Agonie
Bienvenue sur Agonie !

Voici les liens utiles pour te connecter et t'enregistrer.
Il est également recommandé de lire le Guide du survivant.

Bonne visite et à bientôt!


ChatboxAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Dim 10 Juin - 23:10
Leïa Anderson
Tandis que les militaires et la solitaire règlent leurs comptent, Jessica me foudroie du regard en me signant quelque chose de vraiment méchant pour l'occasion, me faisant baisser les yeux. Tant pis, j'aurai essayé de lui faire plaisir... En revanche, je suis attentivement la longue série de signes qu'elle me fait pour expliquer son plan, ça paraît judicieux en effet, j'avais déjà oublié les autres. Je prends assez mal la pique lancée sur mon sens de l'orientation malgré qu'il fut mérité et décide d'informer nos sauveuses du jours.

Je me tourne vers les deux femmes depuis que les deux autres militaires ont l'air de suivre les ordres comme des toutous, c'est pas vraiment utile de leur dire quoi que ce soit d'important. Autant casser le bras de fer verbal entre les deux femmes qui se menacent l'une à la suite de l'autre.

- Ok, notre groupe allait à un Taft Corner un peu plus loin pour récupérer des ressources. On va aller les rejoindre. On a des trucs à récupérer et notre groupe est là-bas. Merci pour le plan Madame mais je vais suivre Jessica.

Je parle à voix haute mais je m'adresse plus à la militaire qui a l'air décidée à nous aider coûte que coûte.

- Si c'est pas sur votre route ou que ça prend trop de temps, je comprends. Mais on apprécierait beaucoup un lift jusqu'à là-bas.

Là-dessus, Jessica a raison et il vaut probablement mieux être avec des gens qu'on connaît et qui font partie du même groupe qu'une bande de soldats, pardon, gardes nationaux puisqu'il paraît qu'il y a une grosse différence, plus une anti-sociale armée d'une hache.

Aucune idée donc de qui va bien vouloir nous accompagner là-bas mais je commence à avoir besoin de bouger et comme l'a fait remarquer je-ne-connais-pas-son-nom, les coups de feu n'ont pas du attirer que moi et puis... ma course m'a fait monter le rythme cardiaque pour s'arrêter très abruptement si bien que j'ai maintenant le souffle court et l'envie de reprendre l'exercice.

Je regarde ensuite Jessica pour voir si elle m'a pardonnée et est prête à se mettre en route.
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Lun 11 Juin - 4:54
Jessica Adams
Woua … C’est quoi cette réaction de ma « frangine » là ? Se taquiner, c’est son credo à la base, vu ma timidité, c’est elle qui joue à ce jeu-là d’habitude… Pourquoi qu’elle baisse les yeux comme ça quand je la menace. Bon ok, je suis soudain prise d’une grande confiance en moi. Mais merde quoi. D’habitude elle réagit et me relance une pique. Ok là j’ai peut-être été un peu fort. En même temps j’ai eu l’impression de me retrouver nue au milieu d’une salle remplie qui me regardait avec tous les projos braqués sur moi.

Je la laisse donc expliquer au sergent Warren ce qu’il en est pour nous et notre groupe. Je n’ai pas vraiment suivit l’échange entre l’autre protagoniste et la sous-officier. Mais au vu de l’état de cette dernière la tension est plus que palpable. L’intervention de Leia a le don de changer le sens de la conversation et de mettre en place une nouvelle réaction de groupe. Car maintenant que j’avais un peu plus l’esprit à analyser la situation je constatais que le canon de la grosse mitrailleuse du humvee sentait encore l’odeur de tir récente. Ce qui avait probablement dut probablement attirer d’autre putride vers nous. Surtout avec le genre de bruit que sa peut faire.

Leia me regarda pour voir quel était ma décision et voir si je lui en voulais encore. Pour lui faire comprendre que non je lui sourit et lui prit la main. Masi je la lâchais quelques instants plus tard pour lui donner ma crainte. Ayant fait du tir en club je sais, même si je suis sourde, que de tel engin quelques soient le calibre fait du bruit. Et vu les réactivités des putride a ce genre de stimuli.

- « On ferait bien de bouger je remarque seulement maintenant que je suis un peu posée qu’ils ont fait usage de la mitrailleuse de leur véhicule et a mon avis sa va pas tarder a rappliquer. »

Pour joindre le geste à la parole je commençais à prendre la direction de Taft Corner en suivant la courte que j’aurai dut prendre avec les autres dans la camionnette. Je boitais un peu à cause du choc et m’appuyait un peu sur Leia alors qu’on avait pris les devants. Je en savais pas trop ce que les militaire allait décider mais c’est clair que si il nous accompagnait le véhicule m’aurait reposée. Si il le propose en tout cas je saute sur l’occase et grimpe j’ai mal à la jambe. C’est superficiel mais quand même. Par contre me retrouver avec eux, que je ne connaissais pas, m’intimidait. J’avais beau connaitre Savannah de par ses prouesse sportive sa en restait pas moins intimidant de se retrouver face à une championne olympique. En tout cas même si j’avais repris un peu d’assurance pour me sentir plus sur j’avais repris et garder la main de Leia dans la mienne. Comme pour puiser un peu de son assurance a elle pour m’aider à pas baissé les yeux et fiche le camp.
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Lun 11 Juin - 10:21
Deborha Madrigal
Finalement, après tout cela la Hyène resta silencieuse, écoutant attentivement tout les partie présent et en apprenant ainsi plus sur la destination de base du groupe de survivant « non militarisés ».
Ils comptait aller au Taft Corner qui ce trouvait pas très loin. Partant de là, La Hyène vint à peser le pour et le contre de cette situation. Toutefois, l'information qu'elle avait donnée n'était sûrement pas tomber dans l'oreille de n'importe qui et il y avait fort à parier que les « militaires » s'en servirait pour plus tard.

Bien évidemment notre Vagabonde avait aussi remarquée plus tôt l'appelle de cette Savannah à la radio, ce qui lui inspira peu confiance.
Mais La Hyène était loin d'en avoir fini avec eux, pour sur. Cet ainsi que la femme vint à jeter à terre son reste de clope qu'elle écrasa du bout de son pied en remettant sa hache sur son épaule avec nonchalance, avant de regarder une à une toute les personnes pour ensuite repartir, sans un mot d'où elle venait. À présent, son plan était de suivre le groupe et de profiter de leur nombre pour fouiller Taft Corner. Si mort il venait y avoir, notre vagabonde pourrait peut être avoir la chance de piller un cadavre ou deux... Enfin, toujours est il, le fait que deux groupe aillent ensemble au même endroit lui permettrait de fouiller plus tranquillement certaine zone.

Au final, cette brève discutions eu au moins pour elle d'avertir La Hyène de la présence d'un fragment « militariste » dans la zone mais aussi d'une autre communauté, visiblement plus « faible » ce qui, plus tard, si elle réussissait à faire son propre groupe, serait une proie potentiel, même ci pour l'heure, sa vie solitaire lui suffisait amplement.
avatar
Messages : 103
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Lun 11 Juin - 10:53
Savannah Warren
Savannah resta contre le Humvee a fumer sa cigarette pour se calmer. Apres tout la femme a la hache l'avait bien irritée et si elle n’était pas professionnelle et très mesuré elle l'aurait surement corriger avec ses poings. Toujours était t'il que les deux autres jeune filles continuèrent a signer un bon moment avant de se décider. la brune lui dis qu'elle comptait rejoindre son groupe a taft corner. Savannah nota ravie que les deux jeunes filles ne suivent pas la femme.

De suite Savannah donna ses ordres et toute la petite équipe wolfpack rangea le matériel médical et autre et regagna sa place dans le véhicule tandis que Savannah informât la seconde escouade de leur nouvelle destination. Enfin Donovan démarra le Humvee et s’avança au niveau des deux jeunes filles. Savannah leur fit signe de monter, La platine a coté d'elle a l'arrière avec son amie sur sa droite. Une fois le petit groupe fin prêt Donovan fit rouler le Humvee a vitesse moyenne en direction de taft corner alors que la seconde femme disparaissait de la d'ou elle était venue.

Pendant le trajet Savannah ecrit sur son calepin a la platine

-Alors comme ça t'aime la boxe ?

Elle lui souriait dans le même temps

-Si ça te dit plus tard je pourrais te donner deux trois leçons. ça pourrait t'aider dans ce...nouveau monde. Ca te dis ?

Une fois fait elle attendit la réponse alors que le Humvee se garait juste a coté de Taft corner Elle sortis avec toute le groupe et demanda a la brune.

-Vous voyez votre groupe ?
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Summer Glau

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Sergent
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Mar 12 Juin - 0:52
Leïa Anderson
Maintenant totalement déresponsabilisée de la décision vis-à-vis de la prochaine destination, je me tiens simplement prête à grimper dans le humvee pour aller faire les courses. Tout se passe assez vite et j'embarque finalement entre la capitaine ou whatever et Jessica. En partant, je check une dernière fois la femme laissée un peu en plan là au milieu et lui fait un signe de tête.

L'ancienne championne de boxe commence donc à poser une question sur son calepin avant de le montrer à Jess'.

- Si vous voulez parler, ça ira plus vite et je peux signer pour vous.

Sans problème je me mets donc à interpréter la réponse de mon amie puis à faire la balance entre langue des signes et anglais, maintenant la conversation à un rythme quasi-naturel sous le regard d'une des membres de l'unité.

N'ayant pas grand chose à dire et ne souhaitant pas particulièrement m'immiscer dans la conversation de mon amie et d'une de ses idoles, je me contente de mon rôle de traductrice jusqu'à notre arrivée au centre commercial.

Là, les deux camionnettes sont garées, seul problème : l'une d'entre elles, la première si je me souviens bien, est en train de brûler, laissant sortir une colonne de fumée noire comme si quelqu'un ou quelque chose avait explosé le véhicule. Nos camarades de survie ne sont pas présents et semblent avoir déserté la scène aussi. Ça commence à devenir inquiétant et je suis contente d'avoir ma batte de baseball, maintenue entre mes genoux pour ne pas voler au rythme des bosses de la route plus ou moins abîmée par les accidents et les conduites imprudentes des derniers jours.

- C'est pas sensé être comme ça...

Merci cap'tain Obvious! Mais au moins, les militaires sont au courant que ce n'est pas la scène à laquelle nous nous attendions.
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Mar 12 Juin - 8:34
Jessica Adams
On embarque dans le humvee pour me retrouver assise face à Savannah. Leia se retrouvant à côté de moi. Je regarde mes pieds gardant la main de Leia dans la mienne pour éviter de piquer un fard. Par contre je me rends compte que ça pourrait donner l’image qu’on est ensemble. Même si l’idée me ferais marrer entre nous et que on a déjà joué à ça pour faire chier ses ex. Ici le contexte est différent et me met un peu mal à l’aise pour moi-même mais aussi pour elle. Je relâche donc sa main pour continuer à regarder mes pieds ou les parois du véhicule.

Tout d’un coup un papier se glisse sous mes yeux. J’attrape le carnet et remonte mon regard vers la protagoniste qui me le tend, en souriant. Je lui rends son sourire un peu timidement. Je lie le document. Ce que j’y lie me fait légèrement rougir amusé mais aussi intimidée. C’est horrible cette timidité. Devant un appareil photo dans le cadre d’un projet de travail je n’ai pas ça. Ni même les rare fois où j’ai accepté de posée nue pour Leia. Mais là … Leia dit quelque chose a la boxeuse et je lui tends le carnet pour lui montrer.

- « Tu penses que je devrais accepter ? »

Je ne sais pas quoi répondre Au point que je n’écris rien sur le carnet sinon que je réponds à sa première question évinçant la seconde volontairement.
—Oui j’aime bien, je n’ai jamais pratiqué véritablement… Juste en chorégraphie. Mais aussi histoire d’avoir la forme. Et puis pour des photos aussi….
Je suis interrompue dans mes écrits par un coup de coude de Leia qui propose verbalement, mais aussi en signant, de traduire. J’arrache donc la page avec ce que j’avais marqué et lui offre la possibilité d’intervenir aussi. Je réponds donc à Savannah. D’abord avec timidité. Puis peu à peu avec assurance. Leia traduisant mots pour mot mes propos même quand je me trompe. Ce qui la fait rire m’envoyant dans les cordes de ma timidité avant de reprendre. Ainsi Savannah su que j’avais fait de la boxe pour garder la forme, pour des photos mais que je n’avais jamais combattus Que je n’avais jamais sauté le cap. Que j’admirais ses prouesses sportives universitaire et olympique. Que j’avais adoré son match de final des JO. Et que bien que fan la médaille d’argent était méritée au vu de sa combativité. Mais que je devais reconnaitre que son adversaire avait été bien plus forte.

La discussion est arrêtée par l’arrêt du véhicule dont nous sortons. Taft Corner se dévoile à nos yeux ainsi que les deux camionnettes Mais celle dont je suis tombée est en feu. MON SAC … Un tension se fait dans tout mon corps pour me mettre aux aguets. Je scrute rapidement les environs. Et désigne a Leia un coin de rue ou des choses bougent. Probablement pas Theo et les autre. Surement un groupe de putride agglomérer contre l’accès emprunté par les autres. Avec une petite tape sur l’épaule de Savannah je le lui indique aussi.

- « J’espère que les autre vont bien. Vient avec moi s’il te plait, je veux récupérer mon sac. Et la chaleur de l’incendie va attirer d’autre putride. Je n’en ai pas pour longtemps. Promis pas de risque inutile. Je veux juste récupérer mon couteau et mon sac. »

Je m’avance vers la camionnette en feu dont la porte arrière est restée ouverte surement pour que les occupants puissent la quitter. Mais pourquoi et comment se fait-il qu’elle soit en feu ? Je ralentis mon pas en approchant de la camionnette. Je n’y voie pas mon sac et je ne suis pas tranquille. Quelque chose me déplais
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Mar 12 Juin - 8:36
Charlie Murphy
Une expédition qui tourne mal
Voilà quelques jours qu’un mouvement de panique nous à séparer mon grand-père et moi. J’ai pu au moins éviter l’inévitable résultat que cette frayeur collective à causer. Les… choses qui étaient avant des gens se sont ruer vers ce buffet à volonté de chair pour planter leurs ergots et leurs mandibules dans la populace et les transformer à leurs tours. Dieu sait comment, mais j’ai pu me soustraire de cette attaque en me cachant dans la pénombre d’une ruelle. Pour plus de sécurité j’ai même grimpé dans une benne à ordure en acier. Grâce à la chasse et aux enseignements de Papy, j’ai resté immobile comme une statue et même quand ces créatures ont percuté ma cachette je n’ai pas pipé un mot. Être invisible fut pour moi la révélation, mon ultime refuge depuis toujours pour éviter le regard choquer et dédaigneux des autres, pour me permettre de sortir vivant de cette ville de fous. Mon plan était simple comme de l’eau de roche. Je devais progresser comme un ombre dans la direction que j’avais aperçu le dernier représentant de ma famille être mener par la vague de la folie collective. Dès que je trouve mon grand-père, car pour moi Papy était l’équivalent d’un Roc de Gibraltar indestructible et c’est inconcevable qu’il soit mort, on lève le camp et on retourne dans les bois pour attendre que cette épidémie se soit essoufflé. Mais j’essaie tout de même d’aider les gens que je croise lors de mes déplacements. Des fois juste tendre la main, emmener une personne seul vers un endroit qui me semble solide me permet de garder une soi-disant santé mentale et de ne pas perdre le nord.

Une vingtaine de personnes avaient trouvé refuge dans une école primaire avec quelques policiers. J’avais aidé du mieux que je pouvais, fortifiant une fenêtre, allant toujours dans le ventre de la bête pour arracher quelques victuailles et médicaments pour des gens désemparé. Mais il y avait quelques heures de cela mon cœur s’était serrer d’effroi en voyant les barricades balayer comme si une tempête sanglante avait passé par là. À l’intérieur que de la désolation et la mort. J’ai abrégé les souffrances de quelques infectés, des gens qui pleuraient de soulagement de se retrouver en sécurité. Sûrement un survivant avait reconnu un parent, un enfant ou l’être aimer dans la marée de visages blanchâtres recouverts de sang au regard inexpressif couvert de cataractes. Il a voulu l’aider et les charognards avide de chair humaine s’était infiltrer comme les microbes dans un plaie pour infecter un corps sain. J’avais soulevé les épaules de frustrations et de dépit avant de tourner les talons pour quitter cette nouvelle fosse à air ouverte. Mon sac à dos était maintenant aussi plat que mon moral et j’ai décidé de rejoindre un magasin tout en un qui me semblait encore plus ou moins intact selon mes dernières excursions dans le coin. Je n’avais que mon bon vieux couteau de survie et je devais trouver une arme un peu plus sérieuse. Un arc à poulie et des flèches sera la meilleure pioche, mais même une arme à feu bruyante sera la bienvenue.

Donc me voilà tout près de mon objectif du jour. Je traversais le stationnement aux voitures abandonnées, ressemblant un peu à un banc de poissons au reflet métallique échoué sur le bitume, quand le vent m’emmena un autre son que la mélopée des nouveaux prédateurs de la ville. Mes sens étaient en alerte, une camionnette en flamme se consumait avec une certaine violence. Je vais devoir me dépêcher pour faire une reconnaissance et partir avant que les infectés, ou ceux qui ont fait cela, rappliquent.

J’arrête tout à coup, un peu comme un loup qui vient de détecter un danger imminent. Un bruit de moteur. Donc mon esprit fit le lien entre véhicule et être vivant. Je me cachai prestement, un vieux camion de livraison embouti et au haillon ouvert vider de son contenu, sera ma cachette pour observer sans être vu. Malgré moi j’espionnai l’échange entre trois femmes. Une habillé en militaire et deux survivantes malgré elles. Merde de hell. Les femmes m’ont toujours intimidé et celles-ci étaient tout simplement sublimes. Le duo et la militaire restèrent à discuter. Je soupirai doucement, espérant tout simplement qu’elles quittent et que je puisse aller farfouiller le magasin. Mais un mouvement furtif, lent comme une âme en peine, attira mon regard d’émeraude inquisiteur. Un infecté, le bas du corps manquait à l’appel et les tripes putrides glissant sur le béton, sorti du couvert d’une jeep pour tendre la main vers une des jeunes femmes qui venait de s’approcher du brasier. Les doigts du cadavre ambulant ressemblaient à des ergots aussi tranchants que la poigne glaciale de la Faucheuse. Je dois agir rapidement pour éviter à une innocente de se transformer en infecté.

Ni une ni deux je sors de ma cachette tel un esprit vengeur et je fais les quelques mètres pour atteindre la mort rampante. Ma lame au clair, tel un loup bondissant sur sa proie, je progresse dans un silence parfait. Mes semelles semblent se fondre dans le bitume et j’évite quelques détritus. Seul signe de mon arrivé fut lorsque j’ai pris appuie avec mon pieds sur la colonne du monstre et d’une détente rapide je plonge l’acier de mon couteau à la base du crâne pour sectionner la moelle épinière. Un peu comme donner la miséricorde à un animal mourant pour l’empêcher de souffrir. L’infecté laissa échapper un râle de frustration d’avoir été privé d’un repas si alléchant et après quelques soubresaut le corps mourut pour la seconde fois. Alors je relève la tête et je me rends compte que les regards se sont portés sur moi. Je baisse le regard, gêner d’être devenu le centre d’intérêt. Je me redresse les mains bien en évidence, les joues écarlates de timidité d’être près des dames. Essayant de faire un sourire, je manque cruellement de pratique dans le domaine sociale de par ma vie d’ermite et de mes multiples handicapes, je mets en évidence mon macaron Bonjour je m’appelle Charlie et je suis muet. Je désire à cet instant n’être qu’une poussière et de me laisser transporter par le vent loin d’ici…


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 247
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Mar 12 Juin - 12:41
Deborha Madrigal

La Hyène attendue discrètement que le groupe quitte les lieux avant de finalement les suivre, certes, elle allait mettre plus de temps que ledit groupe pour atteindre Taft corner, mais fort heureusement, notre vagabonde connaissait la la localisation de l'endroit et ce dernier ce trouvait à peine à un petit kilomètre de sa position actuelle. Durant sa marche solitaire, la femme rencontras quelques cadavres mais rien de bien inquiétant.

Après une petite trentaine de minutes de marche, notre vagabonde fini par arriver non loin du Taft Corner, duquel une épaisse colonne de fumée noir semblait s'élever, accompagnée par une odeur de pneu brûlé. Curieuse la femme décidât d'aller vérifier l'origine de ladite colonne de fumée. Une fois sur les lieux La Hyène fit brièvement le tour de l'endroit visualisant alors l'autre Camionnette garée non loin. Prudente, la femme observât les environs de son regard froid avant de s'approcher de la camionnette en bonne état et telle une charognarde, elle profita de l’absence de ses propriétaire pour farfouiller l'intérieur. Ce que la Hyène y trouvât cependant n'était pas folichon, seulement une petite bobine de fil barbelé sous le siège passager, bobine qu'elle laissât finalement, car n'en n'ayant pas l'utilité.

Une fois cela, fait, notre vagabonde s'écarta donc du véhicule afin d'avancer, toujours prudemment du Taft Corner, visualisant au passage les deux Humvee militaire, humvee a coté duquel ce trouvait un homme qui semblait monter la garde. L'espace de quelque instant, la Hyène ce mit alors à attendre le bon moment pour s’introduire dans le Taft Corner, ce qu'elle réussie à faire, utilisant les nombreuse carcasse de voiture comme couverture afin de rejoindre la zone commerciale.

Une fois chose faite, notre vagabonde rengaina sa hache dans son dos au profit de son fusil à pompe , avançant ainsi à pas de loup dans les reste de ce bâtiment rendue nauséabond par la présence des mort mais aussi de toutes les denrée périssable ayant depuis plusieurs semaines déjà dépasser leur date de péremptions.

La priorité présent était de trouver des objets de soins mais aussi des munitions si possible, tout en gardant l'esprit qu'elle n'était pas la seule dans cette endroit.


[je part du principe que mon perso arrive quand même quelque temps après vous dans le Taft corner, vus qu'elle était à pied.]
avatar
Messages : 103
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Jeu 14 Juin - 6:02
Savannah Warren
Une fois Arrivé et tout le monde sauf Donovan encore au volant du Humvee sorti du véhicule. les deux jeunes filles regardèrent aux alentours avant de voir a peu prés en même temps que Savannah que la camionnette en feu un peu plus loin était celle du groupe d'amis de ces dernières. Savannah comprit avant même les paroles de la brune que ça n'allait pas et que ce n’était pas censé être ainsi. De suite elle et Ryley s'armèrent et prirent tout leurs équipement. Soudain une voix grésilla dans la radio.

-Wolfpack, ici Foxhound, on a un problème de carburant on a juste assez pour rentrer navré on ne pourra pas vous épauler.

-Bien reçu Foxhound Wolpack terminé.

Bon bas ils devraient faire avec et inspecter les lieux a deux avec les mômes pas le choix. Savannah et Ryley une fois leur paquetage pris et leurs armes chargés rejoignirent les deux jeunes filles et Savanah donna son couteau de combat a celle aux cheveux platine en souriant avant d'entendre un bruit de combat de faire volte face et de braquer un jeune homme debout face a un cadavre éclaté sur le sol. savannah s'approche de lui et le regarde sans dire un mot essayant de juger si c’était un ami ou un ennemi.

-Monsieur ? Qui etes vous ? ca va ? pas de blessures ?

Elle attendit la réponse en baissant peu a peu son arme et en faisant signe a Ryley de rester ou elle était et de surveiller les alentours.
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Summer Glau

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Sergent
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Ven 15 Juin - 0:59
Leïa Anderson
Quand Jessica me demande de l'accompagner récupérer son sac, nous nous approchons du van mais ses affaires ne sont pas à l'intérieur. Nous revenons alors bredouilles vers les militaires dont la radio annonce que les renforts n'arriveront pas comme prévu. Ben c'est génial! 5 personnes de notre groupe potentiellement mortes, personne pour nous aider et des monstres cannibales lâchés dans la nature.

Je commence à être pas loin du breakdown mental quand un bruit de meurtre à moins d'un mètre de moi me fait sursauter en criant. Je fais un bond et me retourne pour me retrouver face à un type un peu plus vieux que moi à l'air timide, la lame de son couteau encore trempée du sang de zombie.

Étant entre lui et les militaires, je cache le champ de vision lorsqu'il montre un badge sur lequel est écrit son prénom et une indication sur pourquoi il n'a pas lâché un son depuis son arrivée.
Je prends donc sa défense envers la militaire qui s'approche, d'autant qu'il vient de me sauver la vie si j'ai bien compris ce qu'il s'était passé.

- Ça va aller! Il s'appelle Charlie, il est muet.

Pétrie de bonnes intentions, je commence alors à signer, espérant qu'il connaisse cette méthode.

"Bonjour. Je m'appelle Leia. Mon amie Jessica et des militaires croisés plus tôt. Merci."

J'ajoute un sourire à mon remerciement en sentant mon flux sanguin revenir à la normale après ma frayeur.
La pauvre militaire doit commencer à en avoir la tête qui tourne à force de croiser des sourdes et des muets mais malheureusement pour elle, je ne me sens pas plus mal entourée de gens silencieux et ne suis pas gênée par le fait de devoir signer même si j'essaie de faire la traduction pour elle au maximum.
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Image google

Feuille de personnage
Vie:
40/50  (40/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Ven 15 Juin - 9:37
Jessica Adams
Mon sac n’est pas là et c’’est le retour auprès des militaire. A vrai dire je m’en fiche de mon sac mais bon y avait quand même mes affaires dedans dont mes affaire de dessin. Ça m’attriste un peu. Mais au moins, je suis avec Leia. Elle n’a pas hésité une seconde à partir à ma recherche. J’ai dû lui mettre une sacrée frousse. Je vais lui attraper la main quand elle fait un bond sur le côté. Un homme d’environ notre âge ou un peu plus âgé, méchamment défiguré se teint là en tendant un macaron comme le mien. Il est muet. Leia prévient le groupe et directement la militaire intervient. Je remarque alors la raison de son arrivée soudaine. Un putride rampant au sol a essayé d’attraper ma Leia. Il vient de lui sauver la vie. Je lui souris et le remercie en signant.

- « Je te remercie d’avoir sauvé ma sœur. Charlie. Comme elle vient de te le dire Je suis Jessica et elle Leia. Si on sait signer c’est parce que je suis sourde. »

Je lui tends, en guise de preuve, ma carte d’handicapé. Leia fait les traductions entre lui et la militaire. Masi je la sens à bout de nerfs. C’est normal aussi et je dois dire que cette journée commence à me déplaire aussi. Notre groupe est probablement mort maintenant ou supposé. Et si ils ne le sont pas et sont rentré nous sommes mort pour eux. J’ai envie de proposer à Leia de repartir avec les militaires. Mais j’ai aussi envie de prouver qu’on est aussi douée que les autres. Et si Theo et les autres sont en vie faut les retrouver.
J’ai l’impression de connaitre Charlie. Ou du moins de l’avoir déjà vu. En même temps ce n’est pas très compliquer de le reconnaitre au vu de ses cicatrices. Masi il me semble l’avoir déjà vu au Vieux marché.

- « Tu serais pas un des locataires du vieux marché, comme nous ? j’ai l’impression de t’y avoir déjà croisé. »

En regardant les environs les morts sont agglutinés vers un bâtiment. Mais d’autre ont l’air d’approcher attiré par la chaleur de la camionnette en feu.

- « On ferai bien de se planquer dans un de ses magasin. Les autres y sont peut être et sa nous permettra d’avoir une défense contre les morts qui arrivent. »

Je prends Leia par la main cette fois et me dirige vers l’un des bâtiments pour trouver une entrée. Et qui sait si dans la recherche du groupe on ne trouverait pas un truc utile ou deux en plus. En tout cas une chose m’inquiète alors que je me dirige vers une épicerie. Léia n’a pas l’air bien du tout. Il y a une fenêtre en hauteur. Elle est ouvert basculée vers l’intérieur. On devrait pouvoir se faufiler a l’intérieur en forçant le loquet et en l’ouvrant complètement. Par contre les militaires avec leur tenue épaisse vont avoir du mal a passé.

- « On peut entrer par la dans l’épicerie il y a surement encore des vivres et des bien qui peuvent nous servir à tous et peut être nos compagnons s’y trouvent-il. Par contre avec vos tenue de combat ça va être compliquer »

C’est ce que je signe aux autres laissant à Leia le soin de transcrire en parole mes signes. Je demande ensuite à Charlie de m’aider et de venir avec moi. Je laisse Leia au soin de l’ex-championne olympique. Je la sens pas crispée. Je grimpe au mur avec l’aide de Charlie et joue avec le loquet pour faire tomber la fenêtre en arrière. Je passe en partie de l’autre côté et regarde à l’intérieur avant de faire autre chose. Puis je lui tend la main pour l’aider à grimper a son tour

avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : image du net remise en format par moi

Feuille de personnage
Vie:
45/50  (45/50)
Santé mentale:
95/100  (95/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Sam 16 Juin - 11:28
Charlie Murphy
Une expédition qui tourne mal
J’ai le cœur qui bat aussi vite qu’un train qui fonce en pleine vitesse sur ses rails et qui a perdu son conducteur. J’essaie de me cacher un peu plus mon visage, ma honte et ma laideur, en espérant que la militaire ne décide pas à l’instant de me trouer la couenne quand elle se tourne vers moi avec son arme braqué. Merde de hell j’ai rencontré des infectés qui semblait plus humain que moi avec ma gueule de porte-bonheur fusionner avec une bougie à demi fondu. Je ferme les yeux, persuadé que j’ai fait ma dernière connerie sur cette terre. Mais au moins les deux survivantes ne sont pas fait mordre par le zombie au sol. C’est alors qu’une voix autoritaire, habituer à distribuer les ordres, et soucieuse me demande une panoplie de question. J’ouvre un œil prudent et je soupir de soulagement quand je vois les deux militaires baiser légèrement leurs armes. Mais j’ai juste un couteau et eux des flingues et ils doivent se dire que je n’aurai pas fait un pas avant qu’ils font feu et que j’apprends à danser la Macarena contre mon gré. Au loin la mélopée des fils de la Faucheuse se fait entendre, attirer sûrement par le BBQ improvisé qui se consume près de nous. Revoyant mon accident et ce que les flammes m’ont faits comme faveur, je me décale un peu de la fournaise en essayant de montrer mon macaron qui ne me quitte plus depuis mon quatrième anniversaire.

Mais en me bougeant mon petit cul carbonisé je suis si surpris que je fige comme un statue de sel. Les deux civiles, elles ne portent pas l’uniforme, prennent ma défense. La première, une jeune femme à la peau de caramel et à la tignasse chocolatée bouclée, explique le handicap de merde qui m’afflige aux bidasses. Alors je suis sur le cul quand elle utilise le langage des signes pour continuer la conversation. J’ai la mâchoire qui semble vouloir dégringolée  direct à terre. Je ne peux m’empêcher de sourire de manière timide en réponse à celui de celle qui se prénomme Leïa.  J’essaie de reprendre contenance, mais c’est là que la seconde survivante arrive près de celle que j’ai sauvé. Elle est tout simplement magnifique. Un sourire d’ange et une chevelure qui me rappelle l’astre lunaire. De nouveau une rougeur écarlate prenne d’assaut mes joues et j’essaie de cacher mes horribles cicatrices qui serpentent une petite partie de mon profil droit. De nouveau je vois le langage des sine. Maie en pensées je ne peux m’empêcher de songer que je n’ai jamais vu une telle fluidité, une telle grâce et des mains si douces signer de ma vie. Jessica, un si beau prénom, me montre sa carte d’identité. Elle est sourde et de nouveau un sourire timide se dépose sur mes lippes charnues. Mon regard d’azur troublant et doux n’est qu’une reconnaissance sans bornes pour les deux survivants qui ont plaidé à ma faveur.  Je ne peux qu’à mon tour de mes mains horribles, camouflées par mes gants de chasse, de leur répondre.

Charlie- Merci à vous de ne pas m’avoir tiré dessus… Bien des gens croit que je suis un infecter à cause de mon apparence…


Quand elle me demande si je suis locataire du vieux marché. Je plisse des yeux de manière inquisitrice  et je hausse mes larges épaules en signe d’incertitude.

Charlie- Il y a des locataires au vieux marché? Je me cache un peu partout depuis une semaine… Papy et moi on allait au vieux marché pour ses médicaments et on a été séparé… J’ai essayé d’aider des gens, mais…

Je baisse alors la tête de honte. Si j’avais resté avec eux, j’aurais pu les aider davantage.  Mais Jessica propose de se cacher dans un marché d’alimentation tout près. Une grille de sécurité est abaissée, une bonne protection selon moi.  Tout en restant alerte, les infectés semblent vouloir de la viande et en plus un BBQ tout près ça va les attirer comme une meute de loup, je lève mon pouce pour le plan de Jessica. Empathique à l’extrême, ne pas parler on est plus près des émotions pour essayer de deviner ce que les gens ressentent, je peux discerner que Leïa est sur les nerfs. Je me place en face d’elle je signe en vitesse une assurance pour son amie.

Charlie- Je vais surveiller ta sœur. Je te le promets d’accord.


Le protecteur en moi, courtoisie de mon modèle vivant qui est Papy, prend les commandes et je pointe un pick-up stationné en avant de la grille. La boite est fermer et ce sera une bonne cachette. Je me tourne alors devant la militaire et timidement je pointe le camion. Ensuite j’utilise le langage militaire, un autre langage que mon vétéran de grand-père m’a appris pour communiquer rapidement dans les bois, pour désigner le plan d’action que j’ai en tête.

Charlie- Deux minutes pour explorer et on ouvre le chemin. Cachette dans le camion et ensuite on ouvre les portes.

Je me dépêche à filer le train de la survivante aux gestes fluides et graciles. Elle escalade, avec mon aide pour la propulser vers le haut, le mur pour atteindre une fenêtre elle vérifie si tout est calme. Ensuite elle me tend la main et je me dois me faire violence pour ne pas regarder sa poitrine et ne pas rougir comme une tomate. Dès que nous sommes à l’intérieur je me place devant elle et je ferme les yeux. Comme le loup je pivote la tête doucement vers la gauche et la droite. Un peu comme un radar. Rien à signaler. Nous descendons et je m’accroupis près du sol. Je pointe alors le sol ou un sac de farine s’est éventrer. Des traces de pas. Aussitôt le chasseur prend le dominion et j’explique par signe à ma compagne ce qui se passe.

Charlie- Deux traces. Un homme de bonne carrure qui courait et une femme qui a perdu un soulier à talon haute qui semble blessée. Une infectée selon moi... Une poursuite…. Regarde le sirop n’a pas fini de couler.

Une bouteille se vidait paresseusement de l’étagère prouvant à mon regard d‘azur concentrer que les gens avaient percuté cette tablette. Mon couteau bien en main je me déplace comme un esprit. Mais bientôt nous tombons sur une scène que j’ai trop souvent vue ces derniers temps. Un homme la gorge arraché par une femme zombifié qui se vide son fluide noirâtre, une flèche enfoncé dans l’orbite. L’homme s’était fait sauter le caisson avec un pistolet qui me semblait sur le point de se casser tout seul. Mais l’arc de chasse, le couteau de survie et le carquois de flèches sont des prises de choix. Je vérifie tout de même que les cerveaux sont détruits et avec une douceur symbolique je ferme les yeux du mort. Je le délaisse de ses armes et après je les recouvre avec une vieille couverture trouver dans le paquetage du mort. Je me redresse et je signe doucement avec empathie et douceur.

Charlie- J'aurai aimer l'aider... Si je peux je vais aller l'enterrer. Je t’accompagne à la porte pour laisser entrer tes amis. Ensuite je fini de faire le tour du magasin pour éviter une mauvaise surprise. Je ne veux pas que vous soyez blessé… Tu veux le couteau de survie?

Dès que les portes sont ouvertes et la grilles abaissée de nouveau, je me décale du groupe et je leur fais signe que je vais faire une reconnaissance. Je redeviens un esprit frappeur, un fantome que bien des gens ne peuvent détecter. Je ne peux que remercier en pensée Papy pour sa patience de m'avoir former...


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 247
Date d'inscription : 30/05/2018
Crédit Avatar : Desdemoniak

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
90/100  (90/100)
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Sam 16 Juin - 17:23
Savannah Warren
Savannah n'eut pas le temps d'en placer une. A peine avait t'elle posé ses questions que les deux jeunes filles accompagnant son escouade s’était rués sur le jeune homme pour venir lui parler en signe. tout ce qu'elle comprit des infos retransmises c’était que ce n’était pas un ennemie et qu'il s'appelait Charlie. Elle n'eut pas le temps de comprendre quoi que ce soit d'autre qu'il parlait apparemment d'entrer dans un bâtiment. Savannah s’apprêtait d'ailleurs a leurs interdire quand elle se rendit compte qu'ils étaient déjà en train de rentrer dedans ce qui ne la rassura pas. elle Pris alors Ryley avec elle intimant a Donovan l'ordre de se poster a la mitrailleuse en attendant et de se tenir prêt a redémarrer a tout instant. Elle se plaqua avec Ryley prés de la porte prêt a l'enfoncer a tout moment au moindre cri.

Mais apparemment Tout s’était bien passé et le petit groupe sorti du bâtiment avec  un arc qui n’était pas la auparavant et le gamin s’apprêtait a repartir quand Savannah l'attrapa par le col et le ramena a elle en demandant a la jeune brune de traduire.

-Jeune homme, j’apprécie ton enthousiasme et ton envie d’héroïsme mais c'est a Ryley et moi de prendre les risques en passant devant. vous êtes sous ma responsabilité et personne ne se fera ne serait ce que blesser sous cette dernière donc reste si tu veux mais marche juste un peu derrière nous. je passe devant les civils derrière et Ryley Ferme ok ?

Sur ces mots elle commença a s'avancer vers un magasin ressemblant fortement a une armurerie encore a peu prés remplie enfin a première vue. Elle entra la première et commença a vérifier une a une les pièces et après plusieurs minutes de Vérification tout semble ok. sauf deux bocaux rouge vif qui dégage un odeur étrange qui attire son attention et qu'elle a l'impression de reconnaître. Elle s'approcha et souleva les couvercle et se maudit intérieurement. c’était bien ce qu'elle pensait. du THC en grande quantité 15 ou 20 g facilement. Elle prend les deux bocaux et les rangea dans son sac très vite pour éviter que cela ne tombe entre les mauvaises mains. Puis elle fit signe au groupe d'entrer avant de commencer a fouiller et de trouver un joli bijou en matière de puissance de feu. Un smith et Wesson M686. Elle le prit et le rangea dans une des poches de son sac avant de se mettre a la porte de l'armurerie et de surveiller les alentours.
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédit Avatar : Summer Glau

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
Sergent
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Dim 17 Juin - 7:51
Deborha Madrigal
La Hyène ce trouvait actuellement dans ce qui semblait êtres un vieux disquaire comptant un nombre affolant d'article musicaux, notement des vinyle, des guitares, des transistors ainsi que de lourdes enceintes de la marque Marshall.
Autant dire que tout ceci était peu utile à la Hyène, même ci, par curiosité, clope au bout des lèvres, la femme ce permit de regarder dans quelque présentoirs à vinyles, passant un à un les disque à l'aide de l'index et du majeur de sa main droite. Après ces quelques secondes de battements, la femme fini par entendre un bruit en provenance de la rue, ce qui l’amena à furtivement se rapprocher d'une fenêtre afin de mieux voir la source dudit  bruit.

Cet ainsi qu'elle vit l'autre groupe entrain de visiblement s'attaquer à une armurerie. Ce qui, bien évidemment n'était pas pour plaire à notre vagabonde qui, toutefois, avait d'autres objectifs plus important encore que trouver des munitions. Mais par acquis de conscience, la Hyène ne comptais pas laisser ce groupe souder et tranquille, il fallait qu'elle trouve un moyens de semer le trouble, de disloquer cette bande de raclures si elle voulait avoir une chance de récupérer quelque-chose... Et puis, de toute manière, elle n'aimait pas vraiment cette bande de fils de pute vêtus de vert et plus particulièrement l'autre gourdasse qui avait osée lui tenir tête.

La femme observât alors son environnement l'espace de quelques secondes avant d'enfin trouver la solution à son problème.  
Rapidement la Hyène vint à vérifier l'état de plusieurs transistor à piles, avant d'en trouver un en bonne état, là dessus, elle vint à relier plusieurs enceintes entre elles avant de relier le tout audit transistor, transistor qu'elle mis à fond, venant par la suite à allumer le tout, prenant aussitôt la fuite après ça.

Cet ainsi qu'une musique relativement « joyeuse » vint à retentir dans un échos sinistre et légèrement hachurée par un bruit blanc en fond.

avatar
Messages : 103
Date d'inscription : 02/06/2018
Crédit Avatar : ruby rose

Feuille de personnage
Vie:
50/50  (50/50)
Santé mentale:
85/100  (85/100)
Inventaire:
La Hyène
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal Dim 17 Juin - 11:41
le Passeur
Intervention MJ

Qui sait si c'est l'odeur de chanvre indien, le ton un peu rehaussé ou la vraiment surprenante musique des Collapsable Hearts Club qui se met à résonner en une seconde dans les rues silencieuses, faisant tourner les têtes de tous les zombies amateurs de musique des environs, c'est-à-dire à peu prêt tous. Mais on dirait que vous êtes dans la mouise.

On easy street
Yeah, we got a front row seat
Oh, to a life that can't be beat
Right here on easy street

Vous pouvez presque voir la tête du premier rôdeur qui arrive en courant se dandiner au rythme de la musique avant qu'il se mette à pousser un hurlement guttural en vous repérant.
Ce n'est pas mon rôle de présumer vos intentions, mais il semble que ce soit une bonne idée de courir, si possible plus vite que les morts.

Détails HRP :
Malheureusement pour vous, le son est une onde à trois dimensions, elle se propage donc dans toutes les directions et c'est autant de chemins par lesquels arrivent les zombies. Frayez-vous un chemin, réfugiez-vous dans le thaft corner, ce que vous juger bon pour vous.
Il y a une vingtaine de zombies frais qui foncent sur vous dans les 3 premières minutes après que la musique ait commencé. Plus arrivent par la suite, étant partis d'un peu plus loin.
avatar
Messages : 212
Date d'inscription : 12/11/2017
Crédit Avatar : G.U.E.R.L.A.I.N

Feuille de personnage
Vie:
0/50  (0/50)
Santé mentale:
0/90  (0/90)
Inventaire:
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal
Contenu sponsorisé
[TERMINE][RP ouvert a tous][29 septembre 2017] Une expedition qui tourne mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» 17 Septembre 2017
» Couedkerque 16 et 17 septembre 2017
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agonie :: Zone de conflit (RP) :: Burlington :: Quartier est-
Sauter vers: