aussi je découvre que plusieurs pansements furent utiliser pour résorber une blessure assez importe vu le sang sur le carrelage.

Je fouille sous l’évier et dans les endroits susceptibles de découvrir des produits ménagers. Je voudrais utiliser le drap d’hôpital que j’ai récupérer et en faire des lisières de tissus pour les attacher à mes mollets et aussi sur différentes parties de mon corps. Le Chasseur désire fausser le flair des loups et camoufler mon odeur avec une puissante senteur chimique. Aussi me décide de me planquer un peu dans une des pièces, dans une bonne cachette, pendant quelques temps pour essayer de surprendre les rôdeurs qui ont eu l’audace de venir dans le refuge de Jessica…


INVENTAIRE:
 

Trouvailles:
 

Jets de dés:
 


Codage par Libella sur Graphiorum
Charlie Murphy
Messages : 481
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy]
Contenu sponsorisé
Le 17 Décembre 2017 - The Lost Ranch [quête Solo Charlie Murphy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nuoo - Décembre 2017
» liste officielle des navires de mer belges décembre 2017
» Tableau des mamanges essayeuses espoirs Novembre & Décembre 2017
» Maquettexpo Cherbourg les 09 et 10 décembre 2017
» [Janvier 2017] Birchbox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Vermont :: Park national Elmore-
Sauter vers: