Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: Jessica Adams Sam 2 Juin - 18:01
Jessica Adams

Adams Jessica

24

Americain

Artiste - Modèle photo fitness/ink/sport/sexy

Surivants du Vieux Marché

Vany Vicious

J’écris ses lignes, à la lumière du soleil couchant. On est tous regroupé dans un refuge qu’on a appelé le vieux marché, du nom du bâtiment ou on s’est retranché. Je ne sais pas combien nous sommes. Mais il y a pas mal de monde, des jeunes comme des moins jeunes.
J’écris ma vie pour que quelqu’un se rappelle de moi, si un jour l’humanité retrouve ses droits. J’ai toujours rêvé d’écrire mon histoire pour autant qu’elle ait quelque chose à raconter. Mais je n’ai rien de bien fabuleux à dire. Pourtant cela changerai peut être des évènements qui font l’actualité de notre quotidien. Et j’ai envie de raconter ma biographie à quelqu’un. Quelle plus belle façon pour une femme atteinte de surdité que de coucher les mots sur du papier.

Je m’appelle Jessica Adams et je suis originaire de Lewistown dans le Montana. Je suis née en 1993. Je ne me rappelle pas vraiment mes premières années de vie. La seule chose dont je me souvienne de cette période est mon handicap et l’effet qu’il a eu sur ma personne. Difficile de communiquer avec les autres enfants quand on est sourde. Je me suis donc rapidement retrouvée isolée des autres. Ne pas entendre le chant des oiseaux, la musique, ou les cris de joie, c’est assez dérangeant. Les autres enfants m’ont vite écartée. Je ne pouvais leur répondre. Je me suis donc sentie mise à l’écart, et j’ai évité de me mêler aux autres. J’étais l’enfant, à l’ombre, seule sur la balançoire, qui regarde les autres jouer ensemble. C’est triste quand on y pense. Cette mise à part m’a rendue terriblement timide. J’ai toujours essayé de rester dans mon coin. Je me suis plongée dans le dessin et la lecture des choses qui me plaisait. J’ai acquis une bonne base en dessin grâce à ça.

Ce n’est que lorsque je suis entrée au lycée que les choses ont changé. Elles ont changé grâce à une personne : Leia. Nous étions dans la même classe. Par contre là ou j’avais tendance à m’effacer, elle, il était difficile de la raté. Elle faisait tout pour attirer les regards, belle, sportive, intelligente, et surtout un peu provocatrice. Le genre de fille qui s’installe au milieu de la classe et fait des bulles avec son chewing-gum pour les faire éclater bruyamment. Un après-midi où on n’avait pas court j’étais dans le parc à dessiner. Elle est venue s’assoir près de moi en silence. Je ne l’ai remarquée que lorsqu’elle m’a tendu un papier ou elle avait écrit : « (…) C’est magnifique. T’as un sacré talent en dessin (…) » Elle m’a juste sourit sans tenter de me parler autrement. C’est là qu’on est devenue amie. Elle m’a par la suite réconciliée avec le monde et les gens. Leia a appris à signer ce qui nous a permis de communiquer. C’est une joueuse de baseball extraordinaire. Elle a un jeu de batte impressionnant. Je suis aussi sportive. Mais pas en équipe… mon handicap et ma timidité. Je suis plus portée sur la natation, le fitness, le cross fit, le cross et le combat. Je sais aussi monter à cheval et tirer. Mon père m’emmenait à la chasse avec lui et j’ai fait du tir dans un club. Les années de lycée ont passé rapidement. Pour mes études supérieures, je ne savais pas trop vers quoi allez. C’est Leia qui a enclenché le processus. Elle a eu une opportunité d’étudier la photo à Burmington. J’ai appris qu’il y avait là-bas de bon cours d’art plastique, dessin sculpture, etc… J’ai tenté ma chance au concours d’admission et j’ai aussi été reçue. Je l’ai donc suivie.
Pour plus de facilité nos parents nous ont pris un appartement en colocation. Financièrement s’était plus simple pour toutes les deux. J’ai donc fait le dessin et la sculpture. Mais plus par hobby que par véritable motivation professionnel. En vérité je ne savais pas trop vers quoi m’orienter. Alors j’ai fait ça.
Lors de notre seconde année, après une bonne cuite, il nous a pris l’idée saugrenue de de nous faire tatouer. Elle avait flashé sur un des dessins que j’avais fait, une rose pas dans un genre réaliste, plus de façon graphique. Et c’est vrai que s’était l’un de ceux que j’aime le plus. Je l’ai donc modifié pour que nos initiales apparaissent dans les pétales et que celle du centre forme un cœur. Un peu pour signifier « amies pour la vie ou sœur de cœur ». On a trouvé un tatoueur et on a pris rendez-vous. On flippait toute les deux le jour J. Se faire tatouer, c’est pour la vie. Et puis c’est des aiguilles quand même. Mais on l’a fait. Et j’ai adoré. J’ai continué. J’ai maintenant plein de tatouage sur tout le corps. Et la rose elle, elle est dans mon cou. A chaque fois que Hank me marque la peau, Leia est présente. Je ne sais pas si c’est par soutien, sadisme de me voir me faire piquer, ou parce que Hank lui plait. Quand je lui pose la question elle rit et change de sujet… Et Hank par blague me répond que c’est parce qu’elle a un faible pour moi à force de me prendre en photo sous tous les angles. Mais là aussi elle esquive. Moi ça me fais rire. Je ne l’ai jamais vue comme une compagne. C’est vrai que nous sommes proche, que nous avons pas mal de centre d’intérêt commun. Mais c’est mon amie. J’ai eu des gens dans ma vie garçon même des filles c’est vrai. Mais ça ne durait jamais vraiment. Il faut dire que mon handicap freinait pas mal les relations. Et puis c’est vrai que je n’avais jamais vraiment ressentit le petit truc, le déclic. Mais Leia … non c’est ma meilleure amie, ma sœur de cœur.

La dernière année est arrivée assez vite. Je n’ai pas vu le temps passer. Il faut dire que je me sentais bien à Burlington. J’avais trouvé mes marques : bars, salle de sport, piscine, le quartier universitaire je le connaissais bien. J’ai même trouvé un job pour financer ma part de la collocation : je pose pour les cours de croquis, et je fais des flashs pour Hank, parfois il me propose du travail comme créatrice de tattoo pour ses clients quand il n’a pas le temps de le faire lui-même. Tatouer moi-même je l’ai déjà fait. J’ai tatoué l’omoplate de Hank d’un dessin que j’ai créé. Il m’a dit : « (…) Celui-là, je te l’achète je le veux sur moi. Mais c’est toi qui va me le tatouer (…)». Une première pour moi. Mais ce n’est pas ma vocation. Quand on est sourde et muette les autre sens sont exacerbé, la vue, le gout, mais aussi le touché. Il y a quelque chose de très personnel, d’intime, dans le fait de tatouer quelqu’un. Et franchement ma timidité est revenue en flèche ce jour-là. Ca me gêne, même si je le connais que je passe du temps dans son shop à dessiner. Ou par simple envie d’y passer du temps et de discuter avec lui quand il n’a personne, je ne me sens pas assez intime. Je pense que j’aurais même du mal à le faire avec mon copain ou ma copine si j’en avais. C’est le feeling qui doit être là et je l’ai très difficilement. Et cette sensation d’entré dans l’intimité de quelqu’un qui me bloque. L’inverse par contre à partir du moment où j’ai confiance y a pas de problème. La preuve tous les tatouages que j’ai et le fait de poser pour des photos.

Les examens se sont terminés avec une réussite de ma part. Le soir de la proclamation mes parents étaient là ceux de Leia aussi. Elle avait réussi aussi assez brillement. Je l’avais aidé pour son travail de fin d’étude en posant pour la réalisation d’un book. Mes premières vraies photos professionnelles en tant que modèle. Avant s’était juste du dépannage ou des délires entre nous. Mais je dois reconnaitre avoir adoré me prêter au jeu. Je me suis découvert un intérêt pour ce rôle, être devant l’objectif. Par contre pas modèle pour la mode. Ce monde-là est tellement destructeur pour les modèles. Et puis je ne rentre pas dans les standards voulut de toute façon. Par contre là ou je suis à l’aise, c’est pour ce qui est de poser comme modèle fitness, sport, sexy. Il m’est arrivée de faire du nu aussi. Mais La aussi vu que c’est plus intime et qu’il faut aussi que j’ai confiance dans le photographe la seule personne a m’avoir immortalisée de la sorte c’est elle, Leia. Par contre, jamais dans le sexe, le porno, etc, ce n’est pas mon truc.

Cette année on allait entamer notre vie professionnel moi comme modèle et artiste dessinatrice tatouage chez Hank. Mais voilà, Les évènement sont arrivés et tout s’est précipité. Tout a commencé comme une rentrée classique. Qu’elle soit professionnelle ou scolaire. Puis les journaux télévisés ont fait état de ce que moi j’ai appris dans les journaux papier et lu sur internet. S’était vraiment fout, et si peu vraisemblable. Pourtant force est de constater que aujourd’hui nous sommes bien dans la merde. Car les morts sont dans les rues et ils envahissent le monde. Leur nombre ne cesse de croitre de jours en jours. Je me suis retrouvée avec un groupe de survivant près de l’université. Je ne sais pas ce que cela vaudra ni combien de temps cette situation tiendra, mais en attendant je fais avec. On vit au jour le jour en espérant se réveiller le lendemain sain et sauf.

Jessica Adams est une jeune femme de 24 ans en excellente condition physique. Elle est de taille et de corpulence moyenne. Bien que sportive, elle n'a de musculature apparente forte comme on peut en voir chez des pratiquantes de fitness. Toutefois elle possède une tonicité musculaire importante preuve de sa maitrise du sport.
Physiquement c'est une blonde aux yeux gris. Elle a la particularité de possédé plusieurs tatouages partout sur le corps et plusieurs piercings. Ce qui n'enlève rien à son charme que du contraire. Elle a toutefois une particularité singulière pour une survivante du moment. Elle est sourde de naissance. Cette singularité fait qu'elle n'a pu créer les sons nécessaires à la parole et la rende donc muette dans le sens ou la parole en elle-même lui est inconnue.

En outre Jessica est une femme relativement timide. Ce qui contraste avec son assurance visible sur les photos qu'elle a faite comme modèle avant le retour des morts. Elle a peu d'aisance en publique et reste effacée. au premier abord elle peut sembler froide ou distante mais c'est parce qu'elle analyse les gens en fonction de leur attitude de leur fait et de leur comportement. Elle accorde difficilement sa confiance si elle n'a pas le "feeling" nécessaire. Elle a, il semblerait, une forte amitié avec une autre femme en qui elle a une entière confiance

- - 1 couteau de randonnée
- - 1 sac de couchage
- - 2 rations comestibles
- - 1 sac à dos basique
- - materiel de dessin (crayon et bloque de feuille)
- - 1 carnet et un stylo (pour communiquer)
- - 1 thermos

Cyberwoman

43

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jessica Adams Sam 2 Juin - 22:18
le Passeur
Salut!

Te voilà donc validée! La prochaine étape est de faire ton journal de bord dans la section qui t'es attribuée et dont tu es responsable Ici

Ce journal de bord doit contenir trois éléments impératifs (les formulaire sont ici):
- Un historique de tes RP dont un formulaire est à disposition pour faire quelque chose d'agréable facilement
- Un répertoire des liens qu'entretient ton personnage. Un formulaire est également disponible.
- Un sujet impérativement séparé du reste où tu vas pouvoir lancer les dés. Le fonctionnement des dés est indiqué dans la section du système de jeu.

Bon courage pour la dernière forme de paperasse avant de pouvoir enfin te lancer en jeu!
Je sais que tu as lancé ton journal de bord mais je n'ai pas encore checké si tu avais vu les formulaires et comme ça c'est un message que je peux redonner comme il y a les liens utiles. Smile
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 12/11/2017
Crédit Avatar : G.U.E.R.L.A.I.N

Feuille de personnage
Vie:
0/50  (0/50)
Santé mentale:
0/90  (0/90)
Inventaire:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Adams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tom Adams [Validée]
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Jessica Marquis ( Fini )
» Madisson Adams |Serpentard|
» Jessica Jaco tout simplement ! [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Safepoint (HRP) :: Le registre :: Validés-
Sauter vers: